mercredi 15 novembre 2017

L'âme des horloges - David Mitchell



L'âme des horloges de David Mitchell c'est :

785 pages.
257 000 mots.
Six tranches de vie s'étalant de 1984 à 2043.
Cinq narrateurs différents.
Un fil conducteur en la personne de Holly Sykes.
Des dizaines de personnages hauts en couleur.
Une intrigue qui dépasse le commun des mortels.
Une trame fantastique qui prendra toute son ampleur dans l'avant dernière partie.
Quelques notes dystopiques.
Une construction brillante au style inimitable.
De la justesse et de la profondeur.
De la réflexion sur la vie, la mort, nos sociétés et leurs travers...
Un récit complexe et passionnant.
Une vingtaine d'heures de lecture et de bonheur.
Pas une seconde d'ennui.
...


Bref, L'âme des horloges de David Mitchell est :

Un livre qu'il faut lire !




Des avis plus développés chez Gromovar, Vert, Cédric, Chris_OFF

19 commentaires:

  1. Court mais efficace ! Et qui donne envie de lire ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne te prive pas, c'est un régal. David Mitchell a vraiment une plume à part, un style bien à lui et il nous emmène loin avec de simples récits de la vie quotidienne.

      Supprimer
  2. Waouh! C'est direct et efficace. J'avais été assez surprise par Cloud Atlas, avec des passages que j'ai adoré et d'autres un peu moins. Mais c'était mémorable.
    Un super coup de coeur pour toi, cela mérite donc le détour!
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le trouve encore plus efficace que Cloud Atlas, peut être parce que cela me parle plus : 1984-2043 c'est notre quotidien.
      C'est la partie la plus fantastique qui m'a "déplu", trop caricatural pour moi mais ce n'est qu'une bonne centaine de pages qui me touchent moins.
      Par contre la fin est terrible, dans tous les sens du terme...

      A découvrir !

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Le roman est si dense, si intense qu'il m'est difficile d'en parler... mais c'est juste énorme !

      Supprimer
  4. Droit au but :)
    Je ne connaissais pas cet auteur, mais je note ce titre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un auteur à part dans son style et dans ses histoires. Que ce soit ici ou dans Cartographie des nuages, deux romans qui parlent simplement de la vie avec ce petit quelque chose qui touche au plus profond de nous.

      Supprimer
    2. ah finalement les listes c'est pas mal hein Zina ;)
      merci Yogo pour cette belle liste vibrante de tout ce que tu as ressenti pendant ta lecture.

      Supprimer
    3. C'est surtout que j'ai, été incapable de parler du livre autrement. J'ai tourné et retourné mes pensées mais rien de bien concluant n'en sortait...

      Supprimer
  5. Concis et efficace le Maki. Je ne suis pas sûr de me lancer dans sa lecture un jour, mais je retiens ton avis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. David Mitchell est un auteur à découvrir, que ce soit avec Cartographie des nuages ou ici, il nous emmène loin avec des histoires simples et l'écriture est magnifique.
      Ce qui m'a le plus marqué dans ces deux romans c'est l'absence de longueurs malgré la longueur du récit !

      Supprimer
  6. Je suis bien contente qu'il t'ait autant plus ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est grâce à toi que j'ai lu ce livre. Merci, un réel plaisir de lecture.

      Supprimer
  7. Bonjour
    Je viens de commencer
    Il me plait beaucoup : ma liseuse affiche 880 pages (c'est bon), le style, l'histoire me captivent déjà

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'attends ton retour avec impatience...
      Le style de Mitchell est plus qu'appréciable, c'est une tuerie !

      Supprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton commentaire était dans les spams, et tu as donné un mauvais lien, j'ajoute ta chronique dans la liste des autres avis. ;-)

      Supprimer
    2. Et j'ai supprimé ton commentaire par inadvertance... pffff !!! Désolé !

      Supprimer