Avec du sang sur les mains - Adam-Troy Castro

Surprenant

Le 6 janvier prochain sera publié chez Albin Michel Imaginaire, Emissaires des Morts d'Adam-Troy Castro. Un beau gros pavé de plus de sept cents pages qui comportera 4 nouvelles/novellas et un roman, tous mettant en scène une héroïne plus que singulière Andrea Cort. Pour nous faire patienter, la première novella Avec du sang sur les mains, disponible gratuitement en numérique, permet de se familiariser avec l'univers de l'auteur.

Avec du sang sur les mains est donc la première enquête d'Andrea Cort et l'occasion pour le lecteur de découvrir l'écorchée-vive qu'est cette jeune héroïne. Il faut dire que son enfance a été des plus marquantes. Victime et coupable de crime de guerre à 8 ans, elle a passé toute sa jeunesse en prison où elle a subi de multiples maltraitances. Devenue une agente du Corps Diplomatique de la Confédération Humaine, elle a pour mission de défendre les intérêts de celle-ci. Très à cheval sur ses principes, elle a à coeur de réussir le travail qui lui est confié.

Pour cette première mission, on retrouve Andrea sur la planète des Zinn, une race extraterrestre évoluée technologiquement mais en voie d'extinction. En effet ils ne supportent pas les conflits, ne connaissent ni la violence ni le meurtre et préfèrent quitter les scènes de guerre que de combattre. Cependant ils veulent que leur soit remis un violent criminel violent. Andrea a en charge de superviser et valider cet obscur transfert.

En quelques pages Adam-Troy Castro ébauche un univers complet qui j'espère sera détaillé au fur et à mesure des prochains textes et nous présente une (anti)héroïne surprenante que l'on aimera détester ou qu'on détestera aimer. Le mix SF/polar marche bien, l'enquête proprement dite n'est pas extraordinaire mais compensée par ce personnage aux multiples facettes, cynique, froid et vulnérable. 

Avec du sang sur les mains est une entrée en matière efficace et fort sympathique, servie par une jolie plume qui donne envie de prolonger l'aventure.


Sympathique pour Le Lutin, un bon texte pour Apophis, plus qu'encourageant chez Artemus Dada, intéressant pour Gromovar


Commentaires

  1. Ah! je suis heureuse que tu sois séduit. La nouvelle 2 est un poil moins bonne, mais ensuite cela décolle. Vraiment!

    RépondreSupprimer
  2. Je vais télécharger ça rapido, pour me faire une idée et le faire rentrer dans le #projetmaki

    RépondreSupprimer
  3. L'héroïne a l'air franchement intéressante en tout cas. A tester même si la nouvelle et pas moi, pas trop mon truc ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est plus qu'une nouvelle, c'est une petite novella. Et il ne faut pas dire que le format court n'est pas pour soi... on s'y fait très bien. lol

      Supprimer
  4. Beaucoup aimé, c'est divertissant et intelligent à la fois, ça se lit tout seul

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est du très bon, pour moi l'un des meilleurs de la collection.

      Supprimer

Publier un commentaire