mercredi 24 mai 2017

La cité du futur - Robert Charles Wilson


La Cité du futur dernier roman en date de Robert Charles Wilson, est paru il y a quelques jours. Je l’attendais avec impatience. Sans être un inconditionnel de l’auteur, les histoires qu’il présente, simples, agréables et très bien écrites ont souvent ma faveur.  Et celui-ci ne déroge pas à la règle. Après quelques semaines de souffrance sur mes lectures, j’ai dévoré ce nouvel opus le temps d’un week end…  Est-ce pour autant un roman parfait ?

Ce roman est avant tout une variation originale autour du voyage dans le temps qui arrive à se débarrasser des paradoxes temporels grâce à la magie des univers parallèles. Si vous vouliez vous triturer les méninges passez votre chemin. Le propos est ailleurs, la rencontre de deux mondes que tout sépare, l’acceptation et l’adaptation aux autres.

La Cité du Futur est le nom de la ville construite par les hommes du XXIème siècle en plein Far West de 1876 grâce à la technologie du Miroir, dont nous ne saurons pas grand-chose. Cette Cité est un immense parc d’attractions où les gens du futur peuvent venir visiter le passé. C’est aussi une occasion pour les riches locaux de venir découvrir ce que sera le futur. La Cité du futur est donc un lieu de rassemblement, un mélange hétéroclite de citoyens des deux époques, et la cohabitation n’y est pas toujours facile.

L’auteur nous fait suivre deux des employés de la cité, Jesse Cullum, un employé local au passé mouvementé qui  a participé à la construction des tours de la cité et Elisabeth De Paul une ex-militaire de notre époque. Ces deux-là feront équipe pour, entre autres, mettre à jour un trafic de marchandises trans-temporel.

Le roman pourrait se résumer en deux parties bien distinctes. La première, originale et novatrice, est la présentation de la Cité, des différents intervenants et des relations conflictuelles qu’apporte le mélange des deux époques que beaucoup de choses opposent. Par la suite le roman prend une tournure plus "thriller", la réflexion laisse la place à l’action et le roman perd une partie de son exotisme.
  
Pour conclure, Robert Charles Wilson nous offre un roman humaniste à la fois divertissant, plaisant et agréable à lire. L'auteur arrive en quelques phrases, quelques mots, à nous immerger dans son imaginaire. Il nous donne matière à réflexion sur notre société consumériste et égoïste, sur le tourisme sans borne, sur l'exploitation des ressources et des Hommes... La seconde partie recentrée sur les aventures des deux protagonistes aux dépends de la "cohabitation temporelle" laisse cependant un gout d'inachevé...

Les avis de Gromovar, Stelphique

Défi Lecture 2017 : #20. Un voyage dans le temps.



10 commentaires:

  1. Chouette, je sius contente de l'avoir dans ma wish-list, et la courte liste de la fête des mères...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Donc à l'heure qu'il est tu dois l'avoir dans les mains ! :-)

      Supprimer
  2. J'aime bien les thèmes portés par l'auteur. Merci pour ce retour, je me laisserai tenter, un peu plus tard... :)

    Content que tu ais pu trouver un livre qui t'emballe après cette traversée du désert ! :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ca fait du bien de prendre plaisir à lire...
      Sinon il faut lire RCW, allez hop, hop, hop...

      Supprimer
  3. un gout d'inachevé...
    Exactement le même ressenti que toi. J'ai même failli faire un copier coller de ton avis !
    Il aurait pu nous emmener tellement loin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si même toi tu es déçu... où va t-on ! lol

      Supprimer
  4. A lire sans doute, mais ce goût d'inachevé, n'est-ce pas la marque des récents romans de Wilson ? Cette impression qu'il tient un sujet béton, que le fait de s'intéresser à des personnes "lambdas" rend le texte accessible mais que le fond aurait pu être traité de manière plus approfondie ?...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas eu ce soucis avec "Les Affinités"

      Et tu as raison, c'est un phénomène assez récurrent chez Wilson mais aussi chez d'autres auteurs de SF, surtout ceux qui veulent toucher un large public.

      Je lirais quand même le prochain Wilson... ;-)

      Supprimer
  5. Merci
    Voici le 3ème avis que je lis sur ce roman
    Comme c'est un auteur que j'apprécie beaucoup :
    - il mélange bien Histoire et histoire des personnages
    - les extra-terrestres ne sont pas antropomorphes...
    ce livre va rejoindre ma PAL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. RCW est une valeur sure... si tu apprécies l'auteur, ce livre devrait convenir ! Bonne lecture.

      Supprimer