dimanche 13 septembre 2020

Vigilance - Robert Jackson Bennett

Percutant
 
Vigilance de Robert Jackson Bennett est le dernier opus de la collection Une Heure Lumière du Bélial. Et autant le dire tout de suite c'est probablement l'une des meilleures novellas publiées à ce jour. 

Effroyable, glaçant, insoutenable... Vigilance est d'une cruelle réalité. Dans une Amérique moribonde, désertée par une partie de sa jeunesse, à la traîne économiquement derrière la florissante Chine et en proie aux catastrophes climatiques, la seule source de distraction du peuple américain est la télé-réalité. Et quelle télé-réalité : les meurtres de masse organisés comme show !!

Robert Jackson Bennett dépeint une Amérique aux abois où la peur est le seul moteur. La menace est partout, tout le temps, personne ne sait quelle est exactement cette menace mais tout le monde sait que la seule défense c'est la détention d'armes à feu. C'est ce que dit et répète à l'envie John McDean le producteur de Vigilance. Les armes se multiplient, la peur augmente donc on achète des armes pour se défendre...

Le principe de l'émission est simple. Sélectionner trois candidats psychologiquement faillibles, prêts à mourir pour assouvir leur besoin de tuer, les positionner dans un lieu public (centre commerciale, gare...) au milieu de citoyens lambda, fermer toutes les sorties... le carnage peut commencer. Si les tueurs en puissance s'en sortent ils gagnent des millions, si une victime potentielle arrive à abattre un des tueurs c'est elle qui empoche une partie de la mise. Le tout diffusé en direct sur tous les canaux possibles et orchestré par des Intelligences Artificielles capables d'orienter l'action pour atteindre un maximum d'audience.

Robert Jackson Bennett nous propose une critique acerbe de l’Amérique pro-armes et nous montre la dérive de la société de consommation où les citoyens ne sont que des marionnettes répondant aux desiderata du marketing et de la publicité. Le conditionnement par les médias et les politiques de l’ensemble de la population atteint des sommets. Le libre arbitre n'existe plus, tout le monde suit la pensée et celui ou celle qui s'en éloignerait serait considéré comme dangereux. 

Vigilance est donc une novella d'anticipation d'un futur proche voire de notre présent. D'une violence rare, le récit ne tombe jamais dans le voyeurisme. L'auteur égraine tous les maux de nos sociétés occidentales, nous dresse un avenir sombre sans beaucoup d'espoir. Vigilance est une claque monumentale, une lecture qui restera longtemps marquée dans les mémoires. En espérant que tout ceci reste de la fiction.


Vigilance fait l'unanimité : Apophis, Gromovar, Feyd Rautha


14 commentaires:

  1. Celui-ci je vais le lire bientôt, même si ce n’est pas toujours facile de lire ce genre de texte, j’aime bien quand l’auteur va au bout de son idée et là, ça semble le cas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pour moi l'une des meilleures novellas de la collection.

      Supprimer
  2. Ce n'est pas mon type de lecture favori, mais sur un format novella je la lirai quand même, parce que ça a l'air vraiment frappant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un peu trop même ! Du coup je suis curieux d'avoir ton retour...

      Supprimer
  3. Sur le même thème, j'avais été déçue par Acide Sulfurique d'Amélie Nothomb. D'après ta critique, l'auteur semble avoir mieux traité le sujet dans cette novella.
    Je regarderai donc !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux pas dire, je ne connais pas trop l'oeuvre de Nothomb.

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Ma préférée de la collection reste Kij Johnsonn et Le Pont dur la Brume mais nous ne sommes pas dans le même registre.

      Et on ne peut pas comparer le Ken Liu et cette novella. Les deux sont à lire !

      Supprimer
  5. Woaw, quelle critique! Si le précieux n'était pas déjà dans ma PAL je me jetterai sur le site de l'éditeur pour le commander!

    RépondreSupprimer
  6. Oh la la la, la pression... On pourra bientôt comparer nos avis alors ^^

    RépondreSupprimer
  7. Réponses
    1. IL faut le lire, c'est exceptionnel. Et plus j'y pense, plus je me dis que c'est une lecture coup de poing que tout le monde devrait lire.

      Supprimer