Vous prendrez bien quelques nouvelles... (7) : Claire Billaud

Je profite du challenge Projet Maki où il faut lire une nouvelle par semaine pour découvrir des auteurs et autrices que je n'aurais pas lu par ailleurs. Il y a quelques semaines, je demandais sur Twitter des conseils de lecture sur le format court. Claire Billaud m'a signalé son site et quelques nouvelles téléchargeables gratuitement. Généralement je ne lis pas d'auto-édition mais j'ai décidé de lui faire confiance et de découvrir son univers. Qui sait, peut-être aurais-je un coup de coeur comme j'ai eu avec Audrey Pleynet il y a quelques mois ?

Ses nouvelles étant très courtes, j'en ai lu trois, afin de me faire une idée plus globale de l'univers de l'autrice. 

*******


Anita est la seule rescapée de l'unique colonie martienne. Isolée, elle se demande s'il reste d'autres survivants sur cette Terre dévastée que les colons ont quittée il y a quelques années. Ou si elle est le dernier représentant de l'espèce humaine.

Derniers biscuits avant la fin du monde est une très courte nouvelle, très agréable à lire. Entre espoir et résignation l'autrice nous conte la vie du dernier survivant de l'humanité. Malgré un sentimentalisme un peu trop exacerbé cette nouvelle est à découvrir.


*******


Nuit de hasard se situe dans le même esprit que Derniers biscuits avant la fin du monde. Là encore, Mars a été colonisée, Aresia est devenue la première cité martienne. Une ville, à la pointe de la technologie, où les robots sont légion pour aider les hommes et femmes vivant sur la planète rouge. Hommes et Robots n'ont pas eu la même destinée...

Cette seconde nouvelle est un peu moins percutante que la précédente mais reste fort sympathique. Elle est très asimovienne dans sa conclusion et c'est ce qui en fait tout son charme.

*******


Changement de thème avec cette troisième nouvelle. En attendant demain est un texte très particulier dans le sens où le ressort Imaginaire est très léger. Océane, une jeune fille dépressive, nous raconte sa vie à travers son journal intime. Que ce soit au niveau des amis, des amours ou du travail, rien ne fonctionne vraiment. L'arrivée d'un nouveau voisin va quelque peu changer la donne.

Entre romance et bluette, cette nouvelle ne m'a pas passionné. Le seul point positif est l'écriture de l'autrice très fluide et agréable. Le twist final bien que très convenu cadre parfaitement à l'histoire. Bref, que dire de plus excepté je ne suis tout simplement pas la cible de ce genre de littérature.

*******

Claire Billaud a vu deux de ses romans publiés chez Mü Editions. Nombre de ses nouvelles sont disponibles gratuitement sur Atramenta, l'occasion de découvrir sa plume. 
Pour ma part, je n'ai pas complètement adhéré à l'univers de l'autrice, un peu trop fleur bleue pour moi. Le style et la gestion des thématiques devraient plus plaire à des blogueurs/blogueuses comme Chut...Maman lit !







Commentaires

  1. De "j'aime pas les nouvelles" à "je lis une nouvelle sentimentale en auto-édition", l'évolution de ce maku ça vous étonner.
    Très courte à quel point la première nouvelle ? (oui, je pourrais aller voir moi-même, mais euh, bon, voilà quoi,...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne se moque pas ! :-p

      Sinon les trois nouvelles font dans l'ordre 3000, 2000 et 6000 mots environ !

      Supprimer
    2. ça n'a pas l'air pour moi ça :D

      Supprimer
  2. J'approuve la première phrase de Baroona.
    Et tu te doutes que je passe mon chemin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi aussi fais des efforts et essaye de sortir de ta zone de confort... lol

      Supprimer
  3. Je n'avais pas vu qu'il y avait des nouvelles sur le site de Claire Billaud, faut que j'aille voir XD
    J'avais bien aimé son roman L'étrange affaire Nottinger paru chez Mü.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire