jeudi 27 septembre 2018

Les attracteurs de Rose Street - Lucius Shepard


Une jolie plume

Je ne vais pas vous redire tout le bien que je pense de la collection Une Heure Lumière. En 3 ans j'ai lu 14 des 16 novellas disponibles et je n'ai pas souvent été déçu. Le format me permet de sortir de mes habitudes de lecture et de me confronter à des genres que je ne lirais pas forcément. Avec Les attracteurs de Rose Street, je vais me plonger à l'époque victorienne en compagnie de fantômes...

Les attracteurs de Rose Street de Lucius Shepard est donc la dernière novella de 2018. A cette occasion une offre spéciale est en cours jusque fin octobre, pour deux novellas achetées au format papier, un Hors Série est offert. Celui-ci contient entre autres une interview d’Aurélien Police, l’illustrateur de la collection, et une nouvelle de Ken Liu, l'auteur de L'homme qui mit fin à l'histoire, titre le plus vendu la collection.

Mais revenons au récit du jour. Londres, à la fin du XIXème siècle, Samuel Prothero, jeune médecin aliéniste intègre le très sélectif Club des Inventeurs espérant y rencontrer les fortunes londoniennes et se faire un nom. Il y rencontre Jeffrey Richmond, un original, délaissé par les autres membres du Club. En effet celui-ci bien que très riche, vit dans le quartier le plus mal famé de Londres, dans la maison de sa défunte sœur. Jeffrey propose à Samuel une mission sans lui dévoiler les tenants et les aboutissants. C'est ainsi que Samuel va se retrouver au cœur d'un étrange mystère...

C’est la première fois que je me confronte à l’auteur et j’ai été transporté par le style. L’écriture est immersive. La promenade dans les rues de Londres est exceptionnelle, très visuelle. La foultitude de détails distillée en quelques mots nous plonge littéralement dans cette époque victorienne.
De même les personnages sont fouillés, torturés à souhait. Pas besoin de longs discours pour poser et développer les principaux protagonistes ni oublier les seconds couteaux assez truculents.
Au  niveau de l’intrigue je suis plus circonspect. Ces attracteurs qui, voulant dépolluer la ville, attirent les fantômes ne m’ont pas convaincu.  Le mélange entre polar noir, thriller psychologique et récit fantastique ne m’a pas emballé mais il faut dire que ce n’est pas ma cup of tea ! 
Pour résumer, l’intrigue et sa résolution ne m’ont pas captivé outre mesure. Par contre l’ambiance générale du livre, les personnages et l’écriture m’ont transporté. Les attracteurs de Rose Street est une novella de qualité, superbement écrite et excellemment traduite par Jean-Daniel Brèque.
A  noter qu’une autre novella de Lucius Shepard pourrait être publiée l’année prochaine dans la collection Une Heure Lumière, il va sans dire que je la lirai volontiers.

Shaya, Celindanaé, Lutin ou encore Just a Word ont plus ou moins apprécié le voyage.

14 commentaires:

  1. Dans mes prochains achats je suis curieuse de de couvrir la plume de l’auteur meme si les avis semblent plutôt mitigés sur la novellas 😉

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il me semble que les avis sont plutôt bon dans la majorité des cas et tous unanimes, c'est vrai, sur la qualité de l'écriture.
      J'attends donc ton retour avec impatience. ;-)

      Supprimer
  2. Je fais partie des quelques hurluberlus, avec toi désormais, qui n'ont pas été entièrement convaincus pas cette novellas, et pour les mêmes raisons que toi. Donc, je partage ton avis à 100%

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On attend les prochaines pour se rattraper... ;-)

      Supprimer
  3. L'histoire ne m'emballe pas plus que ça, mais je crois, vu ton retour et d'autres, que je le lirai tout de même pour la plume si l'occasion se présente.
    Du coup tu vas lire "Le Dragon Griaule" ? =P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Euh non pas de Dragon Griaule, on est vraiment trop loin de mon domaine d'acceptation...

      Supprimer
  4. Emballé au départ de l'annonce du texte, douché par les premiers avis. Et désormais, peut être l'envie de m'y plonger.

    Et si j'aime, pourquoi pas se plonger dans cette histoire de dragon dont baroona inonde les commentaires

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors t'y vas ou t'y vas pas...

      Je serais curieux de lire ton avis sur le Dragon Griaule. lol

      Supprimer
    2. Quoi ? Qu'est-ce que j'ai fait moi encore ? =O
      Je n'y peux rien si tout le monde lit les mêmes livres en même temps. Et ma foi en Griaule m'oblige à toujours prêcher la bonne parole de Son oeuvre. *\o/*

      Supprimer
    3. Tu as raison il faut toujours défendre ses coups de cœur ! Je vous ai déjà parler d'After Atlas ou j'ai oublié ?

      Supprimer
  5. Ah je comprends que tu n'aies pas accroché plus que ça à l'intrigue, j'avoue que c'est un peu particulier :) Peut-être que la prochaine novella de Shepard te fera craquer ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On sera vite fixer, en 2019 si mes sources sont bonnes ! ;-)

      Supprimer
  6. C'est toujours bien écrit Lucius Shepard (enfin dans mon souvenir qui se résumé beaucoup aux deux bouquins sur le Dragon griaule ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais le Dragon Griaule ne m'attire pas du tout.. j’attendrai la prochaine novella UHL :-)

      Supprimer