mercredi 11 septembre 2019

Acadie - Dave Hutchinson

Un twist renversant

Acadie de Dave Hutchinson fait partie de la dernière fournée Une Heure Lumière de l'année. A noter que si vous achetez deux novellas au format papier (lecteurs numériques passez votre chemin !) vous pouvez recevoir le Hors Série 2019 de la collection. 

Comme souvent avec cette collection, je me suis lancé dans la lecture de ce titre sans savoir de quoi cela parlait. Ce qui permet d'avoir de bonnes surprises mais aussi quelques déconvenues. Et j'avoue que je suis passé un peu à côté de cette novella. La seule chose qui m'a semblé intéressante c'est le dernier tiers et son twist final mais il serait malvenu d'en parler.

Duke est président, malgré lui, de La Colonie. Cette charge lui incombe car il n'en voulait pas. Et ce n'est qu'une des très nombreuses particularités de cet ensemble d'habitats spatiaux qui se cachent en espace profond. En effet La Colonie a été fondée par Isabel Potter, une scientifique spécialiste en génie-génétique. Ses expériences sur Terre lui ont valu d'être rejetée par les USA puis par la Chine qui l'avait accueillie un temps. Avec l'aide de ses doctorants, elle détourne un vaisseau arche et ses quarante mille colons en hibernation direction les étoiles. Libérées de toute contrainte, ses équipes s'adonnent avec joie aux manipulations génétiques les plus extravagantes.

Après cinq cents années à l'abri des regards, une sonde terrienne croise la route de La Colonie. Hasard des rencontres ou  rencontre préméditée ? Dans le doute, il revient au président Duke de prendre la bonne décision : l'évacuation vers un autre système. Il est inconcevable que la Terre retrouve Isabel Potter...

L'histoire nous est racontée par Duke sur un ton décalé, très cynique. Ce qui se veut léger est à mon sens assez lourd et l'humour tombe souvent à plat. Entrecoupé de nombreux flash-back, le récit, dans sa première partie, est très confus. De nombreuses idées sont abordées mais aucune vraiment développée. Les manipulations génétiques sont au coeur du récit mais celles-ci manquent de crédibilité. De plus je ne me suis jamais attaché à l'un ou l'autre des personnages, l’ensemble est assez froid.

Seul le dernier tiers a éveillé ma curiosité avec des questionnements sur la bioéthique, le transhumanisme et le twist final est tout simplement renversant. Il permet à lui seul d'expliquer l'atmosphère globale du récit. Peut-être faudrait-il relire l’ensemble de la novella avec cet œil neuf pour l'apprécier à sa juste valeur. 

Bref, je suis passé à côté de ce nouvel opus mais Feyd Rautha, Gromovar et Just a Word, eux, ont plutôt apprécié la balade...



            
             Lecture 5 : SSW
              
Lecture 8 : S4F3                 


vendredi 6 septembre 2019

Semiosis - Sue Burke

Utopie & Altérité

Avant de commencer le roman, j'ai regardé dans le dictionnaire si Semiosis voulait dire quelque chose. Dérivé de la sémiologie (étude des signes linguistiques), la sémiose désigne la signification en fonction du contexte. Par exemple on lève la main pour dire bonjour à quelqu'un ou pour lui signifier de s’arrêter en cas de danger : un même geste mais plusieurs significations. On comprend donc que le roman s'attaque aux problèmes de communication et de compréhension.

Encore une fois, je me suis attaqué au roman sans vraiment savoir de quoi il retournait. Je savais juste que Semiosis était un Planet-Opera et que Pax, la Terre d'accueil, possédait une intelligence "différente" sur son sol. Assez pour me titiller l'esprit et me lancer dans l'aventure...

Une cinquantaine d'hommes et de femmes ont quitté la Terre pour fonder une nouvelle colonie humaine sur une planète extrasolaire. Au terme d'un long voyage de cent soixante ans, ils arrivent à destination. Malheureusement, une partie de l'équipage n'atteindra jamais le sol de cette nouvelle planète. Au final, ils ne seront qu'une petite trentaine à respirer l'air de Pax.

dimanche 1 septembre 2019

Aurora - Kim Stanley Robinson

Quelle épopée !!!

Jusqu'à ce jour, je n'avais que de mauvais souvenirs de Kim Stanley Robinson, beaucoup de ses livres m'étaient tombés des mains. C'est avec une certaine appréhension que je me suis lancé dans Aurora, le dernier titre traduit en français et disponible aux Editions Bragelonne.

Commençons par ce qui fâche. L'écriture de Kim Stanley Robinson est des plus arides et la galerie de personnages présentés est souvent à la limite de la caricature. Redondances et répétitions parsèment le récit et la fin n'est pas à la hauteur du roman. Et pourtant c'est un livre que l'on a du mal à lâcher, c'est une claque monumentale, un voyage extraordinaire, une expérience scientifique exceptionnelle.

Alors non, Aurora n'est pas un livre facile d'accès. Résolument Hard SF, il pourra rebuter les lecteurs hermétiques aux explications scientifiques de haut vol mais pour les autres le bonheur est assuré...

samedi 24 août 2019

Vous prendrez bien quelques nouvelles... (4)

Je suis tombé un peu par hasard sur le site de Stéphane Desienne. Suite à la disparition de deux de ses éditeurs Walrus et Numeriklivres, j'avais un peu perdu le fil de ses écrits. Aujourd'hui, il est édité chez Gephyre Editions et Les éditions du 38Sur son site, quelques nouvelles sont disponibles gratuitement, l'occasion de (re)découvrir l'auteur. 

*****

La soif de l'eau

Stéphane Desienne nous propose une courte nouvelle caustique, acerbe et très efficace. Avec Dealer d'Iceberg, il nous dépeint en quelques mots un futur accablé par la chaleur où l'eau sera la dernière denrée recherchée. Celle qui engendrera tous les trafics possibles et inimaginables.  Au milieu du désert qu'est devenu le pourtour méditerranéen, nous suivons un deal entre un petit trafiquant et un gros bonnet...

samedi 17 août 2019

Les naufragés de Velloa - Romain Benassaya

L'aventure avant tout...

Après Arca et Pyramides, voilà le dernier roman en date de Romain Benassaya : Les Naufragés de Velloa. Entre Space et Planet Opera, ce roman est avant tout un roman d'aventures.

Dans un futur "assez proche" (vers la fin du second millénaire) Mars et Vénus ont été colonisées et en partie terraformées. La Terre est devenue inhabitable. Mars et Vénus n'acceptant aucun réfugié, la population s'est dispersée sur Mercure et/ou sur des satellites Joviens. Les conditions de vie y sont désastreuses. Les deux planètes phares se disputent le leadership, chacune ayant fait des avancées technologiques dans des domaines différents. Une collaboration est inévitable quand on découvre que l'Embrun 17, un des derniers vaisseaux de l'Exode, avait fait un bond instantané de dix-neuf années lumière. Une mission commune est donc dépêchée pour essayer de comprendre ce qui s'est passé. Martiens et Vénusiens espérant secrètement s'emparer de la technologie permettant de voyager à travers l'espace.