dimanche 27 août 2017

La servante écarlate - Margaret Atwood


Ecrit en 1985, La servante écarlate est le roman culte de Margaret Atwood. Pour être tout à fait franc, je n'en avais jamais entendu parler jusqu'à ces dernières semaines où bon nombre de blogueurs l'ont chroniqué. Je me suis donc intéressé à ce livre et j'ai découvert qu'il y avait une série éponyme tirée de ce roman. Le fait d'être adapté n'est pas un gage de qualité, je le sais, mais les premiers avis que j'ai lus m'ont interpellé (bien plus que cet horrible bandeau rouge tapageur qui d'ordinaire me fait fuir !) et j'ai décidé de me lancer dans cette dystopie.

Dans une Amérique transformée en dictature théocratique où la natalité est en berne, l'atmosphère polluée, nucléarisée, les femmes sont soit utilisées comme reproductrices, soit envoyées dans des Colonies pour nettoyer les sols contaminés ou pour les plus dissidentes, tout simplement exécutées. Le roman se concentre sur Defred, l'une de ces femmes, utilisée comme possible réceptacle pour une possible future progéniture.

Dans ce roman écrit à la première personne, Defred nous raconte son quotidien, la banalité de sa vie, son  utilisation comme instrument de reproduction et comment ses rêves de liberté et ses envies de suicide s’entremêlent. Des souvenirs lui reviennent, nous permettant de comprendre le chemin parcouru entre la liberté et ce monde de privation, comment tout doucement, les lois, les règles changent et comment le peuple se laisse prendre dans les mailles du filet par paresse, par peur...

Avec son écriture efficace sans fioriture, Margaret Atwood bouleverse les consciences. Livre plutôt "lent" mais une lenteur au service de l'histoire, lenteur qui permet de rendre la vie de Defred encore plus pesante, oppressante et qui à aucun moment n'ennuie le lecteur.

Pour conclure La servante écarlate est un livre qui marque, qui fait réfléchir et qui surtout permet de nous rappeler que le combat pour l'égalité entre les Hommes et les Femmes ne fait que commencer, que le chemin à parcourir est encore long et qu'il est beaucoup plus facile de revenir en arrière que de combattre les préjugés. A lire et à faire partager au plus grand nombre.


Défi Lecture 2017 : #33. Un livre écrit par une femme

16 commentaires:

  1. Ben, je crois que je vais vraiment me laisser tenter!! J'ai trouvé la série et je vais me procurer le roman. Merci.
    Je ne suis pas étonnée que ce soit un coup de coeur pour toi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un livre qu'on devrait faire lire dans les écoles...
      TU commences à connaitre mes goûts ! ;-)

      Supprimer
  2. Merci pour le conseil !
    Je te rassure : je n'en avais jamais entendu parlé non plus
    Comme quoi la littérature est un océan dont on ne connais que quelques rivages

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et on se dit qu'on doit passer à côté de quelques très bons livres... d'ailleurs si vous en avez des comme çà je suis preneur ! :-)

      Supprimer
  3. Un sacré roman, assurément une des lectures les plus marquantes de l'année pour moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et je pense qu'elle restera plus d'une année dans ma petite tête. ;-)

      Supprimer
  4. J'ai vu la série, du moins quelques épisodes avant d'arrêter pour cause de lenteurs. Si le rythme est aussi lent dans le roman...
    Il faudrait que je lise quelques chapitres (il est déjà sur ma liseuse) car le côté dystopie m'intrigue.

    Tremble Amerique de Trump.
    Quelle connerie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est lent mais pas long...
      Et d'accord avec toi sur le marketing imbuvable que les éditeurs s’efforcent de nous présenter (mais ça doit marcher ! )

      Supprimer
  5. Celui-ci il faut vraiment que je le lise ! Histoire de compléter mon tableau de chasse des dystopies.

    J'avoue que le bandeau est risible :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas un grand connaisseur des dystopies mais celle-ci fait mouche.
      Elle me fait penser au livre de Joana Sinisalo, Avec joie et docilité mais sans partir en vrille sur la fin.

      Supprimer
  6. Encore un convaincu !
    Il va vraiment falloir que je m'y mette, au roman comme à la série !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai peur d'être déçu par la série pour l'instant je vais rester avec mes propres images. :-D

      Supprimer
  7. Dans la PàL. J'attends d'avoir de l'espace de cerveau disponible pour le commencer. En attendant pas pu m'empêcher de regarder la série, que j'ai trouvée magistrale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le livre l'est surement autant et il devrait encore plus parler à la gente féminine.

      Supprimer
  8. Belle chronique! J'ai l'intention de lire le roman après avoir vu la série!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci et bienvenue par ici. Curieux de comparer tes critiques série/roman !

      Supprimer