mercredi 15 mars 2017

Arca - Romain Benassaya


Arca de Romain Benassaya est sorti l'été dernier, un pitch prometteur, quelques bonnes critiques, il ne manquait que la version numérique pour satisfaire ma curiosité. (Pour ceux qui ne me connaissent pas, je suis un inconditionnel de la lecture dématérialisée, mais cela est une autre histoire...).  Après quelques mois d'attente, les éditions Critic ont enfin réalisé mon souhait et Arca est arrivé sur ma liseuse...  

Dans un avenir proche mais relativement futuriste, les Hommes ont conquis le système solaire. Mars accueille des colonies qui ont pour projet de la terraformer, plusieurs lunes des planètes géantes sont explorées... bref nous sommes bel et bien présents dans l'espace et ce dès le XXIIème siècle !

Sorany, en compagnie de son professeur et de quelques scientifiques se retrouvent sur Encelade, une lune de Saturne composée majoritairement de glace. Leur but, trouver de la vie sous forme bactérienne. Pas de résultat probant de ce côté là mais Sorany lors d'une exploration fera, par hasard, une découverte qui va changer le cours de l'humanité... un moyen de quitter notre système solaire et de voyager vers les étoiles lointaines.
Frank de son côté, après avoir passé quelques années sur Mars comme terraformateur, est aujourd'hui l'homme de confiance du Commandant Aquilo. Ce dernier a pour mission d'emmener l'Arca, immense vaisseau accueillant 3600 personnes, vers une planète habitable située à une vingtaine d'années lumière de la Terre, grâce à la "technologie" découverte par Sorany.
Dans ce voyage sans retour des dissensions se font rapidement sentir. Une nouvelle religion s'installe progressivement à bord et les adeptes fomentent un "coup d'état" remettant en cause l'autorité du commandant et le projet initial...

Je suis partagé sur ce roman, qualités et défauts s’enchaînent tout au long de la narration, sur le fond comme sur la forme. Ni enthousiasme, ni répulsion juste un résultat en demi-teinte.

Pour ce qui est de la forme, c'est plutôt bien écrit, ça se lit bien. La construction bien que classique, alternant le présent à bord de l'Arca et le passé des différents protagonistes, donne de la profondeur à l'histoire. Un suspense bien entretenu, avec quelques cliffhanger en fin de chapitres donne du rythme au roman. Et dans le même temps quelques longueurs sont à déplorer faisant parfois retomber le soufflé.

Sur le fond, les personnages principaux comme secondaires sont assez stéréotypés et fades, excepté Frank qui se détache du lot. De même les motivations des "méchants" sont assez puériles et manquent singulièrement de relief.  D'un autre côté, l'idée générale sans renouveler le genre est bien présentée, de bonnes idées technologiques, malheureusement pas toujours bien explicitées, une vision assez cohérente et crédible de l'univers. Autre point très intéressant, la vie au jour le jour sur Mars, les choix de Frank pour vivre, survivre dans cet enfer rouge, avec des passages assez poignants.

Ce roman aborde de nombreux thèmes, c'est avant tout un huis clos à bord de l'Arca avec tout ce que cela implique dans la relation aux autres, le respect, la tolérance, la liberté. Il y a aussi une dimension politique, économique et écologique dans le récit. Religion et endoctrinement y sont également abordés. Bref, un roman qui aborde des sujets aussi divers que variés.

Au final, Arca est un roman qui sans être exceptionnel permet de découvrir un nouvel auteur (n'oublions pas que c'est son premier roman !) qui a du potentiel. Quelques longueurs, des petits défauts, des situations un peu trop attendues empêchent de se plonger pleinement dans l'histoire. De bonnes idées, une écriture intéressante avec l'art de manier le suspense font de Romain Benassaya un auteur à suivre. Pour ma part, je lirai volontiers son prochain roman.

Les avis de Lune, Blackwolf, Althea, Lorhkan

4 commentaires:

  1. Merci pour ce retour.

    Un jeune auteur à suivre tout de même !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je pense qu'il y a du potentiel chez cet auteur.

      Supprimer
  2. Voilà qui donne tout de même envie d'y jeter un oeil...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je serais curieux de voir si le chien va mordre ! ;-)

      Supprimer