samedi 17 août 2019

Les naufragés de Velloa - Romain Benassaya

L'aventure avant tout...

Après Arca et Pyramides, voilà le dernier roman en date de Romain Benassaya : Les Naufragés de Velloa. Entre Space et Planet Opera, ce roman est avant tout un roman d'aventures.

Dans un futur "assez proche" (vers la fin du second millénaire) Mars et Vénus ont été colonisées et en partie terraformées. La Terre est devenue inhabitable. Mars et Vénus n'acceptant aucun réfugié, la population s'est dispersée sur Mercure et/ou sur des satellites Joviens. Les conditions de vie y sont désastreuses. Les deux planètes phares se disputent le leadership, chacune ayant fait des avancées technologiques dans des domaines différents. Une collaboration est inévitable quand on découvre que l'Embrun 17, un des derniers vaisseaux de l'Exode, avait fait un bond instantané de dix-neuf années lumière. Une mission commune est donc dépêchée pour essayer de comprendre ce qui s'est passé. Martiens et Vénusiens espérant secrètement s'emparer de la technologie permettant de voyager à travers l'espace.

Le roman commence comme un Space-Opera. La première des six parties étant consacrée au voyage vers le système Sigma Draconis et la présentation des forces en présence. On notera que l'intelligence artificielle est devenue la norme. Martiens et Vénusiens ayant chacun leur processeur quantique intégré. Le clonage et le transfert des personnalités permettent d'échapper à la mort (ou plutôt de moins en avoir peur !)

Dès le second livre, nous sommes en plein Planet-Opera. Des survivants de l'Embrun 17 ont réussi à construire une société sur la planète Velloa, où l'adoration d'une déesse rythme la vie des descendants terriens. La population n'est pas assez nombreuse pour permettre un renouvellement génétique. Les mariages sont imposés pour maintenir une population viable, malheureusement les malformations et morts prématurés se multiplient. Dayani refuse ce mariage forcé et s’échappe de sa cité. 

Romain Benassaya propose un livre ambitieux, aux thématiques nombreuses et variées. Beaucoup de bonnes idées sont distillées tout le long du roman mais toutes ne sont pas exploitées efficacement et de nombreux Deus ex Machina parsèment le récit. Le second bémol est la surexploitation des rencontres fortuites, l'auteur met à mal la théorie des probabilités. Il va de soi que pour les besoins de l'histoire, il faut parfois se laisser aller à des facilités mais elles sont un peu trop récurrentes à mon goût. 

Ceci étant dit, Les Naufragés de Velloa reste un roman très plaisant et un page-turner assez efficace. L'auteur met au coeur de son intrigue les problématiques écologiques et la question des réfugiés. Mais il parle aussi du fanatisme religieux et du pouvoir politique, ce qui fait écho à notre quotidien. L'intégration des Intelligences artificielles, même si elle n'est pas innovante est très intéressante. L'auteur a su rendre crédible et compréhensible les interactions hommes-machines, c'est de loin la partie la plus réussie du roman.

Si vous voulez un roman d'aventures divertissant et agréable Les Naufragés de Velloa est fait pour vous. Il manque toutefois un peu de ce Sense of Wonder qui m'avait ravi dans son précédent roman, Pyramides.


Gepe a beaucoup aimé. Lune aussi !

14 commentaires:

  1. Gepe m'avait convaincu, ton avis, malgré les défauts, confirme.
    Seul ton "Il manque toutefois un peu de ce Sense of Wonder qui m'avait ravi dans son précédent roman" me fait un peu peur. Qui lira verra...

    RépondreSupprimer
  2. J'avais moyennement été convaincue par Pyramides alors j'hésite un peu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut être que celui-ci te plaira, il est plus "classique" :-/

      Supprimer
  3. Effectivement, vraie aventure divertissante, sans prise de tête, je suis en pleine lecture de Pyramides, je vais donc pouvoir comparer.

    RépondreSupprimer
  4. Vraiment dommage ce recours aux rencontre fortuites à outrance... sinon il a tout pour me convaincre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Essaye Lune a beaucoup aimé aussi. (je vais d’ailleurs ajouter le lien vers son billet !)

      Supprimer
  5. Tu m'as convaincu ! Merci pour ce retour !

    RépondreSupprimer
  6. La nouvelle valeur sûre du roman d'aventure divertissant ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut être mais je ne suis pas un fan du divertissement pour le divertissement ! :-p

      Supprimer
  7. Arca et Pyramides sont meilleurs, mais la lecture était sympa quand même !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et comme dirait quelqu'un que je connais, vivement la suite de Pyramides ! :-D

      Supprimer