mardi 9 janvier 2018

Face à face avec Méduse - Arthur C. Clarke


J'ai découvert, en parcourant le blog d'Apophis, que le roman coécrit par Alastair Reynolds et Stephen Baxter : Les chroniques de méduse, avait pour origine la nouvelle d'Arthur C. Clarke : Face-à-face avec méduse. Ayant l'intention de lire le roman, je me devais de lire ce prélude.

Dans un avenir relativement proche, nous faisons la connaissance d'Howard Falcon, un pilote chevronné, pendant le vol d'essai du plus grand dirigeable construit à ce jour. Dans ce futur, avions à réactions et fusées sont au rebut, les airs sont colonisés par ces aéronefs d'un nouveau genre.

12 ans plus tard, on retrouvera le capitaine Falcon à bord d'un autre aérostat mais dans l'atmosphère Jupitérienne. Une première incursion dans les hautes sphères de la planète géante afin d'en étudier l'atmosphère encore méconnue...

On ne présente plus Arthur C. Clarke, l'un des plus grands écrivains de Science-Fiction de tous les temps à l'imagination plus que fertile et vulgarisateur scientifique hors pair. Cette courte nouvelle ne fait pas exception : des théories scientifiques clairement expliquées, un dépaysement total, un optimisme déconcertant et le fameux Sense of Wonder si cher à nos amis anglo-saxons. 

Bien que n'étant pas friand des nouvelles, celle-ci est une agréable mise en bouche avant de lire Les chroniques de méduse. Espérons que le duo Alastair Reynolds - Stephen Baxter sera à la hauteur du maître...


Lorhkan en parle ici

4 commentaires:

  1. Aha! Toi aussi, tu t'es laissé prendre par le billet d'Apo!!!
    Je fais partie des victimes avec la ferme intention de la lire (et chroniquer) en ouverture du roman Baxter/Reynolds.

    C'est bon signe qu'elle t'ait plu car je te sais pas tellement amateur du format court... comme moi! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le côté à la fois désuet et précurseur qui m'a le plus ravi. C'est là qu'on voit le talent de Clarke.

      Quant à Apo, on ne va pas trop lui dire que ses chroniques sont de bons conseils ;-)

      Supprimer
  2. Et bien moi je lirai cette nouvelle grâce à tes conseils pour faire la nique à Apo ;-)
    Elle ne me tente pas plus que cela, mais si je lis le roman, je ferai un effort...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci... lol
      L'avantage c'est que l'effort sera petit, une bonne demie heure de lecture. ;-)

      Supprimer