mardi 21 août 2018

Pyramides - Romain Benassaya


Sense of Wonder & Claustrophobie


Il y a un peu plus d'un an je découvrais Romain Benassaya avec son tout premier roman, Arca. Sans être enthousiaste, j'avais noté de la qualité dans la plume de ce "nouvel" auteur. Beaucoup de bonnes idées, un suspense savamment distillé et comme écueil des personnages un peu trop caricaturaux à mon goût. Mais je m'étais promis de lire son prochain roman. Bien m'en a pris.

Pyramides est donc sorti il y a quelques mois, je repoussais sans cesse sa lecture. Et c'est la critique dithyrambique de Lune qui m'a fait franchir le pas. Pour commencer, les défauts que j'avais notés pour Arca ne sont plus là. Les personnages sont tous humains, avec leurs forces et leurs faiblesses. Leurs sentiments varient au grès des années et de leurs expériences. Ce qui était le point faible du précédent roman est l'un des points forts de celui-ci.

Quelques mots de l'histoire, je ne veux pas trop en dévoiler et vous laisser découvrir l'originalité dont fait preuve l'auteur. Au commencement, ce n'est que du très classique : la Terre devient inhabitable, des vaisseaux sont envoyés aux quatre coins de la galaxie afin de trouver une planète susceptible d’accueillir les Hommes. Le Stern III est l'un  de ces vaisseaux, son commandant sort de son hibernation, réveille son second comme la procédure le prévoit à l'amorce de leur arrivée dans le système planétaire prédéfini. Sauf qu'ils ne sont pas où ils devraient être. Pire, aucune étoile dans le ciel, aucun point de repère, le noir complet... et c'est là que Romain Benassaya laisse libre court à sa fantaisie et son exotisme !

Tout le long des 500 pages du roman, l'auteur traite des sentiments humains, de la difficulté de créer une communauté homogène quand les avis divergent et de la complexité de faire le "bon" choix quand il n'y en a pas vraiment. Mais ce n'est pas que ça, c'est aussi de l'exploration, de l'aventure, de la politique, des trahisons... et une petite partie vertigineuse, ce Sense of Wonder qui fait frémir tous les lecteurs de SF.

Pour conclure, Pyramides est une réussite sur tous les plans. Bien écrit, original, dépaysant et stimulant, ce roman vous emmènera bien plus loin que vous ne l'auriez espéré.






11 commentaires:

  1. Excellent !! Je suis contente, il est vraiment super ce roman, gros sense of wonder !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me l'avais bien dit... je devrais t'écouter plus souvent. ;-)

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Et moi donc...
      Et maintenant on attend l'automne prochain. ;-)

      Supprimer
    2. Euh plutôt le printemps 2019 pour le nouveau roman de Romain Benassaya :-)

      Supprimer
  3. Oh vous n'allez pas commencer à vous y mettre à plusieurs pour nous le vendre quand même ! =O
    Même s'il a l'air de le mériter, il est vrai... =P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un vrai plaisir de lecture, ça faisait longtemps que je n'avais pas eu une aussi bonne surprise en SF française.

      Supprimer
  4. Je l'avais déjà repéré chez Le Bibliocosme et tu confirmes décidément mon intérêt!
    C'est décidé : J'achète!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et Lune ne t'avait pas convaincu... lol
      C'est vraiment une très bonne surprise.

      Supprimer
  5. Lune et yogo, deux blogs dont je sais nos avis souvent très proches, qui aiment ce roman. Suffisant pour moi. Hop dans la liseuse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne lecture, j'attends avec impatience le retour. :-D

      Supprimer