Comment parle un robot ? - Frédéric Landragin

Moins bien que demain mais mieux qu'hier...

Il y a quelques mois Frédéric Landragin publiait chez Le Bélial dans la collection Parallaxe, l'excellent essai Comment parler à un Alien ?, où il nous dispensait un cours de linguistique de haute volée. Fort de son succès, il récidive avec ce nouvel opus Comment parle un Robot ? Toujours axé sur la linguistique mais tourné vers l'informatique et l'intelligence artificielle. Avec une question récurrente tout le long du livre : les robots (C3PO - Terminator - HAL...) que l'on voit parler, penser dans les romans et films de SF sont-ils crédibles ? Quid de la réalité ? Et je vous dévoile la réponse en avant-première : les Robots qui parlent c'est plus que de la SF...

Dès l'introduction, Frédéric Landragin nous plonge au coeur du sujet : IA (Intelligence Artificielle) et TAL (Traitement Automatique des Langues) seront les deux piliers de son essai. Ca commence fort, c'est du haut niveau. Heureusement l'auteur est un excellent pédagogue et les images utilisées sont très parlantes.

La première partie s'intéresse donc aux IA. Système expert, apprentissage artificiel... nous plongent dans un univers inconnu mais passionnant. L'auteur pose des mots, des explications sur des concepts que l'on croit connaître mais qui nous sont au final assez étrangers. A l'aide de références diverses et variées qui illustrent son propos, il nous permet d'assimiler un monde nouveau. Le deuxième chapitre plus ardu, plus technique nous explicite le TAL, ce passage nécessite un minimum de concentration.

Avec le troisième chapitre qui s'intéresse à l'oralité, Frédéric Landragin est plus léger, moins didactique mais toujours aussi captivant et nous montre la difficulté de se faire comprendre par une machine. Puis vient la partie sur la traduction automatique et c'est là qu'on apprend que nos traducteurs fétiches ont encore quelques belles années de boulot devant eux. Pour finir sur le dialogue Homme-Machine, qui nous montre que la fiction a beaucoup d'avance sur la réalité.

Et pour conclure cet essai, Frédéric Landragin nous projette dans le futur, les recherches dans les domaines du TAL et des IA n'en sont qu'à leurs débuts. Les pistes de développement sont nombreuses et les évolutions possibles sont innombrables. Les progrès sont fulgurants mais avant que la réalité rattrape la fiction, il faudra beaucoup de temps...

Au final, à l'instar du premier opus, ce nouvel essai est exceptionnel d'érudition et de pédagogie. Encore un grand merci aux Editions du Bélial de nous proposer des livres de cette qualité, intelligents et passionnants. Après les Aliens et les Robots aura-t-on le droit à un troisième opus ? Pour ma part je suis partant...



Autres chroniques : TmBM, Feyd Rautha


Commentaires

  1. Frédéric Landragin, le tueur de mythes.
    L'opus sur les aliens était très bon, je lirai celui-ci un jour avec grand plaisir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celui-ci est encore mieux peut-être parce qu'il est plus "réel"

      Supprimer
  2. Très envie de me lire ce titre. J'apprécie beaucoup l'érudition et l'accessibilité de cette collection.

    RépondreSupprimer
  3. Je vote également pour un troisième opus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que Le Belial et Frédéric Landragin nous entendent ! :)

      Supprimer
  4. Moi aussi je suis partante ! J'aime beaucoup ses essais, très érudits et en même temps accessibles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'art de la pédagogie : rendre accessible, compréhensible et intéressant ce qui ne nous était pas forcément destiné à la base... et en redemander à la fin !!

      Supprimer
  5. J'ai encore sur le feu son premier. Si je suis convaincu, je lirai celui ci sans soucis car le sujet m'intéresse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celui-ci est plus proche du réel que l'autre. L'Intelligence Artificielle est là, pour les Aliens j'ai des doutes !

      Supprimer

Publier un commentaire