mardi 10 mars 2020

Le temps fut - Ian McDonald

Amours intemporelles

Le temps fut de Ian McDonald est déjà le vingt-troisième opus de la désormais célèbre et  incontournable collection Une-Heure-Lumière du Bélial. Et à titre individuel, cette novella fait partie de mes préférées. Il faut dire que mon faible pour les voyages temporels et leurs paradoxes y est pour beaucoup.

De nos jours, Emmet Leigh, un bouquiniste, tombe par hasard sur un recueil de poèmes dans lequel est glissée une mystérieuse correspondance datant de la seconde guerre mondiale. Se muant en détective, Emmet arrive à identifier les deux soldats liés à cette lettre. Lors de ses recherches il découvre également des photos des deux protagonistes prises à différentes époques et en différents lieux. Et cela va à l'encontre du temps... 

Avec cette novella, Ian McDonald nous propose une variation assez intéressante du voyage dans le temps. Roman de pure science-fiction saupoudré d'un soupçon de physique quantique (très digeste) pour poser précisément et logiquement l'intrigue, Le temps fut est avant tout une histoire d'amour interdit entre deux hommes, à travers le temps, à travers les guerres... 

Ici pas de grand retournement de situation. Assez rapidement, on se rend compte que le bouquiniste est un élément clef du voyage temporel. Il faudra attendre les dernières phrases pour comprendre son rôle exact dans l'histoire. Et même une fois la dernière page tournée, on se sent obligé de remonter le temps, de faire machine arrière pour voir ce qui aurait pu nous échapper.

L'incertitude est le maître mot de cette novella où l'auteur nous promène entre les histoires imbriquées des ces deux soldats et du bouquiniste. Simple, beau et poétique, Le temps fut est un pur plaisir de lecture.


Avis unanime ou presque (chercher le presque !) chez Artemus Dada, Lune, Dionysos, Feyd Rautha, Gromovar, Just a Word, Apophis


Dans une timeline divergente (1/17)





14 commentaires:

  1. donc, elle aurait pu être intitulée : Le Temps fuit

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une réalité le temps fuit... et on court toujours derrière !

      Supprimer
  2. Je dirais qu'elle a aussi le potentiel pour devenir l'un de mes UHL préférés - mais peut-être pas jusqu'à surpasser "Un Pont sur la brume" quand même, si ? - j'ai hâte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un pont sur la brume reste mon préféré... et celui-ci doit se placer dans le top 5 !

      Supprimer
  3. Hâte de lire cette novella. Malheureusement j'ai eu la bonne idée de la commander avec le Ada Palmer dont la sortie a été repoussée. Oups xD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faudra prendre ton mal en patience mais la lecture ne sera que doublement appréciée ! ;-)

      Supprimer
  4. Tout me plait sauf un truc : histoire d'amour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais zappé ton commentaire... oui mais tu peux y aller sans problème !

      Supprimer
  5. J'ai commencé par le 23e opus, c'est grave ? :D
    Une histoire qui parle de bouquin et de voyage dans le temps ne pouvait que me plaire. J'ai trouvé secondaire l'histoire d'amour. Effectivement, elle ne contient pas de grand retournement de situation mais j'ai passé un bon moment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Donc il te reste à te lancer dans les autres titres de la collection. Tu devrais trouver ton bonheur

      Supprimer