Blizzard- Marie Vingtras

Glacial

Encore une fois, c'est en parcourant le site Just a Word que j'ai découvert Blizzard, le premier roman de Marie Vingtras paru aux Editions de l'Olivier en août dernier. Roman choral, en pleine tempête de neige, où quatre personnages  reviennent sur leur vie et ce qui les a poussés à vivre en Alaska, quasiment coupés du monde.

Tout d'abord Freeman, le dernier arrivé qui a du mal à s'acclimater et dont la vie a toujours été accompagnée et dirigée par Dieu, son seul refuge. A l'opposé Cole, présent dans la région depuis des lustres, personnage trouble au langage plus que fleuri. Et enfin Benedict, un homme bourru qui élève un garçonnet en compagnie de Bess, ce trio entretenant des relations plutôt floues.

Dans la première partie de ce court roman, la tempête est le personnage central, les quatre protagonistes ne sont là que pour donner corps au blizzard. Bess, en dépit des recommandations, se retrouve dehors avec le petit alors que les conditions météo deviennent exécrables. Elle lâche la main du garçon quelques instants pour refaire son lacet, quand elle se relève celui-ci a disparu. De son côté, Benedict ne les voyant pas revenir part à leur recherche en compagnie de Cole. Les premières pages sont glaciales, Marie Vingtras retranscrit avec précision les conditions extrêmes, son écriture simple et fluide nous emmène directement au coeur de l'Alaska.

Puis petit à petit, la tempête fait place aux quatre acteurs, à leur parcours et leurs états d'âme. Chaque chapitre est dédié à l'un des personnages, dévoilant progressivement et de manière très habile la réalité de leur vie et les causes de leur exode, tout en maintenant le suspense sur la survie des uns et des autres au milieu de cette terre inhospitalière. Bouleversant, parfois malsain, souvent cruel, ce roman est une réussite sur toute la ligne.

La construction du récit avec des chapitres très courts de trois ou quatre pages maximum, rend la lecture addictive. L'autrice abordant de nombreuses thématiques comme la culpabilité, la rédemption mais aussi la responsabilité ou la quête d'identité...

Pour conclure Blizzard de Marie Vingtras est une belle surprise. En un peu moins de deux cents pages l'autrice nous propose un roman riche naviguant entre nature writing et introspection. 


Commentaires