mercredi 1 mai 2019

Terminus - Tom Sweterlitsch

Un Time Opera plus qu'innovant

On peut dire que j'attendais avec impatience ce roman de Tom Sweterlitsch. Les retours de la VO étaient dithyrambiques et quand Gilles Dumay, directeur de la collection Albin Michel Imaginaire, a annoncé en avoir acheté les droits, j'ai coché la parution sur mon calendrier. Et j'ai eu la chance de le recevoir quelques jours avant sa sortie officielle en Service de Presse. Merci à eux.

Terminus est un roman mêlant thriller, voyage dans le temps et univers parallèles, genres qui me siéent à merveille, auxquels il faut ajouter un soupçon d'horreur, de gore ou de glauque selon votre ressenti. Et dès le prologue vous serez servi, avec une visite en 2199 et la découverte du Terminus. Ayez le coeur bien accroché...

Tom Sweterlitsch nous offre une variation du voyage dans le temps innovante et très originale. Les sauts ne se font que dans un sens, vers le futur et permettent à celui qui les réalise de voir l'un des futurs possibles dans lequel rien n'est figé et où chaque action au temps présent peut le modifier. En 1997, Shannon Moss, une agente du NCIS et plus particulièrement d'une branche qui explore ces différents futurs, doit enquêter sur le meurtre sordide d'une famille. Tout indique que ce crime est l'oeuvre d'une personne ayant fait une exploration en "Eaux Profondes" c'est-à-dire un voyage dans l'espace et le temps. Pour les besoins de l’enquête, Shannon "saute" en 2015 pour trouver les informations concernant le triple homicide de 1997 et ainsi arrêter le meurtrier. Elle se demande également si les meurtres ne sont pas liés d'une façon ou d'une autre au Terminus...

Ah oui, le Terminus, c'est la fin du monde. Il est présent dans tous les futurs possibles et sa date d'apparition se rapproche de plus en plus du temps présent. Une course contre la montre est engagée...

La première moitié du roman est un pur délice, intelligent, dense et innovant. L'auteur maîtrise son intrigue, nous lâchant petit à petit les briques nécessaires à la compréhension globale. Le côté thriller est dominant. La théorie des voyages dans le temps est bien explicitée même s'il reste quelques zones d'ombre. L'autre point fort est le personnage de Shannon Moss qui est au centre du récit. Loin des stéréotypes l'auteur nous présente un être complexe, battant et fragile, plein de fêlures. Bref, le page turner par excellence.

Après cette première moitié tonitruante, j'ai malheureusement un peu perdu le fil de la narration. En particulier dans la quatrième partie, très (trop) pointue. Les explications ne m'ont pas convaincu (ou alors je ne les ai pas comprises). Dans le dernier chapitre, je suis un peu retombé sur mes pieds. Tous les éléments s'imbriquent les uns dans les autres et on remarque que tous les petits détails distillés tout au long du roman ont une utilité, que rien n'est laissé au hasard. Je reste cependant très mitigé, avec l'impression d'avoir loupé quelque chose. Peut être faudrait-il que je relise la quatrième partie pour renouer les fils qui m'ont échappé...

Pour conclure, Terminus est un livre qui marque par son originalité et sa conception. Tom Sweterlitsch arrive à concilier à merveille le thriller et le voyage dans le temps. Je ne peux que regretter un quatrième chapitre un peu obscur qui m'a fait perdre une partie de la narration. Reste à savoir si cela vient de l'auteur ou du lecteur. Il ne vous reste plus qu'à le lire...


Unanimité chez les blogopotes : Albédo, Celindanaé, Apophis, Feyd Rautha, TmbM...





21 commentaires:

  1. Malgré tes bémols, il me tarde de me le procurer, surtout que je viens de finir mes lectures en cours.
    Ce soir je déciderais si je vais sur Mars ou si je prends un aller simple pour le terminus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'aller retour sur Mars devrait te prendre une bonne heure...

      La fin du monde sera peut attendre ;-)

      Supprimer
  2. Ça y est, la voilà la première chronique non-dithyrambique... malheureusement pour toi. =/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est frustrant d'avoir perdu le fil du récit. Quelque chose m'a échappé et c'est dommage !

      Supprimer
  3. Merci pour le lien :)
    Ça vient du lecteur ;)

    RépondreSupprimer
  4. C'est vrai que si la majorité du livre est limpide, il faut être un peu concentré sur la fin. Dommage que tu sois partiellement passé à côté…

    RépondreSupprimer
  5. Moi c'est un peu le contraire. Plus on avançait dans le récit, et plus j'aimais. La dernière partie m'a tenue en haleine. Y a peut-être que la toute fin qui me laisse un sentiment mitigé. Finir sur le Terminus ne m'aurait pas choquée, même si ça aurait été super glauque !

    RépondreSupprimer
  6. Reçu de manière un peu improbable par Gilles Dumay lors de Trolls&Légendes (épreuve non corrigée), les avis des différents blogueurs m'ont un peu rassuré (les histoires qui joue avec l’espace-temps, j'ai toujours peur de me perdre à un moment) mais ta remarque sur la dernière partie (trop pointue) rallume mes angoisses haha ! Mais bon, apparemment y a du sang et du gore donc je devrais aimer ^^ Beau retour de lecture !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne lecture à toi... ;-)
      TU nous diras si tu as apprécié le voyage jusqu'à son Terminus

      Supprimer
  7. J'avoue avoir vu passer tellement de chroniques en même temps que j'avais à peine envie de savoir de quoi parlait ce bouquin. J'ai bien fait de m'arrêter sur la tienne, je suis intriguée du coup ^^.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trop de chronique tue l'envie ? Non !!
      Intriguée ici, intriguée chez le chien... c'est intriguant tout ça.

      Supprimer
    2. C'est tout ce que je peux me permettre en ce moment : être intriguée xD

      Supprimer
  8. Dommage qu'une partie ait été un poil confuse pour que tu l'apprécies autant que moi. mais faut bien des retours un peu moins enthousiastes pour un bouquin. Cela équilibre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Reste à savoir si la confusion vient du lecteur ou du lecteur... ;-)

      Supprimer
    2. tu m'as fait beaucoup rire!! LOL

      Supprimer
  9. Dommage que ce chapitre 4 soit si pointu. J'ai vu beaucoup d'avis positifs mais aussi mitigés par cette incompréhension et ça me freine un peu dans mon envie de le découvrir. D'autant que sur le papier il me donnait autant envie qu'il m'effrayait ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A priori il y a plus d'avis positifs que mitigés. ;-)

      Supprimer