dimanche 13 octobre 2019

Le temps de la haine - Rosa Montero

Le temps de la lassitude

Rosa Montero nous revient avec un troisième volet des aventures de Bruna Husky. Le premier opus Des larmes sous la pluie m'avait bluffé, le second Le poids du coeur m'avait laissé un sentiment un peu plus mitigé. J’attendais cependant avec impatience ce dernier roman : Le temps de la haine.

L'éditeur précise que ce roman peut se lire de manière indépendante. Je pense pour ma part qu'il est préférable d'avoir lu les précédents pour parfaitement s'immerger dans l'univers très particulier qui nous est présenté ici. C'est avec plaisir que l'on retrouve Bruna Husky et les autres protagonistes. L'autrice, dans les premières pages, fait en quelque sorte un résumé des épisodes précédents, une synthèse des événements et des particularités de ce futur pas très reluisant. Il permet à celui qui ne connaît pas du tout l'univers de Rosa Montero de s'y plonger tout doucement et aux autres de se remémorer les grandes lignes des premiers romans.

Le premier chapitre est assez marquant, on rentre directement dans le vif du sujet. S'en suit une présentation des relations entre Bruna Husky et l'inspecteur Lizzard, puis la découverte d'un groupe terroriste aux revendications assez obscures. En quelques pages, Rosa Montero nous plonge au coeur de l'action avec en point d'orgue la disparition de l'inspecteur Lizzard. Pas de temps mort dans ce début de roman.

Malheureusement cela retombe assez vite. L'autrice n'a pas su renouveler son bel univers, elle nous fait un copier coller des précédents romans sans y apporter la petite touche supplémentaire qui ferait la différence. Il n'y a plus l'effet de surprise et la lassitude s'installe peu à peu.

Et comme dans Le poids du coeur, l'intrigue policière est à la fois classique et faible. Un thriller sans grande envergure où les rebondissements tombent souvent à plat.

Reste que l'autrice nous fait réfléchir sur ses thèmes fétiches : écologie, liberté, pouvoir et politique. C'est aussi une ode à la différence, une critique acerbe des lobby avec en toile de fond l'espoir d'un monde meilleur.

Comme vous l'aurez compris je n'ai pas accroché à ce troisième tome consacré à Bruna Husky. Un thriller bien trop classique dans un bel univers mais qui ne se renouvelle pas et dont la crédibilité s'émousse au fur et à mesure.

Petite déception pour moi mais Lune en redemande.

12 commentaires:

  1. Je n'avais pas apprécié le 2 après avoir bien aimé le 1. Le 3 sera sans moi, surtout après ce que tu en dis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu n'as pas aimé le 2, celui risque de ne pas te plaire non plus.

      Supprimer
  2. Ah. C'est dommage ça. J'envisageais un peu de lire "Des larmes sous la pluie", mais mon complétionnisme va vouloir me faire tout lire. Un partout, j'attends de prochains avis. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le premier est indispensable. Les suites moins. 😉

      Supprimer
  3. Certaines séries de livres sont comme les séries télévisées : elles n'ont pas su s'arrêter à temps...

    RépondreSupprimer
  4. J'ai laissé tomber au bout de cinquante pages, impossible de renter dedans. Il semblerait que j'aie bien fait de ne pas aller plus loin, non ?

    RépondreSupprimer
  5. je me suis mortellement ennuyée des le début. Du coup j'ai pas eu envie d'aller plus loin .

    RépondreSupprimer
  6. Je vais déjà me faire un avis sur le tome 2 et puis on verra !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tome 2 qui est déjà moins bien que le premier ;-)

      Supprimer