lundi 23 juillet 2018

Le Fini des mers - Gardner Dozois


Le Fini des mers de Gardner Dozois est la quatorzième novella publiée dans la collection Une Heure Lumière du Bélial. A titre personnel, je n'ai fait l'impasse que sur deux titres (Poumon Vert et La balade de Black Tom) qui ne m'inspirent pas vraiment. Celui-ci me tentait bien mais une fois n'est pas coutume j'en ressors déçu.

Déçu est un grand mot, je suis en fait passé complètement à côté de l'histoire. Je pensais avoir une novella centrée sur l'invasion extraterrestre. En effet, celle-ci commence par l'arrivée de quatre vaisseaux d'origine inconnue sur le continent américain - trois aux Etats-Unis et un au Venezuela ! S'en suivent les réactions des gouvernements, la main mise par les militaires et le contrôle des médias... on se rend compte dès les premières pages que le récit date un peu. Le fini des mers a été écrit il y a un peu plus de quarante ans. Un petit côté vieillot en ressort, certains y trouveront du charme, pour moi ce sera le premier bémol.

Dans le même temps, nous faisons la connaissance de Tommy, un gamin à qui la vie ne sourit pas. Que ce soit avec ses parents ou à l'école, sa vie est un enfer. Il a bien quelques copains pour le soutenir mais son réconfort se trouve en compagnie des Autres, personnages que seul Tommy est capable de voir et avec qui il peut parfois communiquer. C'est par l'intermédiaire des ces Autres que Tommy va se rendre compte que le monde va changer avec l'arrivée de ces vaisseaux.

Les chapitres consacrés à Tommy sont plus longs, plus calmes, plus développés pour permettre au lecteur de s'approprier sa vie, son intimité, de faire corps avec ce gamin un peu en marge. Mais voilà, je n'ai pas accroché, impossible pour moi de m'identifier. 

Un cruel manque d'empathie me fait passé à côté de cette novella. La déception est là, plutôt que dans la qualité du texte proposé. 

La Yozone trouve cette novella attractive, Nebal la place dans le panier de tête de la collection, Blackwolf a passé un très bon moment et Just a Word la trouve excellente...




8 commentaires:

  1. Le résumé m'avait conquis, mais les premières critiques me laissent dubitatif. Et comme cette collection m'a rarement emballé, je vais continuer mon chemin.
    J'ai peur en outre de me retrouver comme toi, distant de l'histoire, comme cela m'était arrivé avec Le choix de Paul J. MCAULEY

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je pense que tu peux passer ton chemin sur celui-ci.
      Par contre, tu n'as vraiment rien trouvé à te mettre sous la dent... :-D

      Supprimer
  2. J'avais eu un problème du même genre avec "Poumon vert". L'avantage, c'est que ce sont des novelles, les déceptions passent plus vite. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un peu ça... mais généralement je ne suis pas déçu par la collection

      Supprimer
  3. Il est très bien Poumon vert (même si complètement chelou, ok en fait passe ton tour !). J'ai celle-là en PàL, on verra si je l'apprécie ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Poumon vert n'est pas pour moi, j'ai vu les premiers retours et j'ai tout de suite vu que ce n'était pas ma came.

      Supprimer
  4. J'avoue beaucoup aimé aussi Poumon vert pour le coup, mais bon ^^ Celui-ci n'est pas encore en PAL mais il va finir par y passer, ce sera l'occasion de tester l'auteur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A suivre, je lirai ta chronique avec plaisir... ;-)

      Supprimer