vendredi 19 juin 2020

La Survie de Molly Southbourne - Tade Thompson


Ça ne mollit pas

Un an après Les Meurtres de Molly Southbourne, les éditions du Bélial nous proposent de nous replonger dans l'univers fantastico-horrifique de Tade Thompson avec La Survie de Molly Southbourne. Il est d'ailleurs préférable de lire le premier sous peine de ne rien comprendre et de ne pas profiter pleinement de l'histoire du second.

L'auteur prend le lecteur à contre pied en utilisant comme personnage principal non pas Molly mais une de ses hémoclones (un de ses doubles qui apparaît lorsque Molly saigne). Il n'y a plus l'effet de surprise mais la violence, l'urgence et le gore du premier opus sont toujours bien présents. Avec comme thèmes principaux la quête d'identité et la survie, Tade Thompson arrive à se réinventer. Il complète son univers de parfaite façon, apportant son lot de réponses et laissant entrevoir d’immenses possibilités pour un troisième volume (en cours d'écriture outre-atlantique, pardon outre-manche et il est dans les tuyaux - merci au traducteur pour les précisions)

Happé du début à la fin, je n'ai pas pu décrocher de ce court texte très immersif. L'écriture de Tade Thompson est toujours aussi fluide, directe et très visuelle (tout comme la traduction de Jean-Daniel Brèque : il ne faut pas oublier les traducteurs maillon indispensable de l'édition !) L'imagination sans borne de l'auteur est aussi un atout, nous entraînant au plus profond de l'âme humaine.

Bien que très différent des Meurtres de Molly Southbourne, ce second récit s'attardant sur la psychologie des personnages est des plus captivants, surprenants et encourage à lire la suite...





Afrique (9/17)





17 commentaires:

  1. Merci pour les compliments.
    Deux précisions:
    --Tade Thompson n'est pas "outre-Atlantique" mais outre-Manche;
    --le premier jet du troisième épisode est bouclé; reste la réécriture. Je guette.
    Jean-Daniel Brèque

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour les précisions je vais modifier.

      On reste donc connecté pour la suite.

      Supprimer
  2. Ce n'est qu'en te lisant que je me rends compte qu'un lecteur pourrait effectivement tomber dessus sans avoir lu le premier volume. Ça manque peut-être d'une indication en couverture du coup.
    Je ne sais toujours pas si je me lancerai un jour, mais c'est toujours bien de voir que la qualité se maintient. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu devrais te lancer... j'ai bien commencé Vita Nostra hier soir. 😉

      Supprimer
  3. On ne change pas une équipe qui gagne!
    Merci à l'inégalable traducteur.

    RépondreSupprimer
  4. Un excellent deuxième tome et j’ai beaucoup aimé qu’il soit aussi différent du premier... hate de lire le troisième !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi... au cas où je me serais mal fait comprendre.

      Supprimer
  5. Ça devait pas être A crier dans les ruines? Ou alors c'est passé à la trappe?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne comprends pas la question ?
      Et qui es-tu Anonyme ?

      Supprimer
  6. Désolé, il me semblait que tu avais mis lecture en cours"A crier dans les ruines " de Alexandra koszelyk .je pensais qu'une chronique allait suivre.
    Je ne suis qu'un lecteur occasionnel.Arnaud.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les billets ne suivent pas forcement les lectures en cours... ;-)
      La chronique va arriver mais je ne sais pas quand...

      Supprimer
  7. Toujours un doute sur ma lecture de ce texte, à suivre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas si c'est pour toi même si dernièrement tu as surpris ton monde avec tes lectures !

      Supprimer
  8. Dans ma PàL, je vais sûrement le lire bientôt, ça fait partie de mes derniers récits courts en PàL et il parait qu'il y a un challenge en cours... :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Auras-tu assez d'histoires courtes pour finir l'année ?

      Celle-ci devrait te plaire et sera une bonne entrée dans la seconde partie du challenge.

      Supprimer
    2. Oui c'est une excellente entrée je peux le dire maintenant ^^
      Ça devrait le faire niveau quantité, si j'épuise mon stock de nouvelles isolées ça sera l'occasion de dévaliser les éditions 1115 ^^

      Supprimer