vendredi 21 février 2020

Boule de foudre - Liu Cixin

Apologie des Sciences

Après la novella Terre errante et la nouvelle Avec ses yeux, je continue de découvrir l'oeuvre de Liu Cixin avec l'un de ses premiers romans Boule de foudre.

Tout comme pour Terre errante, il faut une certaine suspension d’incrédulité pour se plonger et accepter pleinement les explications scientifiques de l'auteur. Mais ici elles sont accessoires et l'auteur les utilise pour nous montrer son amour des Sciences et des hommes et femmes qui y consacrent leur vie.

Le jour du quatorzième anniversaire de leur fils, les membres de la famille Chen sont les témoins d'un phénomène étrange qui entraînera la mort des deux parents. L'apparition d'une Boule de foudre au milieu du salon vaporise les parents de l'adolescent. Après cette catastrophe, le jeune Chen décide de consacrer sa vie à l'observation et à la compréhension du phénomène des Boules de foudre. Le roman retrace la vie du jeune garçon depuis l'accident qui a causé la mort de ses parents...

La Science au coeur de l'Histoire. Liu Cixin nous montre donc à travers ce roman sa passion pour la recherche scientifique. Il démontre aussi qu'en Chine comme ailleurs, les chercheurs ont avant tout besoin de financements et qu'ils doivent parfois faire des concessions afin de pouvoir continuer leurs travaux. Il nous détaille la vie de ces passionné(e)s, de grands solitaires qui ont besoin des autres : le partage comme source d'émulation et de découvertes. A travers l'histoire de Chen, l'auteur nous explique que les grands scientifiques sont les gens les plus sérieux, les plus consciencieux qui soient mais que leur folie intellectuelle est le moteur de leurs travaux.

La force du roman est également cette écriture simple et efficace, avec des personnages bien campés, très forts qui n'abandonnent jamais mais qui se remettent sans cesse en question . Et que derrière chaque scientifique, il y a un Homme avec ses états d'âme et ses questionnements et que l'utilisation de leurs découvertes leur échappe parfois au nom de la sécurité nationale.

Boule de foudre n'est cependant pas exempt de défauts. Tout d'abord avec la crédibilité des explications scientifiques, Liu Cixin développe une nouvelle "physique" qui ne tient pas vraiment la route. Mais c'est surtout la fin qui est complètement surréaliste, on quitte la science pour s'aventurer dans des "contrées lointaines...". Au final cela reste assez anecdotique, car l'essence du roman est ailleurs mais cela gâche tout de même un peu le plaisir.

Pour conclure Boule de foudre est un roman qui prend son temps mais qui n'ennuie pas, c'est même un excellent page-turner entre thriller et Hard-SF. Il permet à l'auteur de discourir sur le fonctionnement de la recherche et d'exposer son amour des Sciences et au lecteur de passer un bon moment de lecture.


Ils sont plus ou moins mitigés sur ce roman : Anne Laure, Gepe, Feyd Rautha, Gromovar, Lorhkan

9 commentaires:

  1. Toi aussi tu as été contaminé par la fièvre Liu Cixin ?
    C'est toujours dommage quand la fin gâche un peu ce qui a précédé. Le thème est louable en tout cas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais moins que d'autres... je me suis arrêté au premier tome de sa fameuse trilogie ! ;-)

      Supprimer
  2. Il faut que tu lises la suite de sa trilogie !! L'histoire est encore plus envolée et le coté scientifique est bien mieux exploité ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le problème c'est que j'ai complètement oublié l'histoire du premier tome ! ;-)

      Supprimer
  3. Je ne sais pas encore si je le lirais. L'avenir nous le dira

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je lis dans ma Boule de Foudre et je pense que tu le liras...

      Supprimer
  4. c'est le livre de l'auteur que j'ai le moins aimé, quand on voit ce qu'il sait écrire ( avec sa trilogie des trois corps ) je pense qu'il aurait pu mieux faire, après c'est pas mauvais non plus mais bon ...

    RépondreSupprimer