mardi 6 novembre 2018

Anatèm (tome II) - Neal Stephenson


Exigeant & époustoufflant !

Il va être difficile de chroniquer ce tome II, puisqu'il s'agit en fait de la seconde moitié du roman. En effet dans sa version originale Anathem est un pavé de plus de 900 pages. Pour sa publication française, les éditions Albin Michel Imaginaire ont fait le choix de scinder en deux parties ce monstre littéraire de Neal Stephenson.

Si je n'ai qu'un conseil à donner, ce serait de lire ce deuxième opus dans la foulée du premier. L'univers étant bien intégré et le vocabulaire encore bien présent, on ne rencontre plus les difficultés du début. Mais d'autres arrivent... ce second tome est peut-être plus exigeant en matière de réflexion philosophique. En particulier dans la dixième partie où de longs dialogues parfois abscons frisent le génie. Il faut s'accrocher, parfois laisser couler sans essayer de tout comprendre... la trame générale se dessine doucement et l'on découvre toute l'ironie de la situation.

Et je ne vous en dirai pas plus. Si vous avez aimé les aventures de Fraa Erasmas dans le premier tome, vous serez emballé par les épisodes suivants. Si par contre vous avez eu du mal à entrer dans cet univers, je ne suis pas sûr que cela s'arrange en lisant cette seconde partie.

A noter qu'à la fin de ce second tome se trouvent en annexe, trois Calca, c'est-à-dire trois démonstrations, trois explications scientifiques de problèmes plus ou moins simples. Cela cadre parfaitement avec le corps du texte, apporte un plus indéniable et montre bien les difficultés que nous avons de percevoir la réalité.

Un glossaire assez exhaustif est également disponible à la fin de ce second tome. Le choix éditorial peut paraître osé mais pour ma part, je suis bien content de ne pas l'avoir eu dans les mains avec le premier tome. Cela m'a permis de savourer pleinement le jeu de la langue et de prendre du plaisir à chercher la signification de tel ou tel terme. La découverte d'Arbre est plus savoureuse sans cette petite aide...

Pour conclure, Anatèm est un livre rare, exceptionnel qui aborde de nombreuses thématiques sociétales, philosophiques, scientifiques. Un livre complexe mais époustouflant qui marque son temps, un livre comme on en croise peu sur sa route. Alors non, je ne suis pas sûr d'avoir tout compris ou plutôt je suis sûr de ne pas avoir tout compris mais cela n’empêche nullement la compréhension globale, ni la lecture. Anatèm est un roman scientifique qui ne laisse pas la place à la croyance ou aux superstitions, un roman qui fait la part belle aux sciences, à la philosophie et à la réflexion. Une bouffée d'air frais dans le monde d'aujourd'hui.


Pour aller plus loin, les chroniques (avec ou sans spoiler ;-) ) de : Gromovar, FeydRautha, Anudar, Apophis, Just a Word...





8 commentaires:

  1. C'est fort tentant, heureux de lire que c'est au niveau jusqu'au bout.
    Le seul problème que j'ai, c'est qu'en livre exigeant et qui demande du temps, j'ai déjà "Le Trône de fer 5" qui attend son heure depuis foooort longtemps... =P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est excellent du début à la fin... il faut prendre le temps de le lire, c'est une expérience enrichissante.

      Supprimer
  2. Vil tentateur.
    Si je m'y mets :
    1. je te tiendrai responsable quel-qu’en soit l'issu
    2. il faudra que je trouve le bon moment pour le lire
    3. prendre un traitement pour l'intelligence

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 1. même pas peur !
      2. c'est maintenant ;-)
      3. si l'issue du 1. est mauvaise cela viendra surement de ce point 3. donc je me dédouane de suite. :-)

      Supprimer
  3. Tes chroniques m'ont convaincue ! C'est clairement un livre que je lirai un jour... quand j'aurai le temps nécessaire pour bien m'immerger dans l'univers ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après le Liu Cixin je pense que c'est le bon moment... ;-)

      Supprimer
  4. livre rare et exceptionnel. Je vais entamer la seconde moitié. Popur l'intsnta entièrement d'accord avec toi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a pas de raison que tu ne le sois pas à la fin ;-)

      Supprimer