vendredi 15 juin 2018

Danses Aériennes - Nancy Kress


Il y a quelques mois Le Bélial me faisait découvrir Nancy Kress avec Le Nexus du Docteur Erdmann. Ce qui m'avait incité à lire une autre novella de l'autrice L'une rêve, l'autre pas publiée aux éditions ActuSF. Par deux fois, j'ai été conquis, je ne pouvais donc que me laisser tenter par le recueil Danses Aériennes composé de onze textes dont cinq novellas.

  • Le Sauveur
Avec cette première novella je ne suis pas entièrement convaincu. L'idée de départ me plaît bien, un artefact extraterrestre atterrit sur Terre. Imperméable aux humains, il reste immuable à travers les temps. Pendant ce temps l'humanité évolue... J'ai trouvé le texte intéressant mais "maladroit" sur sa construction, il me manque un petit quelque chose.

  • Touchdown
Dans un futur lointain, la Terre est dévastée. Elle sert dorénavant de terrain de jeu à une frange de l'humanité vivant dans des orbitales. Encore une fois pas je n'ai pas été emballé, trop court pour que j'arrive à m'immerger dans l'histoire.

  • Evolution
Quand les bactéries deviennent résistantes à tous les antibiotiques et annoncent la fin du monde, les hommes deviennent fous. Heureusement la Science reste le dernier espoir. Premier texte du recueil qui me parle.

  • Fin de partie
Nos pensées sont multiples et nombreuses, il est difficile de se concentrer sur une seule chose. Partant de ce constat, un intelligent et asocial jeune homme va essayer d'y remédier. Texte dérangeant mais très intéressant.

  • Shiva dans l'ombre
Deux scientifiques et leur capitaine sont envoyés en mission aux confins de la galaxie pour étudier et observer le trou noir Sagittarius A*. Les trois membres d'équipage se sont également clonés virtuellement.  Ces doubles informatiques sont envoyés au plus près de l'objet massif pour l'étudier. Nous suivrons les deux trios : identiques au départ, leurs destinés seront différentes. Un certain Sense of Wonder se dégage de ce texte, une réussite Hard SF un peu plombée par le traitement réservé aux personnages.

  • A la mode, à la mode
L'art du paraître poussé à son paroxysme grâce à la bio-ingénierie. Je suis passé complètement à côté de ce texte.

  • Le bien commun
En 2014, des extraterrestres vaporisent les grandes métropoles et leurs habitants laissant les autres seuls face à l’apocalypse. 10 ans plus tard, ils reviennent et s'installent sous un dôme. Certains humains peuvent les rejoindre. Parmi eux un adolescent paumé, délaissé et sans éducation qui sera pourtant l'avenir de l'Humanité. Il y a du Clarke dans ce texte. L'un de mes textes préférés.

  • On va y arriver
La médecine est désormais capable de cryogéniser les personnes atteintes de maladies incurables puis de les faire revenir à la vie quand un remède est trouvé... Nancy Kress explore ici les sentiments humains. Que se passe t-il quand votre femme revient après 30 ans de cryogénisation et que vous vous êtes remarié ? La science face au temps qui passe. Un très bon texte.

  • Un
Un boxeur se fait opérer d'une tumeur au cerveau, à son réveil il se rend compte qu'il peut "prédire" les réactions des gens qui l'entourent. Encore une novella de biotechnologie qui s’intéresse avant tout à l'humain. L'idée de départ est très sympa mais je n'ai pas accroché à l'histoire du boxeur.

  • Trottoir à 12h10
Nouvelle très courte qui retrace de façon désordonné la vie d'une femme qui revoit son propre passé. Pas très clair dans mon esprit, je ne suis pas sûr d'avoir tout saisi. 

  • Danse aérienne
La novella la plus réussie du recueil. Thriller bio-technologique où les danseuses bio-améliorées se font assassiner. Lutte entre bio-conservatisme et progrès, science versus éthique, on y retrouve des similitudes avec la novella L'une rêve, l'autre pas publié chez Actu SF.


Pour conclure, on retrouve dans ce recueil le sujet de prédilection de Nancy Kress, la bio-ingénierie et ses conséquences sur l'Homme. Il ne faut pas se tromper, sous des airs de Hard SF, l'autrice nous parle avant tout de l'humanité, de son devenir, des choix qui vont s'imposer à nous. L'avenir qu'elle nous présente est plutôt sombre mais il y a toujours une once d'espoir.

Même si je ne suis pas convaincu par l'ensemble des textes (mais je rappelle que le format court n'est pas ma tasse de thé !), ce recueil permet de découvrir un peu plus Nancy Kress et son talent de conteuse auquel on adhère (Lorhkan) ou qui nous laissera un peu plus froid (Lecture 42).


12 commentaires:

  1. je sais que pour toi le format court n'est pas la panacée, alors inutile de te souligner longuement ton impression compte beaucoup à mes yeux.
    malgré une belle conclusion, je ne ressens pas un enthousiasme débordant. Vu le pavé, je vais remettre l'achat et la lecture à une date où ma PAL sera anorexique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le problème c'est que j'y suis allé un peu à reculons et que je l'ai lu sur plus de deux mois. Pas les conditions idéales...

      Supprimer
  2. J’ai encore l’une reve l’autre pas dans ma PAL, du coup vu ce que tu en dis, il faudrait que je le lise.
    Perso j’aime bien le format nouvelles, a l’occasion j’essayerai peut etre de decouvrir celui la mais j’avoue qu’avec cette autrice j’y vais toujours un peu a reculons....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'une rêve, l'autre pas est une excellente novella. Elle devrait remonter dans ta PAL. lol

      Supprimer
  3. Il en faut pour tous les goûts :)

    RépondreSupprimer
  4. Comme j'aime bien l'autrice, je vais quand même tenter ma chance, merci pour ton avis !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu aimes l'autrice et le format, ce livre est fait pour toi sans aucun doute.

      Supprimer
  5. Et bien, il aura fallu patienter pour lire ton avis !
    Malgré tes bémols subjectifs sur le format, les sujets me parlent bien, j'espère y trouver un plaisir de lecture supérieure au tien, même si nos avis se rejoignent souvent...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A mon tour d'être patient pour lire ta chronique ;-)

      Supprimer
  6. C'est le problème des recueils de nouvelles, on aime rarement tout ce qu'on lit. Mais je suis contente que certains textes t'aient marqué néanmoins, c'est un chouette recueil ^^.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pour ça que je n'aime pas lire les recueils : les montagnes russes émotionnelles ne sont pas pour moi !

      Supprimer