vendredi 14 décembre 2018

L'adjacent - Christopher Priest


Excitant mais frustrant

On ne présente plus Christopher Priest, il est sûrement l'un des auteurs de l'Imaginaire les plus talentueux. Conteur hors-pair, il entraîne souvent le lecteur dans des contrées oniriques, dans des univers où l'illusion se dispute à la réalité. Avec L'adjacent, l'auteur nous livre un roman qui regroupe l'ensemble de son oeuvre. On y retrouve ses sujets et thèmes de prédilection : guerre, magie, voyage dans le temps, univers multiples... un melting pot détonnant mais réussi.

L'adjacent commence comme un thriller classique. Dans un futur proche, en Anatolie, une infirmière disparaît dans un attentat. Au sol, ne reste qu'un triangle noir bien délimité. Plus aucune trace de Mélanie. Tibor son mari qui l'avait accompagnée est rapatrié en Angleterre pour être débriefé. En effet, un événement similaire a eu lieu à Londres, effaçant tout un quartier de la ville, ne laissant qu'un immense triangle noir au sol. L'histoire de Mélanie et Tibor sert de trame au récit, l'auteur y revient à plusieurs reprises. Entre temps il délaisse nos deux protagonistes pour se pencher sur des personnages et des époques différents. Christopher nous entraîne en pleine première guerre mondiale, puis en 1943 et enfin sur l’île de Prachous. Le seul élément qui rapproche ces différentes histoires est l'Adjacence...

vendredi 7 décembre 2018

Les peaux épaisses - Laurent Genefort


Univers 1 - Intrigue 0

Cela faisait un moment que je voulais lire Les peaux épaisses de Laurent Genefort. J'ai attendu longtemps sa disponibilité en numérique et il est désormais disponible à un prix très attractif (6,99€).
Je ne vais pas refaire l'affiche de Laurent Genefort, cet auteur français très prolifique dont nombre de ses romans se passent dans le même univers : celui des Portes de Vangk également appelé La Panstructure.

Les Peaux Épaisses est un roman musclé qui fleure bon la testostérone. Il oppose deux mercenaires Roko et Lark. Roko est l'archétype du mercenaire, violent, sans foi ni loi qui se vend au plus offrant. Ici, son job est de tuer un groupe de Peaux Épaisses. Lark, quant à lui, est un ancien Peaux Épaisses et cherche à défendre son clan qu'il a quitté depuis longtemps. Et pour couronner le tout Lark a été dans une autre époque le mentor de Roko...  

samedi 1 décembre 2018

TAG : Ereader vs Book


Il y a quelque temps Le Chien Critique nous proposait un nouveau TAG et souhaitait me voir répondre à ces questions autour de la lecture numérique. Ni une, ni deux, je me suis empressé de participer... un peu plus de 18 mois après sa parution !


1. Pourquoi la lecture numérique ?

Avant de me mettre au numérique, je ne lisais quasiment que des poches et le plus souvent achetés d'occasion. Le passage à la liseuse était quelque part un acte militant. J'espérais trouver des nouveautés à des prix abordables et ainsi apporter ma contribution à la chaîne du livre qui en avait (et qui en a toujours !) bien besoin. Résultat mitigé mais on en reparlera un peu plus loin.
Sinon, c'est aussi un moyen de ne pas s'encombrer de livres à la maison et c'est super pratique d'avoir sa bibliothèque à portée de main, partout, tout le temps.

vendredi 23 novembre 2018

Population 48 - Adam Sternbergh


Original mais décevant

Les éditions Super 8 nous proposent régulièrement des romans qui sortent de l'ordinaire. On se rappellera du roman-doudou Il y a un robot dans le jardin, de l'étonnant S'accrocher aux étoiles ou encore du troublant Captifs. D'autres comme Le monde caché d'Axton House se révèlent moins enthousiasmants que prévu. Population : 48 d'Adam Sternbergh suit malheureusement ce chemin.

Victimes ou coupables, ils ont tous choisi d'oublier leur passé. Après l'effacement d'une partie de leur mémoire, ils sont partis vivre à Caesura, une ville loin de tout au milieu du désert. Coupés du monde, ils n’obéissent qu'à trois règles immuables : aucun visiteur, aucun contact avec l'extérieur et possibilité de quitter la ville mais aucun retour possible. Après huit ans de vie paisible, le suicide de l'un des résidents va bouleverser le quotidien de la petite communauté...

samedi 17 novembre 2018

Void Star - Zachary Mason


Multiples réalités !!

Il y a eu Neuromancien et il y aura Void Star. L'éditeur nous présente Zachary Mason comme le digne héritier de William Gibson. N'ayant pas lu le roman de Gibson, Neuromancien, considéré comme l'oeuvre fondatrice du mouvement Cyberpunk - genre que j'affectionne - je n'aurai donc pas de point de comparaison. Toujours est-il que la critique de Gromovar m'a incité à le lire.

Dans un futur proche, le désastre écologique annoncé a bien eu lieu. Le niveau des mers s'est largement élevé, noyant une bonne partie des villes côtières. Géopolitiquement cela ne va pas beaucoup mieux. Les Etats sont fragilisés voire fragmentés. Guerres et guérillas se développent, amenant leur flot de réfugiés qui s'entassent dans des favelas de plus en plus dangereuses. Seuls les drones armés sillonnent le ciel pour surveiller ce monde en déclin. Thales est un rescapé de ces guerres. Fils du premier ministre brésilien, il a survécu à un attentat, contrairement à son père. Un implant a remplacé une partie de son cerveau endommagé lors de l'attentat. Kern quant à lui, survit dans les favelas de San Francisco. Adepte des arts martiaux, il vit de petits larcins jusqu'au jour où il vole un téléphone et se retrouve au centre d'une histoire qui le dépasse.