mercredi 13 mars 2019

Céder la place - Emmanuel Quentin


Bluffant

Après les textes de Bruno Pocheschi et Ménéas Marphil, je continue mon exploration des nouvelles de la collection ChronoPages des Editions 1115 avec un texte d’Emmanuel Quentin : Céder La place. Emmanuel Quentin est un auteur que j’ai découvert en lisant Où s’imposent les silences, un court roman qui m’avait marqué par son écriture percutante et l’imaginaire qui s’en dégageait.

Céder la page est une nouvelle d’une vingtaine de pages.  Pour ne pas vous gâcher le plaisir, je ne vais pas vous dévoiler l’histoire, le contexte ou quoique ce soit d’autre. Tout ce que je peux vous dire est que la surprise est au rendez-vous et que c’est un excellent texte.

Ce court texte de SF (même si au premier abord on pourrait en douter) confirme qu’Emmanuel Quentin est imaginatif, que son écriture est fluide et immersive. En quelques lignes, il arrive à nous plonger dans son univers avec une mise en place progressive où la tension et le suspense vont crescendo. On se demande où l’auteur veut en venir, où il nous emmène et une fois que l’on pense avoir saisi, paf, une claque. Reste quelques pages, quelques lignes pour la conclusion et paf, celle-là non plus on ne la voit pas venir.

Bref cette nouvelle est bluffante, j’ai adoré le cheminement pris pour faire passer le message.



A noter qu’en juin prochain, Replis, le prochain roman d’Emmanuel Quentin sort chez Mü Editions… on en reparlera.

12 commentaires:

  1. Réponses
    1. J'espère que ça te plaira autant qu'à moi...

      Supprimer
  2. Intrigant. Alors je pense que je tenterai son premier roman.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dormeurs ne me tente pas trop (le sujet ne m'inspire pas !), par contre j'avais bien aimé Où s'imposent les silences.

      A chaque fois c'est bien écrit.

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Je ne savais pas le thème de la nouvelle (1115 Editions c'est du domaine de l'Imaginaire), j'étais parti vers un truc, et puis en fait c'était autre chose la surprise m'a plu. Et les dernières lignes sont, ah ouais... ça interroge.

      Je reste flou mais chut... Lis le !

      Supprimer
  4. Tu arrives encore à te retenir d'acheter toutes les publications des Éditions 1115 ? =P
    Tentant en tout cas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que les 3 premieres nouvelles m'ont plu. Toutes différentes, toutes marquantes à leur manière.
      J'ai pris la nouvelle d'Elisa Wild, par contre là... le côté science-fictif je ne l'ai pas compris, le texte est beau, super bien écrit, très visuel mais je cherche encore le but.

      Prochiane lecture sera Sur Mars...

      Supprimer
  5. C'est tentant ces textes courts à 2€ et cette nouvelle a l'air tout à fait surprenante. Je retiens.

    RépondreSupprimer