dimanche 19 mars 2017

Nous allons tous très bien, merci - Daryl Gregory


Nous allons tous très bien, merci est un court roman que je voulais lire depuis sa sortie. J'ai longtemps hésité avant de me lancer, en effet, Daryl Gregory nous offre ici, un roman entre fantastique et horreur qui ne sont pas des genres dont je raffole. Mais au vu des très bonnes critiques, il faut parfois sortir de sa zone de confort.

Une psy réunit chaque semaine, pour une thérapie de groupe, cinq personnes ayant subi des traumatismes effroyables. Je vous laisse découvrir les atrocités que Harrsion, Stan, Barbara, Greta ou Martin ont endurées. L'auteur s'attarde ici, sur ce que deviennent les victimes longtemps après les faits, comment ils ont évolué, survécu. Mais pour eux rien n'est jamais terminé, l'horreur est toujours là...

Les premiers chapitres sont consacrés aux différents protagonistes et peuvent être parfois trash, gore avec les détails des brutalités infligées aux unes et aux autres. Daryl Gregory, avec son écriture fluide et ciselée, nous plonge en quelques mots, quelques phrases dans l'indicible horreur et ça secoue ! Par la suite le récit tend tout doucement vers le fantastique et l'on se rend vite compte que le destin des personnages est étroitement lié.

C'est la première fois que je lis un roman de cet auteur et franchement j'ai été bluffé par la qualité d'écriture et la construction du roman. Le suspense est distillé au compte goutte, on est happé par l'ambiance, excellent page-turner. On pourra regretter que certains éléments ne soient pas plus développés, on reste par moment sur sa faim et on aimerait en apprendre davantage sur les histoires des différents protagonistes !

Pour ma part, comme je le disais en introduction, je ne suis pas fan du genre et donc même si j'ai passé un bon moment de lecture, que celle-ci m'a marqué, je ne suis pas emballé plus que ça. Le fantastique n'est vraiment un genre pour moi.

Pour conclure, je dirais que c'est un roman à découvrir, qui plaira à tous ceux qui aiment le gore, l'horreur, le fantastique. Et à titre personnel j'ai découvert un auteur avec un indéniable talent et me contenterai de ses romans d'un autre genre.

A noter qu'à la fin du roman, une interview de l'auteur nous livre quelques clefs. Toujours très instructif et surtout à ne lire qu'une fois le roman terminé.


Les avis de : Blackwolf, Cornwall, Lorhkan, A.C de Haenne.

Défi de lecture 2017 : #23. Livre un docteur comme personnage

4 commentaires:

  1. Je ne l'ai toujours pas lu alors que j'aime bien l'auteur. Or ce n'est pas la première fois que je lis que la violence psychologique est présente. Un côté gore et trash.

    Du coup même malgré les retours positifs, je crois que je vais en rester là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certains livres ont un côté gore qui fait rire, tellement c'est improbable. Ici c'est très réaliste...

      Supprimer
  2. Exactement le même ressenti que le tien après lecture. Peut-être nous a t-il manqué la culture de ce genre pour apprécier pleinement...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est surement ça, je commence Luna et tout de suite c'est plus dans mon monde, ca me parle plus... lol

      Supprimer