La guerre des marionnettes - Adam-Troy Castro

 
Noir c'est noir

La Guerre des Marionnettes, troisième et dernier opus des aventures d'Andrea Cort, nous amène sur la planète Vlhan où se déroule chaque année un étrange ballet entrainant la mort de milliers de participants. Les lames qui sculptent les marionnettes, la novella qui précède le roman, permettait de découvrir cette énigmatique coutume locale.

Au début du roman on retrouve notre héroïne badass préférée en fâcheuse posture. Avant de revenir quelques jours en arrière au moment où celle-ci arrive sur la planète Vlhan pour assister au ballet annuel. La danse des Vhlanis va dépasser le cadre habituel et tourner au carnage, massacrant participants et spectateurs. La présence d'Andrea Cort n'est pas étrangère à ces évènements. En effet, une autre bataille se joue en arrière-plan entre différentes factions IA, et rejaillit sur la représentante du Corps Diplomatique et les malheureux danseurs. Pour arrêter le bain de sang Andrea doit faire face à des choix impossibles. De ses actions dépend la survie d'espèces sentientes dont l'humanité.

Contrairement aux deux premiers volets, il n'y a pas d'enquête à proprement parler, pas de résolution de meurtres (même s'ils se comptent par milliers !) mais juste une course effrénée contre la mort, une folle poursuite à travers Vlhan pour vivre et "sauver le monde." Mais le principal objet du récit reste Andrea et sa capacité à endurer les épreuves. Ses choix étant de plus en plus restreints, sa liberté de mouvement quasi-inexistante, ce n'est qu'une lente et longue descente aux enfers qui l'attend. Une épreuve psychologique de plus pour elle. 

La Guerre des Marionnettes est d'une noirceur extrême, Adam-Troy Castro répétant ad nauseam les scènes gores, parfois difficilement supportables. La tension monte crescendo tout le long du récit, le rythme est effréné, sans temps mort, seuls les deniers chapitres font un peu retomber la pression. L'auteur en profite pour répondre aux questions restées en suspens au cours de l'histoire.

La Guerre des marionnettes est un voyage étonnant, un dépaysement total entre la découverte des Vlhanistes, de leur intelligence et de la difficulté de communiquer avec eux. Les aventures des différents protagonistes et les atermoiements d'Andrea Cort parachèvent l'immersion d'autant plus qu'Adam Troy-Castro dépeint une fois de plus la noirceur de l'âme humaine et nous questionne sur le libre arbitre.

En un mot : Fascinant !


Chez Apophis, Gromovar, Epaule d'Orion, Le Nocher


Commentaires

  1. Ça fait un mois que je me dis "il faut que je lise La Guerre des Marionnettes", "il faut que ... " mais le temps passe trop vite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais il faut que tu lises La guerre des marionnettes ! Prends le temps... :)

      Supprimer
  2. Oui, fascinant. C'est d'autant plus dommage que les ventes ne suivent pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais nous avons eu la chance d'avoir la série au complet. Merci à Gilles Dumay et Albin Michel Imaginaire.

      Supprimer
  3. Un très bon tome comme chaque fois. J'espère vraiment une suite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En VO probablement, en France je ne sais pas si on aura cette chance.
      A suivre...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire