vendredi 14 décembre 2018

L'adjacent - Christopher Priest


Excitant mais frustrant

On ne présente plus Christopher Priest, il est sûrement l'un des auteurs de l'Imaginaire les plus talentueux. Conteur hors-pair, il entraîne souvent le lecteur dans des contrées oniriques, dans des univers où l'illusion se dispute à la réalité. Avec L'adjacent, l'auteur nous livre un roman qui regroupe l'ensemble de son oeuvre. On y retrouve ses sujets et thèmes de prédilection : guerre, magie, voyage dans le temps, univers multiples... un melting pot détonnant mais réussi.

L'adjacent commence comme un thriller classique. Dans un futur proche, en Anatolie, une infirmière disparaît dans un attentat. Au sol, ne reste qu'un triangle noir bien délimité. Plus aucune trace de Mélanie. Tibor son mari qui l'avait accompagnée est rapatrié en Angleterre pour être débriefé. En effet, un événement similaire a eu lieu à Londres, effaçant tout un quartier de la ville, ne laissant qu'un immense triangle noir au sol. L'histoire de Mélanie et Tibor sert de trame au récit, l'auteur y revient à plusieurs reprises. Entre temps il délaisse nos deux protagonistes pour se pencher sur des personnages et des époques différents. Christopher nous entraîne en pleine première guerre mondiale, puis en 1943 et enfin sur l’île de Prachous. Le seul élément qui rapproche ces différentes histoires est l'Adjacence...

vendredi 7 décembre 2018

Les peaux épaisses - Laurent Genefort


Univers 1 - Intrigue 0

Cela faisait un moment que je voulais lire Les peaux épaisses de Laurent Genefort. J'ai attendu longtemps sa disponibilité en numérique et il est désormais disponible à un prix très attractif (6,99€).
Je ne vais pas refaire l'affiche de Laurent Genefort, cet auteur français très prolifique dont nombre de ses romans se passent dans le même univers : celui des Portes de Vangk également appelé La Panstructure.

Les Peaux Épaisses est un roman musclé qui fleure bon la testostérone. Il oppose deux mercenaires Roko et Lark. Roko est l'archétype du mercenaire, violent, sans foi ni loi qui se vend au plus offrant. Ici, son job est de tuer un groupe de Peaux Épaisses. Lark, quant à lui, est un ancien Peaux Épaisses et cherche à défendre son clan qu'il a quitté depuis longtemps. Et pour couronner le tout Lark a été dans une autre époque le mentor de Roko...  

samedi 1 décembre 2018

TAG : Ereader vs Book


Il y a quelque temps Le Chien Critique nous proposait un nouveau TAG et souhaitait me voir répondre à ces questions autour de la lecture numérique. Ni une, ni deux, je me suis empressé de participer... un peu plus de 18 mois après sa parution !


1. Pourquoi la lecture numérique ?

Avant de me mettre au numérique, je ne lisais quasiment que des poches et le plus souvent achetés d'occasion. Le passage à la liseuse était quelque part un acte militant. J'espérais trouver des nouveautés à des prix abordables et ainsi apporter ma contribution à la chaîne du livre qui en avait (et qui en a toujours !) bien besoin. Résultat mitigé mais on en reparlera un peu plus loin.
Sinon, c'est aussi un moyen de ne pas s'encombrer de livres à la maison et c'est super pratique d'avoir sa bibliothèque à portée de main, partout, tout le temps.

vendredi 23 novembre 2018

Population 48 - Adam Sternbergh


Original mais décevant

Les éditions Super 8 nous proposent régulièrement des romans qui sortent de l'ordinaire. On se rappellera du roman-doudou Il y a un robot dans le jardin, de l'étonnant S'accrocher aux étoiles ou encore du troublant Captifs. D'autres comme Le monde caché d'Axton House se révèlent moins enthousiasmants que prévu. Population : 48 d'Adam Sternbergh suit malheureusement ce chemin.

Victimes ou coupables, ils ont tous choisi d'oublier leur passé. Après l'effacement d'une partie de leur mémoire, ils sont partis vivre à Caesura, une ville loin de tout au milieu du désert. Coupés du monde, ils n’obéissent qu'à trois règles immuables : aucun visiteur, aucun contact avec l'extérieur et possibilité de quitter la ville mais aucun retour possible. Après huit ans de vie paisible, le suicide de l'un des résidents va bouleverser le quotidien de la petite communauté...

samedi 17 novembre 2018

Void Star - Zachary Mason


Multiples réalités !!

Il y a eu Neuromancien et il y aura Void Star. L'éditeur nous présente Zachary Mason comme le digne héritier de William Gibson. N'ayant pas lu le roman de Gibson, Neuromancien, considéré comme l'oeuvre fondatrice du mouvement Cyberpunk - genre que j'affectionne - je n'aurai donc pas de point de comparaison. Toujours est-il que la critique de Gromovar m'a incité à le lire.

Dans un futur proche, le désastre écologique annoncé a bien eu lieu. Le niveau des mers s'est largement élevé, noyant une bonne partie des villes côtières. Géopolitiquement cela ne va pas beaucoup mieux. Les Etats sont fragilisés voire fragmentés. Guerres et guérillas se développent, amenant leur flot de réfugiés qui s'entassent dans des favelas de plus en plus dangereuses. Seuls les drones armés sillonnent le ciel pour surveiller ce monde en déclin. Thales est un rescapé de ces guerres. Fils du premier ministre brésilien, il a survécu à un attentat, contrairement à son père. Un implant a remplacé une partie de son cerveau endommagé lors de l'attentat. Kern quant à lui, survit dans les favelas de San Francisco. Adepte des arts martiaux, il vit de petits larcins jusqu'au jour où il vole un téléphone et se retrouve au centre d'une histoire qui le dépasse.

dimanche 11 novembre 2018

Après la chute - Nancy Kress


Quand la Terre se rebiffe...

Je poursuis ma découverte des œuvres de Nancy Kress avec cette novella publiée en 2014 aux éditions ActuSF. Nancy Kress est, entre autres, une auteure de Science Fiction penchant vers la Hard SF, et plus exactement du côté des biotechnologies (donc dans le genre Bio Punk si je m'en réfère à la classification d'Apophis). Sa novella de référence, L'une rêve, l'autre pas en est l'exemple parfait. Son recueil de nouvelles Danses aériennes, tout comme la novella Le nexus du Dr Erdamnn, publiés tous deux au Bélial, tournent plus ou moins autour de ce thème. Mais Nancy Kress est avant tout une humaniste ce qui se confirme encore une fois ici.

Après la chute est un roman très court sans temps mort au rythme crescendo. Trois fils narratifs distincts se développent tout le long du récit et vont finir par se regrouper pour le dénouement final. Et c'est par cette fin que je vais commencer. Elle n'est tout simplement pas à la hauteur de l'histoire. Abrupte et décevante, elle laisse le lecteur abasourdi. Un manque d'explication sur certains points laisse dubitatif, il est difficile d'en dire plus sans gâcher le plaisir de la découverte. Parce que le chemin est quand même très agréable...

mardi 6 novembre 2018

Anatèm (tome II) - Neal Stephenson


Exigeant & époustoufflant !

Il va être difficile de chroniquer ce tome II, puisqu'il s'agit en fait de la seconde moitié du roman. En effet dans sa version originale Anathem est un pavé de plus de 900 pages. Pour sa publication française, les éditions Albin Michel Imaginaire ont fait le choix de scinder en deux parties ce monstre littéraire de Neal Stephenson.

Si je n'ai qu'un conseil à donner, ce serait de lire ce deuxième opus dans la foulée du premier. L'univers étant bien intégré et le vocabulaire encore bien présent, on ne rencontre plus les difficultés du début. Mais d'autres arrivent... ce second tome est peut-être plus exigeant en matière de réflexion philosophique. En particulier dans la dixième partie où de longs dialogues parfois abscons frisent le génie. Il faut s'accrocher, parfois laisser couler sans essayer de tout comprendre... la trame générale se dessine doucement et l'on découvre toute l'ironie de la situation.

Et je ne vous en dirai pas plus. Si vous avez aimé les aventures de Fraa Erasmas dans le premier tome, vous serez emballé par les épisodes suivants. Si par contre vous avez eu du mal à entrer dans cet univers, je ne suis pas sûr que cela s'arrange en lisant cette seconde partie.

A noter qu'à la fin de ce second tome se trouvent en annexe, trois Calca, c'est-à-dire trois démonstrations, trois explications scientifiques de problèmes plus ou moins simples. Cela cadre parfaitement avec le corps du texte, apporte un plus indéniable et montre bien les difficultés que nous avons de percevoir la réalité.

Un glossaire assez exhaustif est également disponible à la fin de ce second tome. Le choix éditorial peut paraître osé mais pour ma part, je suis bien content de ne pas l'avoir eu dans les mains avec le premier tome. Cela m'a permis de savourer pleinement le jeu de la langue et de prendre du plaisir à chercher la signification de tel ou tel terme. La découverte d'Arbre est plus savoureuse sans cette petite aide...

Pour conclure, Anatèm est un livre rare, exceptionnel qui aborde de nombreuses thématiques sociétales, philosophiques, scientifiques. Un livre complexe mais époustouflant qui marque son temps, un livre comme on en croise peu sur sa route. Alors non, je ne suis pas sûr d'avoir tout compris ou plutôt je suis sûr de ne pas avoir tout compris mais cela n’empêche nullement la compréhension globale, ni la lecture. Anatèm est un roman scientifique qui ne laisse pas la place à la croyance ou aux superstitions, un roman qui fait la part belle aux sciences, à la philosophie et à la réflexion. Une bouffée d'air frais dans le monde d'aujourd'hui.


Pour aller plus loin, les chroniques (avec ou sans spoiler ;-) ) de : Gromovar, FeydRautha, Anudar, Apophis, Just a Word...





vendredi 2 novembre 2018

Retour sur les challenges de l'été.



Il me semble que c'était hier que je vous annonçais ma (traditionnelle) participation aux 3 challenges immuables de l'été. Et octobre vient de passer en coup d'vent... alors pour nous replonger dans la belle saison, un petit retour sur mes lectures estivales.



Dans la série Pavé de l'été, challenge que Brize nous concocte chaque année, je n'ai lu qu'un roman de plus de 600 pages mais quel roman : Anatèm de Neal Stephenson. C'est tout simplement un livre exceptionnel. A découvrir...

dimanche 28 octobre 2018

Prise de tête - John Scalzi


Drôle et intelligent

Prise de tête le nouveau roman de John Scalzi se déroule dans le même univers que l'excellent Les enfermés. Il est peu de dire que j'attendais avec impatience  les nouvelles aventures de Chris Shann et Leslie Vann, tous deux agents du FBI.

Même si ce roman peut se lire indépendamment du premier, je conseillerais quand même de commencer par Les enfermés pour bien comprendre l'univers des hadens. Un pour cent de la population souffre du syndrome de Haden. Les personnes concernées sont enfermées dans leur chair : le cerveau fonctionne parfaitement mais les muscles non. La seule possibilité pour elles est de se déplacer à l'aide de "transport", c'est-à-dire d’androïde dans lequel elles projettent leur conscience.

lundi 22 octobre 2018

Les étoiles sont Légion - Kameron Hurley


Ça suinte et ça dégouline !

Je n'ai pas vraiment aimé ce livre mais qu'est-ce qu'il est bien...

Les premières pages du roman sont assez ardues. Kameron Hurley nous plonge dans un univers très particulier, sans nous donner toutes les clefs. Il faut un certain temps d'adaptation pour visualiser les différents concepts et le monde décrit.

Zan se réveille, amnésique et blessée sur le vaisseau-monde Katarzyna. Jayd qui se dit être sa sœur, lui explique qu'elle doit retourner sur un autre vaisseau-monde le Mokshi. Cela lui permettra de retrouver la mémoire et de sauver son monde ! Petit à petit on comprend que les vaisseaux-mondes sont organiques, qu'ils vivent, respirent comme nous. Une enveloppe de peau et à l'intérieur, des tissus, des artères, des chairs qui évoluent, se dégradent, se régénèrent. Les fluides et mucus suintent de partout, et tout le monde vit, respire, mange,... dans ces vaisseaux !

Une première critique m'a dissuadé de lire ce roman. J'avais peur qu'il soit trop gore, trop glauque. Mais les éditions Albin Michel m'ont gentiment fait parvenir le roman sous sa forme numérique. Je ne pouvais pas faire la fine bouche. Je me suis lancé dans l'aventure, car oui, c'est une aventure faite de hauts et de bas !

lundi 15 octobre 2018

Underground Airlines - Ben Winters


Très (trop) classique

J'ai adoré le premier volet de la trilogie de Ben Winters  Dernier meurtre avant la fin du monde, une histoire originale bien écrite. Sa suite, J -77, ne m'a quasiment laissé aucun souvenir et ne m'a pas donné envie de lire le dernier opus Impact.

Ben Winters nous revient aujourd'hui avec un nouveau roman, Underground Airlines.  Un roman fort différent puisqu'il s'agit d'une uchronie, c'est-à-dire que l’Histoire a suivi un cours différent de celle que l'on connaît. En effet, l'auteur part du postulat que quatre états des Etats-Unis n'ont pas aboli l'esclavage et vivent toujours sur l'exploitation de la population noire. Une bonne occasion de lire l'auteur dans un autre contexte !

Derrière l'uchronie se cache en fait un thriller. Victor, un affranchi, travaille pour les US Marshalls. Son rôle est de traquer et retrouver les esclaves qui se seraient fait la belle. Sa propre liberté ne dépend que de son efficacité et de sa capacité à arrêter ses frères de sang. Sa dernière cible, Jackdaw,. Le localiser devait être d'une simplicité déconcertante mais Victor découvre qu'il n'a pas tous les éléments en main et que beaucoup de zones d'ombre entourent le dossier. Victor va ainsi se retrouver plongé dans son propre passé et dans une histoire qui le dépasse...

mercredi 10 octobre 2018

Guide des genres et sous-genres de l'Imaginaire - Apophis


Ça existe çà comme genre !

Pour ceux qui arriveraient ici par hasard, une petite présentation de l'auteur de ce guide est indispensable. Apophis est l'auteur du blog Le culte d'Apophis. Ce blog est l'une des références de la blogosphère imaginaire de ces derniers mois. Ses articles très détaillés, très pointus et très (trop) longs ne laissent personne indifférent, il a parfois la dent dure mais toutes ses critiques sont argumentées. 

Il est également connu pour sa taxonomie des littératures de l'imaginaire. Sur son blog vous trouverez un tas d'articles sur les différents genres existants aussi bien en Science Fiction qu'en Fantasy, sa connaissance du sujet est assez bluffante. 

Pour revenir au Guide qui nous intéresse aujourd'hui, c'est une fusion des articles du blog mais réarrangés pour que la lecture de l'ouvrage soit à la fois plus agréable et plus logique. Ce Guide des genres et sous-genres de l'imaginaire est disponible gratuitement au format numérique et disponible sur toutes les plateformes numériques. C'est avant tout grâce à Gilles Dumay, le directeur de la nouvelle collection Albin Michel Imaginaire et à toutes les équipes AMI que ce projet a pu voir le jour.  Un grand merci à eux. Je n'oublie pas Apophis bien évidemment !

vendredi 5 octobre 2018

Conséquences d'une disparition - Christopher Priest


La vérité par ses conséquences

J'avais noté la sortie de ce nouveau roman de Christopher Priest bien avant sa parution, sans en connaître le sujet. Ces dernières années, l'auteur a publié toute une série de livres autour de son univers L'Archipel du rêve, un univers auquel je n'ai pas du tout adhéré contrairement à ses autres livres plus ou moins anciens. Je ne citerai que l'indispensable Monde Inverti qui fut une révélation et Le Prestige qui m'avait complètement bluffé...

Avec Conséquences d'une disparition, Christopher Priest s'attaque à un monument de notre Histoire récente, les attentats du 11 septembre 2001. Pour tout vous dire, le sujet ne m'attirait pas vraiment et j'ai eu peur que ce roman tourne au conspirationnisme. La chronique de Lorhkan m'a rassuré sur ce point et m'a donné envie de découvrir ce roman.

Le roman s'ouvre sur Le Théorème de Thomas : "Si les hommes définissent des situations comme réelles, alors elles sont réelles dans leurs conséquences".  Théorème Priestien par excellence.

lundi 1 octobre 2018

Bonheur TM - Jean Baret


Je consomme donc je suis

Il m'aura fallu du temps pour écrire la chronique de ce roman de Jean Baret. Cela fait un peu plus d'une semaine que j'ai terminé Bonheur TM et je suis encore un peu dedans. C'est un livre qui marque les esprits et qui ne laissera personne indifférent, aussi bien sur le style que sur le fond.

Olivier Girard, fondateur de la maison d'édition Le Bélial, a conscience que la publication de ce roman est un pari et que Bonheur est un OLNI de SF sociale et politique. Il propose donc les premiers chapitres gratuitement pour que le lecteur se fasse une idée. C'est donc en parcourant ces premières pages que je me suis décidé à acheter le roman. Bien que perplexe, j'étais à vrai dire entre répulsion et attraction, ma curiosité a été la plus forte.

jeudi 27 septembre 2018

Les attracteurs de Rose Street - Lucius Shepard


Une jolie plume

Je ne vais pas vous redire tout le bien que je pense de la collection Une Heure Lumière. En 3 ans j'ai lu 14 des 16 novellas disponibles et je n'ai pas souvent été déçu. Le format me permet de sortir de mes habitudes de lecture et de me confronter à des genres que je ne lirais pas forcément. Avec Les attracteurs de Rose Street, je vais me plonger à l'époque victorienne en compagnie de fantômes...

Les attracteurs de Rose Street de Lucius Shepard est donc la dernière novella de 2018. A cette occasion une offre spéciale est en cours jusque fin octobre, pour deux novellas achetées au format papier, un Hors Série est offert. Celui-ci contient entre autres une interview d’Aurélien Police, l’illustrateur de la collection, et une nouvelle de Ken Liu, l'auteur de L'homme qui mit fin à l'histoire, titre le plus vendu la collection.

Mais revenons au récit du jour. Londres, à la fin du XIXème siècle, Samuel Prothero, jeune médecin aliéniste intègre le très sélectif Club des Inventeurs espérant y rencontrer les fortunes londoniennes et se faire un nom. Il y rencontre Jeffrey Richmond, un original, délaissé par les autres membres du Club. En effet celui-ci bien que très riche, vit dans le quartier le plus mal famé de Londres, dans la maison de sa défunte sœur. Jeffrey propose à Samuel une mission sans lui dévoiler les tenants et les aboutissants. C'est ainsi que Samuel va se retrouver au cœur d'un étrange mystère...

lundi 17 septembre 2018

Anatèm (tome I) - Neal Stephenson


Ardu mais jouissif !

Anatèm est un livre que je désespérais de voir traduit en France. Roman emblématique de Neal Stephenson publié en 2008 outre atlantique, il a failli être publié aux éditions Bragelonne il y a quelques années mais le projet n’a pas abouti. Il aura donc fallu attendre 10 ans pour voir un éditeur français se lancer dans la traduction de ce pavé (900 pages dans la VO transformées en 2 tomes de 650 pages chez nous !) réputé intraduisible…

Anatèm est l’un des trois titres choisis par Gilles Dumay et Albin Michel Editions pour lancer la nouvelle collection Albin Michel Imaginaire.  Les deux autres étant un roman de Fantasy, Mage de bataille de Peter A. Flannery et un roman fantastique, American Elsewhere de Robert Jackson Bennett. Plus d’infos sur le site de la collection.

jeudi 13 septembre 2018

Le sang des fleurs - Johana Sinisalo


Les abeilles, c'est la vie !

Après avoir lu l'an dernier Une histoire des abeilles de Maja Lunde, puis plus récemment Dernières fleurs avant la fin du monde de Nicolas Cartelet, je ne pouvais pas faire l'impasse sur le roman de Johanna Sinisalo, Le sang des Fleurs. Ces trois romans ont en commun le déclin et/ou la disparition des abeilles et les conséquences qui s'en suivent. Traités de trois façons différentes, ils ont tous en commun le fait de nous faire prendre conscience que les abeilles c'est la vie.

Je vais essayer de vous parler de ce livre sans rien vous dévoiler de l'histoire ni de l'intrigue. Si vous voulez un résumé, il vous suffit de lire la quatrième de couverture. Un résumé parfait de l'histoire, allant jusqu'à donner des informations que vous ne trouverez que dans les dernières pages. Cela ne vous empêchera pas d'apprécier ce livre mais une partie de la découverte, de la surprise se sera envolée. Les éditions Actes Sud sont assez coutumières du fait, comme avec Le principe à trois corps de Liu Cixin et c'est assez dommageable !

vendredi 7 septembre 2018

Luna : Lune du Loup - Ian Mc Donald


Dallas lunaire (suite)...

Il est toujours difficile de chroniquer les "tome 2" d'une série. D'autant plus quand le second opus est la suite directe du premier. Lune du Loup reprend là où Luna s'était arrêté et Ian McMcdonal poursuit sur sa lancée. Toujours aussi nerveux, aussi riche, aussi dense... avec un début aussi tonitruant que la fin précédente !!!

C'est donc avec plaisir que l'on retrouve les protagonistes de Luna, enfin ceux qui sont toujours en vie. Sans entrer dans les détails, certains n'ont pas réchappé de la première partie ! Et comme pour Luna, la mise en route est un peu laborieuse. Il a fallu se réapproprier les personnages, se remettre en bouche le vocabulaire employé. Heureusement en fin d'ouvrage, un Glossaire et un Dramatis Personae sont là pour nous aider (un peu !).

lundi 3 septembre 2018

Retour sur Titan - Stephen Baxter


Quel voyage... mais quel voyage !

Retour sur Titan, le dernier opus de la collection Une Heure Lumière est une novella de Stephen Baxter qui se rattache au Cycle des Xeelees mais qui peut très bien se lire indépendamment de celui-ci. 

Avec Retour sur Titan, Stephen Baxter nous plonge dans la conquête spatiale, dans l'exploration de notre système solaire avec en point de chute le satellite le plus emblématique de Saturne : Titan. Satellite inexploré, il ne pourra être exploité qu'à une condition, qu'on n'y découvre pas de vie sentiente. Michael Poole, l'inventeur des trous de vers géants permettant de se déplacer aisément au sein de notre système solaire, voit en Titan une inestimable source de revenus. Il organise une mission clandestine sur Titan pour prouver l'absence de vie douée de conscience...

vendredi 31 août 2018

Citoyen + - Audrey Pleynet


Une autrice à découvrir et à suivre

Ceux qui me suivent un tant soit peu savent que je ne suis ni adepte des nouvelles, ni de l'autoédition. Alors comment se fait-il que je me retrouve à lire Citoyen + d'Audrey Pleynet ? C'est tout simple, en parcourant le blog d'Apophis je suis tombé sur la chronique de cette nouvelle (disponible gratuitement sur Amazon et Kobo) Et comme souvent, il m'a convaincu.

Dans un avenir proche, tout un chacun peut intégrer le programme Citoyen + mis en place par le gouvernement. Ce programme est un concentré de tout ce que permettent internet et les réseaux sociaux. Citoyen + suit les déplacements de chacun, l'oriente dans ses choix, l'incite à consommer et l'oblige à partager sa vie sur les réseaux sociaux. En contrepartie du suivi des recommandations, des réductions et/ou des privilèges peuvent êtres alloués. Alain et Mel viennent d'intégrer le programme, ils sont heureux et profitent pleinement de tous les nouveaux avantages jusqu'à ce qu'Alain rencontre Clara une rebelle au système...

mardi 28 août 2018

L'héritage des espions - John Le Carré


Espion d'un jour, espion toujours...

John le Carré est sans conteste l'un des maîtres du roman d'espionnage. Jusqu'à ce jour je n'avais jamais rien lu de cet auteur prolifique. Et pour cause, j'avais un a priori négatif : auteur difficile à lire, aux intrigues alambiquées et à l’écriture relevée.

Son ultime roman, L'héritage des espions, étant disponible à la médiathèque du coin, j'ai décidé de me lancer à l'assaut de ce monstre sacré avec une certaine appréhension. Dès les premières pages, tous mes doutes se sont évaporés, j'ai trouvé l'écriture très fluide, agréable. Il n'y a pas à dire, John le Carré sait raconter des histoires. Je ne sais pas si tous ses romans sont basés sur le même moule mais ici pas d’effusions de sang, de meurtres ou de tortures à outrance mais juste une histoire humaine.

jeudi 23 août 2018

TAG : les livres de la rentrée...


Après les livres du début d'année, ceux de l'été voici venu le temps de la rentrée littéraire. Une période faste... 

Cette rentrée 2018 sera marquée par le lancement de la collection Albin Michel Imaginaire dirigée par Gilles Dumay. Et il y a du "lourd", je n'ai retenu que deux titres :


mardi 21 août 2018

Pyramides - Romain Benassaya


Sense of Wonder & Claustrophobie

Il y a un peu plus d'un an je découvrais Romain Benassaya avec son tout premier roman, Arca. Sans être enthousiaste, j'avais noté de la qualité dans la plume de ce "nouvel" auteur. Beaucoup de bonnes idées, un suspense savamment distillé et comme écueil des personnages un peu trop caricaturaux à mon goût. Mais je m'étais promis de lire son prochain roman. Bien m'en a pris.

Pyramides est donc sorti il y a quelques mois, je repoussais sans cesse sa lecture. Et c'est la critique dithyrambique de Lune qui m'a fait franchir le pas. Pour commencer, les défauts que j'avais notés pour Arca ne sont plus là. Les personnages sont tous humains, avec leurs forces et leurs faiblesses. Leurs sentiments varient au grès des années et de leurs expériences. Ce qui était le point faible du précédent roman est l'un des points forts de celui-ci.

lundi 30 juillet 2018

TAG : Les coulisses du critique


Le chien critique a la fâcheuse habitude de m'inciter à reprendre les TAG qui fleurissent sur la blogosphère. Je lui promets souvent de m'y atteler mais généralement je n'ai pas le temps de le faire, je ne prends pas le temps de le faire. En juin dernier, il se dévoilait sur la toile par ce TAG : les coulisses du critique. Donc je m'y colle mais je vous préviens ce sera très concis !

lundi 23 juillet 2018

Le Fini des mers - Gardner Dozois


Un charme vieillot...

Le Fini des mers de Gardner Dozois est la quatorzième novella publiée dans la collection Une Heure Lumière du Bélial. A titre personnel, je n'ai fait l'impasse que sur deux titres (Poumon Vert et La balade de Black Tom) qui ne m'inspirent pas vraiment. Celui-ci me tentait bien mais une fois n'est pas coutume j'en ressors déçu.

mardi 17 juillet 2018

Dans la toile du temps - Adrian Tchaikovsky


L'Homme face à l'Araignée

Dans la toile du temps du britannique Adrian Tchaikovski est un roman qui fait beaucoup parler de lui. Mis en avant par le directeur de la collection Lunes d'Encre, il a reçu un accueil plus que favorable par la blogosphère, les retours sont dithyrambiques et il est même dans la Short list du Prix Planète SF à côté d'After Atlas d'Emma Newman, de La cinquième saison de Nora K. Jemisin et de L'enfant de poussière de Patrick K. Dewdney.

Dans la toile du temps est un roman ambitieux, intelligent qui s'étale dans le temps, le temps de l'évolution. La terre est mourante, une scientifique ambitieuse a pour projet grâce à la bio-ingénierie et ses nanovirus de faire évoluer des singes au rang d'Homme, le tout sur une planète ayant des caractéristiques proches de la Terre. Les singes et le nanovirus doivent être largués en même temps sur cette autre "Terre". Malheureusement, l'expérience tourne court, les singes sont vaporisés lors de la rentrée dans l'atmosphère, seul le virus atteindra sa cible... et ce sont de minuscules araignées qui vont se retrouver "infectées". 

Nous suivons tout le long du roman deux histoires parallèles, d'un côté les araignées, leur mutation, les lents effets du virus humain sur les arachnides et de l'autre, les derniers Hommes qui ont quitté la Terre à bord d'une immense arche à la recherche d'une planète hôte. Les deux intelligences finissant par se croiser...

mardi 26 juin 2018

Challenges de l'été !



Voilà l'été, voilà l'été (clic), j’aperçois les challenges de l'été. On prend les mêmes et on recommence. Enfin presque, un des challenges change de propriétaire : Xapur laisse la main à notre Lutin maléfique pour le S4F3 - Summer Short Stories of SFFF ! Challenge pour lequel il faut lire des romans de moins de 350 pages dans le domaine de l'Imaginaire.




mercredi 20 juin 2018

Dernières fleurs avant la fin du monde - Nicolas Cartelet


L'espoir face à la réalité

Après avoir lu Une histoire des abeilles de Maja Lunde, je continue dans les récits autour d'un futur sans abeilles avec le court roman de Nicolas Cartelet, Dernières fleurs avant la fin du monde. Il me restera à lire Le sang des fleurs de Johanna Sinisalo sur le même thème pour compléter une belle trilogie. 

Dernières fleurs avant la fin du monde est un roman (post) apocalyptique, la nature telle que nous la connaissons n'existe plus. La végétation dépérit, plus aucun animal ne rode sur les plaines, il  ne reste que quelques exploitations où les Hommes font office de pollinisateur pour gagner une maigre subsistance. Un avenir gris, sombre, sans âme, où la majorité de la population est devenue esclave. Trimer le jour dans les champs ou dans les usines et retourner le soir dans les cités dortoir où l’électricité est distribuée pendant une petite demi-heure, juste le temps de faire chauffer sa ration de patates. A l'autre bout de la chaîne, de riches propriétaires essayent de maximiser les rendements mais la terre est appauvrie et toutes les exploitations sont sur le déclin.

Albert Villeneuve, chef de section dans une plantation est le parfait Antihéros. C'est l'homme moyen dans toute sa splendeur : cultivé, brillant, se souvenant du passé glorieux et espérant un monde meilleur, il rêve de révolution. Son érudition lui permet d'approcher le propriétaire de son exploitation. Celui-ci a une mission spéciale pour lui...

vendredi 15 juin 2018

Danses Aériennes - Nancy Kress


Le Bio Punk à l'honneur

Il y a quelques mois Le Bélial me faisait découvrir Nancy Kress avec Le Nexus du Docteur Erdmann. Ce qui m'avait incité à lire une autre novella de l'autrice L'une rêve, l'autre pas publiée aux éditions ActuSF. Par deux fois, j'ai été conquis, je ne pouvais donc que me laisser tenter par le recueil Danses Aériennes composé de onze textes dont cinq novellas.

  • Le Sauveur
Avec cette première novella je ne suis pas entièrement convaincu. L'idée de départ me plaît bien, un artefact extraterrestre atterrit sur Terre. Imperméable aux humains, il reste immuable à travers les temps. Pendant ce temps l'humanité évolue... J'ai trouvé le texte intéressant mais "maladroit" sur sa construction, il me manque un petit quelque chose.

dimanche 10 juin 2018

L'homme craie - Caroline J. Tudor


Quand le dénouement gâche tout ! 

Le thriller est un genre que j'ai délaissé, je suis souvent déçu par le dénouement final. Pour ma part, le bon thriller est celui qui se conclut de façon magistrale mais malheureusement ce n'est pas souvent le cas. L'homme craie de Caroline J. Tudor publié aux éditions Pygmalion n'échappe pas à la règle.

Pourtant celui-ci a tout pour plaire. De facture très classique dans sa conception, ce roman alterne les chapitres entre passé et présent, où les questions posées en 1986 trouvent leurs réponses en 2016 et réciproquement. Des chapitres très courts, une écriture incisive et des cliffhangers à chaque changement d'époque en font un excellent page-turner. Il est difficile de le lâcher...

Quelques mots sur l'intrigue. 1986, cinq gamins découvrent le cadavre d'une enfant de leur âge dans la forêt. Trente ans plus tard, Eddie et ses amis reçoivent une lettre contenant un bonhomme dessiné à la craie, ce qui aura pour conséquences de les replonger dans leur enfance et dans les terribles secrets des uns et des autres. Bien loin de l'insouciance attendue...

jeudi 31 mai 2018

Chute - Christophe Nicolas


Un excellent thriller

Après avoir lu et apprécié le précédent roman de Christophe Nicolas (Le camp), je m'étais promis de lire ses prochains écrits. C'est donc tout naturellement que je me suis penché sur Chute.

Bien que publié dans la collection Outre Fleuve, ce roman n'a rien de science fictif. Il s'agit en effet d'un thriller tout ce qu'il y a de plus classique. Le point de départ par contre est assez original. Thomas Cahin, un modeste écrivain, devient un auteur à succès quand est publié sous son nom un roman qu'il n'a pas écrit. C'est la trame du roman qui va entraîner son soi-disant auteur au cœur d'un crime non élucidé et le plonger dans son passé et dans la folie.

lundi 28 mai 2018

Tous les oiseaux du ciel - Charlie Jane Anders


Trop "magique"

Tous les oiseaux du ciel de Charlie Jane Anders était pour moi l'occasion de sortir de ma zone de confort et de me plonger dans un univers magique. D'un côté nous avons Patricia qui par hasard se rend compte qu'elle peut parler aux oiseaux et d'un autre nous avons Laurence un geek, inventeur de génie. Ces deux enfants ont aussi la particularité d'être rejetés par tout le monde, c'est ce qui va les réunir. 

Charlie Jane Anders, dans la première partie, nous présente son univers que je qualifierais de déjanté. Un univers auquel je n'ai pas adhéré. Il a été impossible pour moi de me projeter dans ce monde "magique". C'est aussi dans ses premières pages que nous faisons connaissances avec les deux protagonistes. Nous allons les suivre tout le long de leur enfance, vivre leur amitié compliquée et la difficile relation aux autres. L'autrice joue beaucoup sur l'empathie mais malheureusement ça n'a pas pris avec moi. 

Tous les oiseaux du ciel fait partie de ces romans qu'on aimerait aimer mais qui se refuse à nous. Je l'ai fini difficilement, en lisant en diagonale (ce qui ne doit pas aider à la compréhension finale !)

Pour conclure, ce roman n'était tout simplement pas fait pour moi. Blackwolf, lui, a passé un très bon moment de lecture. A vous de voir !!!



dimanche 13 mai 2018

Signe de vie - Jose Rodrigues Dos Santos


Vulgarisation scientifique vs Thriller

HC Editions et Babelio m'ont proposé de lire le thriller de Jose Rodrigues Dos Santos : Signe de Vie. Je ne connaissais pas du tout l'auteur, ni la maison d'édition mais le pitch m'a intéressé, j'ai donc accepté leur offre. Me voilà donc avec entre les mains un beau gros pavé de 704 pages !!! 

Tout commençait bien, les "grandes oreilles" du SETI captent un signal inhabituel venu du fin fond de l'espace. Est ce un signe de vie extra terrestre ? Les cent premières pages sont assez didactiques, un petit cours d'astrophysique pour déterminer si ce signal vient vraiment de l'espace ou s'il s'agit d'une banale interférence.

Par la suite, JR Dos Santos poursuit dans la vulgarisation scientifique. Le signal reçu est un prétexte pour explorer l'immense palette des connaissances et hypothèses scientifiques. Clair et précis, il nous promène des mathématiques avec les fameux nombre d'Or et nombre Pi, à la physique quantique et relativiste en passant par la biologie avec les concepts d'évolution et de génétique. Assez pointu techniquement, il parle de la soupe primitive et de la différenciation matière inerte/matière vivante. Philosophiquement parlant, il y a un vrai questionnement sur l'Humanité et son origine. Et pour finir il ajoute une pointe d'ésotérisme et de théologie pour vraiment embrasser le plus large spectre possible.

samedi 5 mai 2018

After Atlas - Emma Newman


Un des livres de l'année

After Atlas est un roman d'Emma Newman se déroulant dans le même univers que Planetfall tout en étant complètement différent. En effet les personnages, les lieux ne sont pas les mêmes et les liens entre les deux histoires sont très ténus. After Atlas se déroule 40 ans après le départ du vaisseau Atlas pour une planète inconnue. Les références au premier volet sont très peu nombreuses et les deux romans peuvent parfaitement se lire comme des one-shot.

Nous suivons Carlos Moreno, un inspecteur propriété du Ministère de la Justice. Il est inspecteur mais c'est avant tout un esclave au passé compliqué. Sa mère l'a abandonné quand il était bébé pour embarquer sur l'Atlas, son père l'a délaissé. Il a dû se débrouiller seul et faire des choix pas toujours judicieux. Ce sont ces choix qui l'obligent à travailler pour le Ministère de la Justice afin de payer ses dettes et espérer un jour retrouver la liberté. L’enquête qui lui est confiée aujourd'hui est la résolution d'un meurtre. Sauf que Carlos connaît la victime, Alejandro Casales, qui a été pour lui un père de substitution pendant 10 ans...

jeudi 26 avril 2018

TAG : 6 livres à découvrir cet été...


En fin d'année dernière, je me plaignais du manque de visibilité sur les sorties de début 2018. Néanmoins, 10 livres avaient retenu mon attention pour les quatre premiers mois de l'année. 
Pour ce second quadrimestre je n'ai retenu que 6 livres, là encore, pour juillet et août la communication des éditeurs est quasi nulle donc difficile de se projeter.

mardi 24 avril 2018

La controverse de Zara XXIII - John Scalzi


Quand Scalzi se prend pour Grisham

Avec John Scalzi j'ai eu deux expériences diamétralement opposées : un énorme coup de cœur pour  Les Enfermés et une déception avec Le vieil homme et la guerre. Il faut dire que le premier appartient à mon genre de prédilection : le thriller d’anticipation et que le second est un Space-Opera militaire qui n'est plus ma tasse de thé.

Quid de La controverse de Zara XXIII ? Ce roman s'apparente à un Planet Opera doublé d'un thriller juridique, une sorte de John Grisham de l'espace.
Jack Holloway est un prospecteur minier sous contrat pour la puissante société Zarathoustra. Celle-ci exploite des dizaines de planètes pour en extraire différents minerais. Jack travaille sur Zara XXIII, une planète connue pour la présence de pierres solaires qui peuvent faire la fortune du prospecteur et de la compagnie qui l'emploie, et pour l’absence de vie intelligente qui signerait la fin de toute exploitation minière. En effet, les règles environnementalistes sont strictes : il faut faire le moins de dégâts possibles dans l'exploitation sous peine de fortes amendes. Toute activité minière est interdite s'il y a suspicion de vie intelligente indigène. Jack, lors de sa dernière mission, découvre un énorme gisement de pierres solaires et, en rentrant chez lui, il remarque qu'une créature inconnue s'est introduite dans sa cabane. Deux événements qui vont bouleverser sa vie et celle de tous ceux qui exploitent la planète...

mercredi 18 avril 2018

Vostok - Laurent Kloetzer


Voyage en Antarctique

Certaines chroniques sont plus faciles à écrire que d'autres. Il faut juste trouver l'angle d'attaque ou arriver à mettre ses idées au clair. Et ici, j'ai beaucoup de mal. Après avoir lu et apprécié Issa Elohim, j'ai décidé de poursuivre ma découverte de l'oeuvre de Laurent Kloetzer avec Vostok. Et le constat est mitigé, ce livre possède  plusieurs facettes qui m'ont procuré des sentiments diamétralement opposés.

Vostok est une ancienne base russe posée en plein cœur de l’Antarctique, laissée à l'abandon depuis une vingtaine d'années. Une groupe de mafieux Sud-Américain avec l'aide d'un des derniers scientifiques ayant séjourné à Vostok se rend sur la base pour récupérer une information essentielle à son business. Le climat extrême et les difficultés relationnelles entre les membres de l'expédition vont rendre ce séjour chaotique...

vendredi 13 avril 2018

Station : La Chute - Al Robertson


Symbiose Homme/IA à son paroxysme

Bien que je ne sois pas un inconditionnel de la mouvance cyberpunk, je guettais avec impatience la sortie de Station : La Chute, premier roman d'Al Robertson. Malheureusement, le prix exorbitant du fichier numérique, 17,99 € a douché mon enthousiasme (à noter que le prix est passé à 15,99 € ces jours-ci !). J'avais donc fait une croix sur ce livre jusqu'à ce que Babelio, lors de son opération masse critique, le propose à ses lecteurs. J'ai tenté ma chance et me voilà l'heureux possesseur du roman (petit aparté à l'attention de l'éditeur, s'il passe par ici, le fichier numérique à 60 % du prix du grand format soit environ 14 €, j’achète. Et c'est valable pour la quasi-totalité de la collection Lunes d'Encre).

Mais revenons au roman...

jeudi 29 mars 2018

Amatka - Karin Tidbeck


Un background époustouflant

Amatka de Karin Tidbeck est un roman dystopique à l’étrangeté surprenante. Amatka est le nom d'une des cinq colonies qui composent le monde que nous allons découvrir. Je parle de monde car il est impossible lors de la lecture de savoir où et quand nous nous trouvons. De fortes similitudes avec notre bonne vieille Terre peuvent faire penser que nous y sommes mais rien ne l'atteste vraiment. Qu'importe, le sujet est ailleurs...

Vanja de Brilar Essre Deux est détachée de la colonie principale, Essre, pour mener une étude de marché sur les produits d'hygiène utilisés dans la colonie d'Amatka. Etude qui se révèle un peu compliquée, les habitants d'Amatka n'utilisant que les produits autorisés par le Comité et ne voulant surtout pas changer leurs habitudes. C'est en suivant le séjour de Vanja que nous découvrons petit à petit le totalitarisme et l'autoritarisme qui sévissent en ces lieux. La routine de chaque habitant est bien huilée : travailler et se reproduire. Tout le monde semble heureux et se conforme à la pensée unique délivrée par l'administration centrale. Vanja va cependant vite se rendre compte que la dissidence est présente et qu'il en faudrait peu pour mettre à mal la politique établie.

mardi 20 mars 2018

The Expanse 2. La guerre de Caliban - James S.A. Corey


Tout simplement éfficace

Commencé en début d'année, j'ai enfin fini le second tome de la saga de James Corey : The Expanse. Ce second opus, La guerre de Caliban est un beau et gros pavé de six cent et quelques pages qui commence tambour battant mais qui sur la longueur s’essouffle un peu. 

C'est toujours difficile de présenter les suites d'un roman sans dévoiler l'intrigue du ou des épisodes précédents. Je vais donc m'abstenir de vous présenter les fils conducteurs du récit. Nous retrouvons une partie des protagonistes et l'histoire est dans la continuité du premier tome. Il est donc préférable de commencer par lire L'Eveil du Léviathan

La construction du roman est identique au premier volet de la série : chaque chapitre tourne autour d'un personnage. Dans le premier opus, nous avions alternativement les points de vue de Holden et de Miller. Ici, la galerie de personnages s’étoffe et c'est maintenant pas moins de cinq protagonistes que nous suivons. Malheureusement, le procédé utilisé fait que nous revoyons la même scène sous un autre angle sans vraiment amener d'éléments nouveaux. Ce qui aurait dû apporter du rythme au récit le freine complètement.

dimanche 11 mars 2018

Issa Elohim - Laurent Kloetzer


Cruellement d'actualité

L'excellente collection Une Heure Lumière (je ne vais pas vous en refaire l'article !) entame sa troisième année d'existence. Issa Elohim en est le douzième titre et Laurent Kloetzer (seulement) le second auteur français à y être publié. 

J'attendais ce nouvel opus avec une certaine impatience car c'était pour moi l'occasion de découvrir la plume et l'univers de l'auteur. En effet ce texte s'inscrit dans la même mouvance que Vostok et Anamnèse de Lady Star deux des précédents romans de Kloetzer publiés chez Denoël dans la collection Lunes d'encre et sortis chez Folio SF.

Valentine Ziegler, une journaliste suisse, est envoyée en Tunisie faire un reportage dans un camp de réfugiés où aurait été signalée la présence d'un Elohim. Les Elohim sont des êtres dont on ne sait rien. D'apparence humaine, leur nature nous échappe. Créatures divines ou extra-terrestres, les spéculations sont nombreuses ! Ils sont devenus les messies d'une nouvelle religion en qui les adeptes ont placé toute leurs espérances. C'est dans ces conditions que Valentine va rencontrer Issa, ce prétendu Elohim : rencontre qui va bouleverser la jeune femme. Elle va essayer d'obtenir l'asile suisse pour cet être hors du commun et pour ses "frères", trois autres réfugiés qui ont accueilli et aidé Issa lors de son apparition sur Terre...

mardi 6 mars 2018

Les derniers jours de l'émerveillement - Graham Moore


Que la lumière fut...

Graham Moore avec Les derniers jours de l’émerveillement nous raconte l'histoire de Paul Cravath, jeune et ambitieux avocat de la fin du XIXème siècle. Ce dernier est embauché par George Westinghouse pour qu'il le défende lors de la guerre de l’électricité qui l'oppose à Thomas Edison : leur principale source de conflit étant la paternité de l'ampoule électrique. 

A la fois biographie de ce jeune avocat aux dents longues et fiction historique, ce roman est construit comme un thriller. Les principaux ingrédients y sont distillés avec délicatesse : trahisons, vengeances, complots, vols avec effraction, tentatives d'homicides... sont de la partie, sans oublier une petite dose de sentimentalisme mais sans mièvrerie.