Au royaume des vivants - Emmanuel Quentin

 
Encore un switch inattendu

Emmanuel Quentin nous revient avec Au royaume des vivants, une novella publiée chez 1115 Editions. Un auteur que j'aime bien, une maison d'édition qui nous propose souvent de bons textes, je me suis donc lancé dans cette lecture les yeux fermés et encore une fois je n'ai pas été déçu.

Tout commence comme un bon vieux polar. Dominique Serin, détective expérimenté, en proie à ses affaires non résolues, se voit proposer un nouveau contrat. A première vue, une mission classique, un mari qui trompe sa femme pendant ses déplacements professionnels à travers le monde. Il faut noter que dans ce futur proche, les voyages intercontinentaux ne prennent que quelques minutes grâce aux téléporteurs, technologie accessible à tous excepté aux personnes comme Dominique ayant un groupe sanguin AB négatif (un mystère pour la Science). Dominique est donc obligé de s'en remettre à des tierces personnes pour organiser ses filatures. Gontran, son apprenti qui lui a été imposé par une ancienne cliente, se voit donc chargé de sa première mission sur le terrain. L'occasion pour lui d'apprendre le métier de filature et pour Dominique de se replonger au calme dans ses anciennes affaires...

Emmanuel Quentin avec Au royaume des vivants nous esquisse les contours d'un monde futuriste (dont j'aurais aimé qu'il soit un peu plus développé) et se concentre dans un premier temps sur les personnages et leurs relations. On suit avec délectation les questionnements du vieux privé et la fougue de son jeune apprenti. Le duo fonctionne à merveille, l'intrigue monte en intensité et, par petites touches, l'auteur nous amène au switch final qui fait basculer la novella dans une autre dimension (et qui risque de laisser quelques personnes sur le bord de la route). On reconnait là la patte d'Emmanuel Quentin qui nous surprend par le chemin emprunté, à l'instar de sa nouvelle Céder la place. Cependant les indices disséminés le long du récit prennent tout leur sens une fois la lecture terminée.

Pour conclure, Au royaume des vivants est une novella sympathique, bien écrite où l'on se prend au jeu de l'auteur et qui surprend par son switch final. Ce changement de paradigme est osé et reste dans la tradition des voyages littéraires de la maison d'édition 1115. Bref un bon moment de lecture.


Acaniel a bien aimé aussi.

Commentaires

  1. Il est dans ma liste d'envie, mais cela sera sûrement pour 2021

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as un programme si chargé que tu ne peux pas t'accorder deux petites heures "Au royaume des vivants" en 2020 !

      Supprimer
    2. J'avais quelques SP à lire avant, et une floppée de textes d'un auteur que j'aime JC Gapdy

      Supprimer
    3. Des SPs à la pelle... ?!
      Quant à moi il faudra que j'essaye ce JC Gapdy ?! Tu me conseilles quel livre ?

      Supprimer
  2. Pareil, pas avant 2021. Il y a en a une tonne dans cette collection d'ailleurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais je ne me lance pas dans une saison 2 du Projet Maki. lol

      Supprimer
  3. M’a plu.J’ai bien aimé le côté polar qui se mélange à la SF.En plus ça se lit bien et vite.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire