jeudi 21 septembre 2017

Morwenna - Jo Walton



Jo Walton, une romancière galloise nous livre avec Morwenna un roman étonnant. Premier roman traduit en France, il a reçu de nombreuses distinctions prestigieuses : le Nebula, le Hugo et le British Fantasy. Bien que les critiques de la blogosphère soient bonnes voire dithyrambiques, je ne m'étais pas encore aventuré dans sa lecture, le pitch ne me disait trop rien...

Sous forme de journal intime, Morwenna, une adolescente de 15 ans qui a perdu sa sœur jumelle lors d'un accident de voiture, nous raconte son quotidien et nous dépeint ses émotions au jour le jour. Après l'accident elle est confiée à son père qu'elle n'a jamais vu, ses parents étant divorcés avant sa naissance. Elle arrive dans une nouvelle école, très stricte où elle ne s'intègre pas facilement. Elle se réfugie donc dans les livres, en particulier des livres de Science-Fiction. Page après page, Morwenna se dévoile et nous livre son petit secret : elle voit et parle aux fées qui peuplent son environnement...

Ce côté féerique qui me faisait peur au départ est amené d'une façon subtile et délicate. Le lecteur aura le choix entre pencher vers le surnaturel ou vers  une explication plus rationnelle, la projection de l'imagination de l'adolescente pour compenser la perte de sa jumelle. Pour ma part, j'ai choisi la seconde option qui me sied mieux et m'a permis de savourer pleinement ce roman.

C'est avant tout une ode aux livres, aux lecteurs et aux bibliothécaires. On sent la passion de l'auteur pour la littérature de l'imaginaire, elle arrive à nous distiller tout le long de l'histoire une centaine de références bibliographiques, principalement de l'âge d'or de la Science Fiction. Ce qui aurait pu tourner en un interminable catalogue est là encore présenté avec adresse et ne lasse à aucun moment.

Mais ce n'est pas que ça, à travers la littérature, Jo Walton nous parle des relations parents-enfants, du passage de l'adolescence à l'âge adulte, du handicap, de l'acceptation de la différence et surtout du deuil, de la perte d'un être cher. Ces nombreux thèmes rendent l'histoire passionnante et parfois émouvante.

La trame est légère, l'intrigue quasi inexistante mais l’écriture fluide et ciselée nous emmène loin, un vrai plaisir de lecture. Je n'aurai qu'un seul petit reproche, le schéma : école - livres - bibliothèques - fées se répète inlassablement tout le long du récit ce qui pourrait ennuyer quelques lecteurs.

Pour résumer, Morwenna est un livre intelligent, subtil et émouvant en plus d'être un vibrant hommage aux livres et plus particulièrement aux littératures de l'imaginaire. Cette lecture touchera tous ceux et toutes celles qui aiment se perdre dans la lecture...


Les avis de Lorhkan, Lune, Gromovar, Vert






11 commentaires:

  1. Je l'ai déjà à la maison. Ma fille l'a lue du moins à moitié. Je le tenterai à mon tour pour cet aspect féérique.
    Merci ta critique donne bien envie! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci... ça serait dommage de passer à côté quand on l'a à côté ! ;-)

      Supprimer
  2. Oh, le petit maki m'intrigue avec sa critique, il y a quelques thématiques qui m'attirent, d'autres qui me repoussent (deuil et passage à l'âge adulte).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment bien, et la plume de Jo Walton est excellente, ça se lit tout seul...

      Supprimer
  3. Un très chouette livre, il m'avait un peu déçu à la première lecture (trop d'attentes à cause des avis des autres) mais à la 2e lecture je l'ai vraiment savouré !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis toujours étonné qu'on puisse lire un livre plusieurs fois, surtout en très peu de temps !

      Supprimer
    2. C'est un cas particulier, Cornwall avait lancé son challenge Morwenna's List et ça me semblait sympathique de revenir au livre d'origine après avoir lu plein de titres cités par Morwenna (tout ça pour découvrir qu'à part quelques auteurs, au final connaître les livres qu'elle lit n'a que très peu d'impact sur l'histoire).

      Supprimer
  4. J'avais adoré, le personnage de Morwenna mavait profondément émue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On peut tous se reconnaître dans cette adolescente... et plus particulièrement les "grands lecteurs" que nous sommes ;-)

      Supprimer
  5. il serait temps que je m'y mette. Il est dans ma PAL mais je pense que la wish list en prend un coup

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai attendu longtemps, j'ai même hésité mais au final heureux de l'avoir lu... j'espère qu'il en sera de même pour toi.

      Supprimer