samedi 31 octobre 2020

Retour de Service - John Le Carré

 
Les dangers du Badminton

Après L'héritage des espions, Retour de Service est mon deuxième roman de John Le Carré. Et je confirme que l'ancien espion sait raconter les histoires. Ce qui pourrait sembler lent, soporifique à première vue est au final très prenant. Le lecteur est tenu en haleine au fil des parties de badminton que recèle ce roman. ,

Nat, un vétéran du service action à l'étranger en attente de reconversion dans un poste de management passe ses moments libres au club élitiste de Badminton de son quartier. Il se voit défier par un jeune homme prénommé Ed. Après plusieurs parties et quelques verres au bar à échanger des banalités, Nat est entraîné dans des péripéties qui semblent le dépasser et remettent en cause sa loyauté...

L'intrigue est telles les poupées russes, à chaque matriochka dévoilée une nouvelle surprise attend le lecteur. John Le Carré prend son temps pour poser son intrigue, faisant preuve d'une patience excessive, distillant au compte-gouttes les révélations, jusqu'à la résolution finale qui là par contre est un peu trop précipitée et gangrénée par des facilités. Elle n'est même pas crédible du tout, ce qui je l'avoue gâche un peu le plaisir.

Reste que ce roman, emprunt d'une douce mélancolie, colle parfaitement à l'actualité. Assez critique sur les Services Secrets Anglais, l'auteur règle ses comptes avec son ancienne maison. Pour lui la déchéance guette, les conflits de personnes, les rivalités assassines détruisent le Service. Manigances, trahisons et secrets d'états sont au centre du jeu et comme à chaque fois c'est l'humain qui est la faiblesse du dispositif. Dans ce monde post Brexit, John Le Carré en profite pour tirer à boulet rouge sur Trump, Poutine et n'est pas tendre avec les Brexiteurs. L'ancien monde lui manque, la nostalgie traverse ses écrits.

Retour de Service reste un roman passionnant dans sa conception. John Le Carré nous dévoile l'envers du décor. Espion est un métier qui ne s'arrête jamais, une fois entré au service, il vous suit jusqu'à votre mort (et peut-être même après celle-ci !). A découvrir pour les fans de l'auteur ou du genre.


6 commentaires:

  1. C'est pas commun le badminton comme point d'accroche. ^^ Mais la fin qui n'est pas à la hauteur, ça ne donne pas très envie pour ce genre de roman. =/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bâclé et trop improbable pour être vrai. Dommage parce que c'est très intéressant pour le reste.

      Supprimer
  2. Je n'en ai lu qu'un de lui, mais j'avais bien aimé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un excellent conteur et il connait le métier. ;-)

      Supprimer
  3. Il faut qu'un jour je découvre cet auteur !
    Bon dimanche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une référence pour ce qui est de l'espionnage. Ses premiers romans sont peut être plus savoureux.

      Supprimer