mardi 26 juin 2018

Challenges de l'été !



Voilà l'été, voilà l'été (clic), j’aperçois les challenges de l'été. On prend les mêmes et on recommence. Enfin presque, un des challenges change de propriétaire : Xapur laisse la main à notre Lutin maléfique pour le S4F3 - Summer Short Stories of SFFF ! Challenge pour lequel il faut lire des romans de moins de 350 pages dans le domaine de l'Imaginaire.




mercredi 20 juin 2018

Dernières fleurs avant la fin du monde - Nicolas Cartelet


L'espoir face à la réalité

Après avoir lu Une histoire des abeilles de Maja Lunde, je continue dans les récits autour d'un futur sans abeilles avec le court roman de Nicolas Cartelet, Dernières fleurs avant la fin du monde. Il me restera à lire Le sang des fleurs de Johanna Sinisalo sur le même thème pour compléter une belle trilogie. 

Dernières fleurs avant la fin du monde est un roman (post) apocalyptique, la nature telle que nous la connaissons n'existe plus. La végétation dépérit, plus aucun animal ne rode sur les plaines, il  ne reste que quelques exploitations où les Hommes font office de pollinisateur pour gagner une maigre subsistance. Un avenir gris, sombre, sans âme, où la majorité de la population est devenue esclave. Trimer le jour dans les champs ou dans les usines et retourner le soir dans les cités dortoir où l’électricité est distribuée pendant une petite demi-heure, juste le temps de faire chauffer sa ration de patates. A l'autre bout de la chaîne, de riches propriétaires essayent de maximiser les rendements mais la terre est appauvrie et toutes les exploitations sont sur le déclin.

Albert Villeneuve, chef de section dans une plantation est le parfait Antihéros. C'est l'homme moyen dans toute sa splendeur : cultivé, brillant, se souvenant du passé glorieux et espérant un monde meilleur, il rêve de révolution. Son érudition lui permet d'approcher le propriétaire de son exploitation. Celui-ci a une mission spéciale pour lui...

vendredi 15 juin 2018

Danses Aériennes - Nancy Kress


Le Bio Punk à l'honneur

Il y a quelques mois Le Bélial me faisait découvrir Nancy Kress avec Le Nexus du Docteur Erdmann. Ce qui m'avait incité à lire une autre novella de l'autrice L'une rêve, l'autre pas publiée aux éditions ActuSF. Par deux fois, j'ai été conquis, je ne pouvais donc que me laisser tenter par le recueil Danses Aériennes composé de onze textes dont cinq novellas.

  • Le Sauveur
Avec cette première novella je ne suis pas entièrement convaincu. L'idée de départ me plaît bien, un artefact extraterrestre atterrit sur Terre. Imperméable aux humains, il reste immuable à travers les temps. Pendant ce temps l'humanité évolue... J'ai trouvé le texte intéressant mais "maladroit" sur sa construction, il me manque un petit quelque chose.

dimanche 10 juin 2018

L'homme craie - Caroline J. Tudor


Quand le dénouement gâche tout ! 

Le thriller est un genre que j'ai délaissé, je suis souvent déçu par le dénouement final. Pour ma part, le bon thriller est celui qui se conclut de façon magistrale mais malheureusement ce n'est pas souvent le cas. L'homme craie de Caroline J. Tudor publié aux éditions Pygmalion n'échappe pas à la règle.

Pourtant celui-ci a tout pour plaire. De facture très classique dans sa conception, ce roman alterne les chapitres entre passé et présent, où les questions posées en 1986 trouvent leurs réponses en 2016 et réciproquement. Des chapitres très courts, une écriture incisive et des cliffhangers à chaque changement d'époque en font un excellent page-turner. Il est difficile de le lâcher...

Quelques mots sur l'intrigue. 1986, cinq gamins découvrent le cadavre d'une enfant de leur âge dans la forêt. Trente ans plus tard, Eddie et ses amis reçoivent une lettre contenant un bonhomme dessiné à la craie, ce qui aura pour conséquences de les replonger dans leur enfance et dans les terribles secrets des uns et des autres. Bien loin de l'insouciance attendue...