Une Heure-Lumière : Hors-Série 2021

De clair à obscur

Voilà déjà le quatrième Hors-Série de la Collection Une Heure Lumière du Bélial qui je le rappelle est offert par votre libraire (dans la limite des stocks disponibles) pour l'achat de deux opus de la collection qui compte à ce jour 33 titres. 

Au sommaire de ce Hors-Série, un très court édito d'Olivier Girard, la présentation de l'ensemble de la collection et la publication d'Un château sous la mer une nouvelle de Greg Egan, le pape de la Hard-SF (à noter que la traduction a été réalisée par l'Epaule d'Orion !)

Treize chapitres composent cette nouvelle, dont un de trop. Les douze premiers nous présentent  les personnages et esquissent les contours de l'univers de l'auteur. Quatre frères, Caius, Linus, Rufus et Silus, des quadruplés, ont un lien neuronal continu qui leur permet d'échanger leurs souvenirs régulièrement et ce, quelque soit la position géographique des uns par rapport aux autres. Issus d'une expérimentation quand ils étaient enfants dans le but de créer une société transhumaine sous forme de "ruche", les quatre frères ont été sauvés par les forces de l'ordre alors qu'ils n'avaient que huit ans. Par contre leur lien neuronal a perduré. Quand Linus ne donne plus signe de vie, ne se connecte plus à ses frères, ces derniers partent à sa recherche. Est-ce une disparition volontaire et si oui, pourquoi ?

En moins de soixante pages, Greg Egan construit un futur crédible et une réflexion sur le partage de la pensée et ses conséquences. Très accessible et compréhensible, ce texte a tout pour plaire jusqu'à ce dernier chapitre, deux petites pages pour un twist final qui est, quant à lui, plus qu'incompréhensible. Sentiment partagé par de nombreux lecteurs, chacun cherchant le fil. Quelques explications sur le forum du Bélial pourront ou vous éclairer un peu ou vous plonger plus encore dans l'abime de l'incompréhension. 

Avec ce texte on retrouve les différentes facettes de Greg Egan, à la fois accessible et plaisant, tout en étant parfois obscur voire abscons. 




Commentaires

  1. Bienvenue (malheureusement) au club ! 🙈

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous sommes légion, il va falloir pousser les murs ! :p

      Supprimer
  2. C'est exactement ça, une nouvelle parfaitement accessible, un twist final qui fout tout en l'air xD

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire