jeudi 13 octobre 2016

L'homme qui mit fin à l'histoire - Ken Liu


Il faut lire cette novella !! 

Je ne suis pas un adepte des longues envolées lyriques mais c'est vrai que là c’est un peu short. 
Plutôt que de vous pitcher ce roman, cela a été fait à maintes reprises sur la blogosphère et de biens belles façons d'ailleurs, je vais vous expliquer pourquoi je me suis lancé les yeux fermés sur ce nouvel opus de la collection Une Heure Lumière et surtout pourquoi il faut que vous le fassiez aussi.

Tout d'abord parce que cette collection, je le répète quasiment à chaque fois, est excellente. Les textes proposés sont tous de qualité, la plupart ayant reçu des distinctions comme le Nebula ou le Hugo... Ces courts romans sont intenses, bouleversants, intrigants et tous différents. Pour ceux qui sont attachés à l'aspect graphique, cette collection a de la gueule, les couvertures d'Aurélien Police sont justes merveilleuses.

Ensuite pour découvrir un nouvel auteur talentueux, Ken Liu qui s'est fait connaitre en France grâce à son recueil de nouvelles La ménagerie de papier. Une belle plume, une imagination débordante où l'humain est au centre de la réflexion.

Alors pourquoi ce livre plutôt qu'un autre ? Tout simplement pour le sujet du livre : deux scientifiques mettent au point un système permettant de revivre les moments du passé, le seul bémol est qu'il n'est possible de revivre ce moment qu'une unique fois, une fois "vue" l'Histoire est définitivement perdue. Mais aussi parce qu'il permet de découvrir une facette méconnue du Japon Impérial des années 30 quand l'Unité 731 se livra à l'expérimentation humaine.

Au final, c'est un livre qui fait réfléchir sur la place de l'Homme dans la vérité historique, un livre qui lutte contre l'oubli, le Négationnisme et le Révisionnisme. Ce n'est pas un livre facile, pas des plus joyeux mais captivant voire envoûtant. Livre que l'on pourrait résumer en ces quelques mots : la vérité à tout prix, quitte à mettre fin à l'Histoire.

Pour conclure, il faut lire cette novella !! 




Item 4/ Une oeuvre SFFF écrite par un auteur de couleur ou métissé
Item 7/ Un livre SFFF se passant en Orient


10 commentaires:

  1. Réponses
    1. Je vais peut être me laisser tenter par La ménagerie de papier même si je ne suis pas un adepte des nouvelles...

      Supprimer
  2. C'est un article enthousiaste ça!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourtant ce n'est pas mon préféré de la collection mais celui-ci est à lire pour la lutte contre l'oubli... ;-)

      Supprimer
  3. (psst, il peut aussi compter pour l'item 1O)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je sais mais je gardai cet item pour mon prochain livre, celui de Liu Cixin... lol

      Supprimer
  4. Je me retrouve dans ton avis, j'ai envie de le mettre dans les mains de tout le monde ce bouquin ^^.

    RépondreSupprimer
  5. Ben, tu vois pas besoin de superbes critiques débordantes d'envolées lyriques pour pincer les cordes du coeur.
    J'ai adoré celle-ci tout comme j'ai adoré le bouquin!

    RépondreSupprimer