mardi 3 mai 2016

Captifs - Kevin Brooks


Roman angoissant, haletant, qui joue aussi bien sur nos peurs que sur nos nerfs, Captifs est un livre qui sort des sentiers battus, un huis clos étouffant et oppressant qui peut être violent voire choquant.

Linus, un gamin aujourd'hui SDF mais issu d'une famille riche est kidnappé alors qu'il voulait rendre service. Il se retrouve seul, enfermé dans une sorte de bunker. Dans celui-ci, 6 chambres, 6 lits, une cuisine où trône une simple table avec autour 6 chaises et pour vaisselle 6 tasses, 6 fourchettes en plastique... et dans le couloir un ascenseur qui semble être le seul moyen de relier le monde extérieur ! Assez rapidement les 6 chambres vont se remplir. Linus nous raconte son histoire et celle de ses compagnons d'infortune par le biais d'un journal intime qu'il écrit jour après jour.

Pas de temps mort dans ce thriller, entre voyeurisme, dégoût, curiosité et malaise, les pages se tournent toutes seules. Toutes nos peurs, nos phobies resurgissent le long de cette histoire : enfermement, privation, manipulation, désespoir...  Une petite baisse de régime dans la seconde moitié, un peu d’essoufflement rapidement compensé par un final en apothéose. 

Pour conclure, Captif est un livre à la fois dérangeant et passionnant qui joue sur notre dualité de lecteur voyeur-empathique. Un livre "couillu" qui ne laissera personne indifférent.


Les avis de Cornwall, Lune



3 commentaires: