mardi 1 mars 2016

Jésus Vidéo - Andréas Eschbach


En Israël, lors de fouilles archéologiques, Stephen Foxx, un étudiant américain tombe sur des ossements parmi lesquels se trouve une petite pochette. Dans celle-ci est dissimulé quelque chose d'incroyable : la notice en anglais d'une caméra Sony qui n'est pas encore sortie sur le marché ! Après maintes études scientifiques, les examens sont formels, le papier a environ 2000 ans. 
John Kaun, un entrepreneur richissime qui finance les fouilles, en déduit que les ossements appartiennent à un homme du futur retourné dans le passé. Il fait appel à quelques scientifiques et à un écrivain allemand de science fiction pour échafauder des théories et essayer de retrouver la caméra, si elle existe.

Ce livre sorti en 1998 en Allemagne et traduit en 2001 en français me tentait depuis longtemps. C'est en voyant que L'affaire Jésus, suite de Jésus Vidéo, sortira en avril prochain que je me suis lancé dans ce premier opus.

Un peu plus de 600 pages vous attendent, et pour ma part une bonne centaine en trop, le roman s'essouffle un peu par moments. De trop nombreuses coïncidences émaillent le récit, entre les rencontres fortuites et les raccourcis scientifiques, pas de doute on est dans un thriller classique où les rebondissements s’enchaînent facilement...

Malgré ces critiques, ce livre a beaucoup de charme, l'idée est originale et son traitement est intéressant, bien sûr il n'y a rien de nouveau dans les paradoxes temporels mais cette question, bien que centrale, n'est pas le point dominant du roman. C'est aussi une critique des fanatismes religieux, de la cupidité des hommes, du merchandising à tout va, le tout sans manichéisme. Il pose également la question de la foi : est ce que la vérité est ce que l'on voit ou ce que l'on veut voir ? 

Encore une fois avec Andréas Eschbach, il y a de la matière, c'est bien écrit, très fluide, très documenté, avec pas mal d'humour et d'autodérision. Et la fin est une bonne fin, ouverte sans nous laisser dans le noir.

Ce n'est pas le roman du siècle, mais c'est un excellent roman, thriller ésotérique patiné de paradoxe temporel où l'ombre d'Indiana Jones rôde. Laissez vous tenter, vous ne serez pas déçu.

A noter que ce livre qui n'a pas vingt ans est assez "démodé" au niveau technologique et l'on voit qu'il est très difficile d'écrire sur le futur proche, les avancées technologiques vont au-delà de l'imagination des écrivains. Cela n'enlève rien au roman, bien au contraire.








2 commentaires:

  1. Mon souvenir de lecture : tout ça pour ça ! Pas dans ses meilleurs pour moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas le pire non plus... lol
      Et je suis curieux de voir ce que va donner la "suite" qui sort en avril.

      Supprimer