Cantique pour les étoiles - Simon Jimenez

Poétique et décousu

Cantique pour les étoiles publié chez J'ai Lu dans la collection Nouveau Millénaire est le premier roman de Simon Jimenez

Un peu de contexte. Dans un futur éloigné, la Terre est devenue inhabitable. L'humanité est dispersée entre stations spatiales et exoplanètes. La Poche, une contraction de l'espace-temps, permet de se déplacer entre ces mondes mais chaque voyage de quelques jours ou semaines correspond en réalité à plusieurs mois ou années de temps "réel". 

Ce Space Opera mystérieux, poétique, sombre et surprenant pourrait être assez clivant. Sa construction est en effet particulière, l'auteur nous narrant des fragments de vie de plusieurs personnages sans que les liens entre eux ne soient clairement établis. De plus l'univers décrit n'est pas pleinement explicité, beaucoup de zones d'ombre parsèment le récit.

Le premier chapitre (une nouvelle à lui seul et un bijou de poésie) nous raconte l'histoire de Kaeda et Nia. Lui est fermier et cultive le dhuba, quand elle, capitaine de vaisseau, vient récupérer la production tous les 15 ans. Entre temps, une capsule avec à son bord un enfant, s'écrase dans les champs de Kaeda.

Le deuxième chapitre s'intéresse à la relation entre cet enfant et la capitaine lors d'un voyage de transit. Le troisième nous fait découvrir les débuts de l'histoire quelques millénaires plus tôt ! Il faut attendre le quatrième pour qu'une ligne directrice se dessine. Et ce n'est que dans la seconde partie (soit un tiers du roman) que tout commence à s'imbriquer et former un ensemble cohérent. Il n'est pas facile de parler de l'intrigue sans dévoiler les mécanismes et ressorts du récit. Je pense qu'il est préférable de découvrir par soi même, je n'en dirai donc pas plus.

Le roman souffre de quelques longueurs, le rythme baissant en cours de lecture avant de se terminer en apothéose et ce de façon très surprenante loin des classiques du genre. L'autre point qui peut poser problème est le manque de clarté et de précision sur l'univers mis en jeu, l'auteur reste souvent très évasif, ce qui lui permet de s'affranchir de la rigueur scientifique sans que cela ne nuise réellement au récit. Cependant, Cantique pour les étoiles est très addictif, la plume de Simon Jimenez est très agréable et la construction atypique rend curieux. Une belle découverte et un auteur à suivre.

Pour conclure, Cantique pour les étoiles est un roman poétique, sombre et décousu, une juxtaposition de petites histoires individuelles pour nous présenter une histoire globale émouvante et surprenante.


Commentaires

  1. Construction atypique, roman poétique, émouvant... Banco!

    RépondreSupprimer
  2. Autant un fix-up qu'un roman du coup ?
    Ça m'intrigue bien, surtout que les défauts ne font pas partie de ceux qui me dérangent particulièrement.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire