samedi 16 janvier 2021

Projet Maki : Bilan Final

Clap de fin

Il y a (déjà !) un an le Projet Maki voyait le jour. Un challenge un peu fou que je résumerai en deux mots : Amusant & Chronophage. Amusant car j'ai pris du plaisir à le réaliser (même si cela n'a pas toujours été facile) malgré les petites entourloupes des participants, chacun interprétant le règlement à sa façon. Pour finir, j'ai laissé libre cours à l'imagination des blogopotes en étant plus qu'indulgent sur les recensions, les formats ou l'origine de l'œuvre. Chronophage car il a fallu du temps pour lister, organiser, "statistiquer" les presque 900 chroniques (elles sont toutes ICI) et sans cesse relancer la communauté. 

Au final, je suis plutôt satisfait (c'est le moment de l'autocongratulation !) de l'organisation même si on peut toujours faire mieux (il ne faut jamais trop s'emballer !). Et c'est avec un grand plaisir que j'ai lu et partagé ces nombreux formats courts et découvert grâce à vous des auteurs/autrices et œuvres parfois méconnus. Donc un grand merci à vous tous.

Trêve de bavardage, voilà les résultats en chiffres et graphiques :

lundi 11 janvier 2021

Emissaires des morts (le roman) - Adam-Troy Castro

Réflexion autour du libre arbitre

Emissaires des morts d'Adam-Troy Castro est un livre qui regroupe quatre novellas et un roman mettant en scène Andrea Cort, une héroïne plus qu'atypique mais très attachante. Ses aventures sont présentées dans l'ordre chronologique qui n'est pas l'ordre de publication. Les histoires étant indépendantes les unes des autres, il est possible de les lire dans l'ordre que l'on veut. Après vous avoir précédemment parlé des novellas, ce petit billet va s'intéresser au roman.

Changement de décor et de paradigme avec le roman. Fini les planètes exotiques, l'ensemble de l'action se passe aux confins de l'univers, dans l'immense station Un Un Un créée par les Intelligences Artificielles. Andrea Cort, de retour de mission, se voit expressément demandée pour enquêter sur deux meurtres au sein de l'habitat artificiel dirigé par les IA-sources. Cette construction hostile aux humains est un monde à part où les IA ont créé une espèce sentiente : les Brachiens. Une petite délégation humaine a été autorisée à séjourner sur Un Un Un pour étudier ces "créations", et deux membres de cette communauté ont trouvé la mort dans des circonstances obscures. Andrea se doit de trouver les responsables de ces meurtres et faire en sorte que ce ne soit pas les IA responsables alors que tout les désigne comme coupables !

mardi 5 janvier 2021

Au programme de 2021


Aperçu de ce que je vais probablement lire cette année. Liste non exhaustive...

 Janvier

        

Emissaires des morts, publié chez Albin Michel Imaginairelivre regroupant 4 novellas (chroniquées ici) et un roman est ma lecture du moment.

La chose en soi d'Adam Roberts (Denoël Lunes d'Encre) est probablement le roman le plus intrigant de ce début d'année.

Aucune Terre n'est promise de Lavie Thidar chez est chaudement recommandé par Just a Word


Février

      

    

lundi 28 décembre 2020

Emissaires des morts (les novellas) - Adam-Troy Castro

Réflexions autour de la Sentience

Emissaires des morts d'Adam-Troy Castro est un livre qui regroupe quatre novellas et un roman mettant en scène Andrea Cort, une héroïne plus qu'atypique mais très attachante. Ses aventures sont présentées dans l'ordre chronologique qui n'est pas l'ordre de publication. Les histoires étant indépendantes les unes des autres, il est donc possible de les lire dans l'ordre que l'on veut.

Dans un futur éloigné, l'Humanité a conquis les étoiles et a rencontré une multitude d'espèces extraterrestres plus ou moins évoluées mais ayant chacune sa façon de raisonner. Tout ce petit monde vit en harmonie autour de lois universelles et d'un système judiciaire permettant de juger les différends entre espèces. Andrea Cort, une jeune femme à la fois forte et fragile, froide, au passé tumultueux, est procureur du Corps Diplomatique de la Confédération Humaine spécialisée dans les affaires de violences et/ou crimes sur des êtres sentients. Reconnue pour son efficacité et sa rigueur, Andrea est souvent l'ultime recours pour les affaires difficiles.

Avec du sang sur les mains, la première novella du recueil disponible gratuitement permet de découvrir l'univers et la plume de l'auteur à travers la première aventure d'Andrea Cort. J'en parlais ici.

Une défense infaillible met en scène Tasha Coombs, une collègue d'Andrea Cort, avec qui elle a fait une partie de ses études. Cela permet de découvrir d'une part l'Institution du Corps Diplomatique et d'autre part d'avoir un regard extérieur sur Andrea dont le personnage prend de l'épaisseur. Le worldbuilding s'étoffe également, l'univers prend forme et se renforce. L'intrigue quant à elle tourne autour du libre arbitre et sa chute est excellente.

Retour aux affaires pour Andrea Cort avec Les lâches n'ont pas de secrets. Elle est envoyée sur la planète Caithiriin pour s'assurer qu'un condamné à mort pour vol de reliques sacrées a eu droit à tous les recours possibles avant son exécution. Cort découvre qu'il existe une alternative à celle-ci. Cette solution est intéressante pour le prisonnier mais pourrait avoir des répercussions dramatiques sur l'humanité si le procédé était utilisé à d'autres desseins. Cette novella montre le talent d'Adam-Troy Castro pour construire ses intrigues, distiller les informations et nous surprendre. 

Démons Invisibles nous entraîne sur la planète Catarkus ou un employé de la Confédération Humaine a découpé en morceaux plusieurs individus Catarkhiens. La loi inter-espèces exige que le meurtrier soit jugé selon la justice locale. Or il n'existe rien de tel chez cette espèce intelligente. Ils ne connaissent ni le crime, ni la justice. Cette forme de vie est privée des cinq sens, il est donc très difficile d'échanger avec elle. Le problème d'Andrea Cort est quasiment insoluble. Cette novella nous interroge sur la communication inter-espèces, l'intelligence et l'altérité.

Ces quatre textes forment un tout cohérent. Le worldbuilding se dévoile peu à peu, montrant l'étendue de l'imagination de l'auteur. Sa capacité à décrire de façon claire et précise des entités extraterrestres diverses aux comportements exotiques est un régal. Son héroïne tourmentée, loin des habituels clichés, est un autre atout tout comme le questionnement incessant sur le libre arbitre, l'altérité ou la sentience. Bref une réussite.