jeudi 27 juin 2019

Replis - Emmanuel Quentin


Toujours aussi surprenant

Je continue les lectures des récits d'Emmanuel Quentin. Après Où s'imposent les silences, un thriller SF très réussi qui nous emmène à la découverte des mondes parallèles et la nouvelle percutante Céder la place, je continue avec son dernier roman Replis publié chez Mü éditions.

Replis est un roman post-apocalyptique. L'Europe s'est effondrée et les Etats se sont repliés sur leurs frontières. Le changement climatique est une réalité : fonte des glaces, montée des eaux, disparition de l'agriculture, terres incultivables. La population a déserté les campagnes et leurs Terres Brûlées pour se réfugier en ville. Malheureusement il n'y a pas de place pour tout le monde, des bidonvilles s’étendent en périphérie des villes où les plus pauvres essayent de survivre pendant que les plus riches sont à l'abri dans des villes ultra-protégées. La démocratie a depuis longtemps disparu, le pouvoir appartient à une minorité. La surveillance est totale, l'information trafiquée et les fake news sont devenues une institution. L'immortalité est à portée de main, on peut accueillir la conscience d'un de ses parents grâce à l'Assimilation. Acte volontaire que se voit contraindre d’accepter Daniel Sagnes. Et c'est par son récit, par ses yeux que nous allons découvrir cette cruelle dystopie.

Replis est un roman noir, violent où l'espoir n'a pas vraiment sa place. Ecrit à la première personne le récit est assez immersif. Malheureusement je n'ai jamais vraiment pu me plonger dans l'univers de l'auteur : par manque de crédibilité ou par manque d'empathie envers les personnages (ou un peu des deux !) ?!

Le roman est court, nerveux, rythmé et l'auteur distille les informations au compte-gouttes, nous prenant à contrepied assez régulièrement. Le roman monte doucement en puissance. Le récit est beaucoup plus complexe qu'il ne semble au premier abord. L'intrigue, intéressante, nous entraîne vers un final assez convenu : on voit venir le dénouement et en même temps Emmanuel Quentin arrive à nous surprendre jusqu'au twist final. Cependant Replis est un peu moins percutant que ses précédents textes.

Ce récit fourmille d'idées, que ce soit le principe d'Assimilation ou ce long transport à travers l'Europe entre autres... on aimerait même en connaître un peu plus. Et c'est peut-être ce qu'il m'a manqué pour pleinement apprécier le roman.

Pour conclure, Replis me laissera un goût d'inachevé non pas dans l'intrigue mais dans l'univers présenté. Je ne suis pas un adepte du post-apo, ceci explique peut-être cela. Toujours est-il que j'ai passé un bon moment et que je ne peux que vous recommander de lire Emmanuel Quentin, un auteur aux multiples facettes qui nous surprend à chaque livre.

Feyd Rautha est lui aussi mitigé mais pour des raisons différentes. Quant à Lune, son avis arrive bientôt... (il est là !)


Lecture 1 : S4F3

6 commentaires:

  1. Allez, je signe quand même, j'aime le post apo, les lendemains qui déchantent.

    RépondreSupprimer
  2. Aimant beaucoup les post-apo je me le suis déjà noté à sa sortie. J'ai très envie de le découvrir!

    RépondreSupprimer
  3. Pas convaincue par la fin pour ma part mais j'ai bien accroché à l'univers. C'était mon premier de l'auteur et j'ai très envie de découvrir ses autres écrits.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. IL faut lire Emmanuel Quentin ! SOn précédent roman était vraiment bien et sa nouvelle chez 1115 Edition plus que top !

      Supprimer