mardi 2 février 2016

Demain une oasis - Ayerdhal


Dans un peu plus d'un siècle... Le monde tourne de moins en moins rond, les puissances occidentales riches s'envolent vers l'espace espérant terraformer Mars et Vénus, pendant qu'en Afrique le désert gagne chaque jour du terrain et que ses habitants crèvent lentement à petit feu... mais tout le monde s'en fout !
Dans ce contexte, un petit bureaucrate, médecin de formation, est enlevé à Genève et emmené au fin fond du désert, dans un petit village où famine, maladie et détresse sont le lot quotidien. C'est ici que sa vie va changer, obligé par ses ravisseurs à subvenir aux besoins de ces populations abandonnées de tous.

Voilà un livre qui ne peut pas laisser indifférent surtout dans sa première partie, cette première partie très forte, qui marque, qui fait mouche, qui fait mal.
Dans la seconde partie, les événements s’enchaînent vite, souvent trop vite, l'action prend le pas sur la réflexion, et l'auteur tombe dans une certaine facilité. Les personnages sont survolés et on aimerait en connaître davantage sur les événements les ayant amenés à être ce qu'ils sont.

Mais le propos n'est pas là, c'est avant tout un grand cri d'alarme pour sauver un continent. Ce roman politiquement et humainement engagé relate l'égoïsme occidental face à la misère du monde et n'est rien d'autre qu'une critique acerbe de notre société consumériste.

Roman écrit au début des années 90, il est malheureusement encore d'actualité aujourd'hui et sans être un chef d'oeuvre, il a le mérite de nous ouvrir les yeux et de nous faire réfléchir.

combo avec les items :
11/ Une oeuvre de SFFF dans laquelle l'Afrique tient une place prépondérante
13/ Une oeuvre de SFFF écrite par une personne militant pour la communauté LGBTQIA 
14/ Un livre de cli-fi (climate fiction). Ou éco-fiction (pour écologie fiction)



2 commentaires:

  1. En tout cas il a l'air franchement chouette celui-ci, comme beaucoup de romans d'Ayerdhal :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai rien lu d'autres d'Ayerdhal mais celui-ci m'a donné envie de m'y mettre. ;-)

      Supprimer