lundi 24 avril 2017

Le Cycle des Robots : 1. Les Robots - Isaac Asimov


Pas besoin de présenter Isaac Asimov, ni ce recueil de nouvelles Les Robots. D'aussi loin que je me souvienne, il doit s'agir de ma première rencontre avec la SF et c'était il y a un peu plus de 25 ans. Je n'ai pas pour habitude de relire des livres déjà lus, ni des livres qui "datent" un peu. Pour une fois, j'ai fait double exception à ma règle... et ce n'était peut-être pas la meilleure idée de l'année ! J'aurais dû rester sur mon souvenir d'adolescence et la découverte merveilleuse des Lois de la Robotique.

J'ai trouvé ce fix-up, recueil de nouvelles regroupées entre elles pour former un tout cohérent, un tantinet désuet et plutôt naïf. La présentation des trois Lois de la Robotique est bien amenée, les histoires simples voire simplistes sont chacune une occasion de mettre à mal l'une ou l'autre de ces trois lois et à chaque fois la logique permet de retomber sur ses pieds et de ne jamais contrevenir à ces fameuses lois. 

Au final, il reste un charme suranné, un retour en enfance, un monde un peu idyllique et le plaisir de relire la prose du bon Docteur Asimov. Pas vraiment d'enthousiasme mais je continuerai probablement à lire la suite du cycle des Robots. Nostalgie quand tu nous tiens... ;-)


Défi Lecture 2017 : #66. Un livre avec des personnages non humains

mercredi 19 avril 2017

La Ménagerie de Papier - Ken Liu


La Ménagerie de Papier de Ken Liu est un recueil de nouvelles qui a plutôt eu de bonnes critiques lors de sa sortie. J'ai longtemps hésité à l'acheter, il faut dire que les recueils de nouvelles et moi ne sommes pas souvent sur la même longueur d'ondes. Dans le même temps, L'homme qui mit fin à l'histoire, une novella de la collection Une Heure Lumière m'a fait découvrir et apprécié l'auteur. Oui, non, non, oui... je n'ai pas su me décider. Il a fallu une erreur dans la distribution du fichier numérique, ou de je ne sais qui dans la chaîne du livre, qui a fait passer le prix à 4,99€ (au lieu de 12,99€) pendant quelques heures ! Et à ce prix, je ne me suis plus posé la question...

Donc me voilà avec entre les mains ce recueil de 19 nouvelles, de longueurs et de traitements différents. Et encore une fois avec ce format je suis passé par tous les états, de l'ennui à l'incompréhension, de l’intérêt à l'exaltation...

Le point fort de ce recueil est la diversité des thèmes abordés, certains reviennent plus souvent, en particulier tout ce qui touche à la mémoire, au souvenir, à l’histoire ou plutôt la façon dont on la ressent. La communication, son absence ou la difficulté de l'assimiler, est un autre thème qui revient tout le long de ce recueil. La famille, les traditions culturelles sont également abordées avec finesse et intelligence. Ken Liu nous fait partager au travers de ses nouvelles plus ou moins SF, plus ou moins en proie avec le réel, de grands moments d'émotion. Pour ma part j'y ai aussi trouvé une influence Dickienne pour deux nouvelles et une atmosphère "asiatique" dans quelques autres, ce qui nous donne une vision un peu différente et nous change des préceptes anglo-saxons souvent formatés.

mercredi 5 avril 2017

Luna - Ian McDonald


Luna de Ian McDonald était le roman que j'attendais le plus en ce début d'année. Et attendre avec beaucoup d'impatience un livre est à double tranchant, souvent c'est la déception qui en ressort... 

Pourquoi j'attendais ce livre ? Pour le sujet, la Lune qui fascine les Hommes depuis la nuit des temps et dont je ne désespère pas de voir un jour son sol à nouveau foulé. En attendant, je me contente de la spéculation, de l'anticipation et/ou de la science fiction. Ensuite pour l'auteur qui semble être un auteur emblématique de la SF anglo-saxonne, et puisque je ne l'ai jamais lu, voilà une bonne occasion de le découvrir.

Les premières retombées de la blogosphère sur ce premier tome (d'une trilogie, encore une !) étaient plutôt bonnes même si je les avais seulement parcourues, je ne voulais pas trop en savoir sur l'univers, sur l'histoire... 

Je vais essayer de pitcher ce livre sans rien dévoiler : dans un avenir proche, l'humanité a enfin colonisé la Lune. Ce ne fut pas simple et la vie y est vraiment délicate. Cinq grandes familles, les pionnières, ont la mainmise sur l’économie lunaire. Ce qui entraîne, vous vous en doutez, de la jalousie, de la méfiance et tout ce qui en découle. C'est par les yeux de la famille Corta et plus exactement par trois générations allant de la Grand-mère fondatrice de la famille au petit-fils que nous allons suivre ce petit monde, les intrigues, les complots et ils sont très nombreux...