samedi 31 décembre 2016

Les lectures du Maki en 2016 !



Une année de lecture chez le Maki ça représente quoi en chiffres... Eh oui, je reste avant tout un amoureux des stats, des tableaux, des graphs... et bien plus que des lettres (ça doit d'ailleurs parfois se ressentir dans ma prose ! lol)

Donc l'année 2016 c'est :

- 39 livres avec une prédisposition pour le numérique ;-)



- 13 339 pages, ce qui je vous l'accorde ne veut rien dire vu la diversité de formats, de polices d'écriture et de mises en page ! Enfin, cela donne :



vendredi 30 décembre 2016

TAG : Blogger Recognition Award


Je ne participe que très rarement aux TAG de la blogosphère... mais une fois n'est pas coutume je vais me soustraire à celui-ci dont voici le principe :
1. Remercier la personne qui t'a nominé et mettre un lien vers son blog.
2. Ecrire un post contenant une brève histoire de ton blog.
3. Donner un ou deux conseils pour de nouveaux blogueurs.
4. Sélectionner 15 autres blogs.

Alors voilà, c'est parti...

Merci (ou pas) au Chien critique, nouveau blogueur dans les contrées de l'imaginaire, avec qui je partage outre les lectures sciences-fictionnesques, un amour immodéré pour les lectures numériques et une détestation équivalente pour les éditeurs qui utilisent les inutiles DRM !

vendredi 23 décembre 2016

Water Knife - Paolo Bacigalupi


Thriller d'anticipation particulièrement violent, Water Knife nous plonge dans un futur proche au cœur des Etats de l'Ouest Américain où l'eau devient une denrée rare et fait l'objet de convoitises de la part des grandes multinationales. Cet or bleu devient l'enjeu stratégique pour le développement des grandes villes et tous les moyens sont bons pour s'accaparer le moindre filet d'eau coulant des montagnes. Le tout aux dépends des populations les plus pauvres qui ne peuvent quitter leur territoire desséché. La survie dans ces zones arides devient de plus en plus difficile, chacun se battant pour récupérer la moindre goutte d'eau.

Sur fond de réchauffement climatique, de législation du droit de l'eau, Paolo Bacigalupi nous raconte le quotidien de trois citoyens ordinaires : Angel, un homme de maison d'une "compagnie d'eau" qui fait le sale boulot pour que l'eau arrive là où il faut, quitte à laisser mourir des populations entières. Lucy, une journaliste d'investigation qui, au mépris de sa vie, veut faire éclater la vérité sur le trafic de l'eau et ses répercussions sur la société ; et enfin Maria, une réfugié climatique qui espère quitter les terres arides du Sud pour les contrées du Nord beaucoup plus accueillantes, dès qu'elle aura amassé assez d'argent pour se payer un "passage". Ces trois trajectoires vont évidement se croiser ou plus exactement se percuter...

jeudi 8 décembre 2016

Durée d'oscillation variable - Martin Lessard


Après le pavé Existence de David Brin, je voulais lire court. En parcourant les différents blogs à la recherche d'une lecture différente, je suis tombé sur une critique sympathique de ce recueil de nouvelles chez A.C. de Haenne. Pour être franc, les nouvelles ne sont pas ma tasse de thé, il me manque souvent quelque chose pour que je prenne plaisir à leur lecture. Cette année avec la collection Une Heure Lumière j'ai commencé à apprécier des textes plus courts (une centaine de pages), alors pourquoi ne pas essayer encore plus court.... Le résultat est en demi-teinte !

Ce recueil réédité par Multivers Editions, à 2,49€ en numérique, est composé de 11 nouvelles très courtes (une quinzaine de pages pour les plus longues) et d'un chapitre comportant une dizaine de micro-nouvelles (histoires d'une centaine de mots !)

L'ensemble est bien écrit, ça se lit facilement, les nouvelles sont très différentes les unes des autres, touchant toutes les littératures de l'imaginaire, du fantastique à la SF en passant par la fantasy. 

samedi 3 décembre 2016

Existence - David Brin


Gérald est nettoyeur de l'espace, un boulot plutôt tranquille mais pas très gratifiant. Il doit récupérer tous les morceaux abandonnés qui flottent dans l'espace et risqueraient de percuter les satellites ou stations spatiales entraînant de graves dysfonctionnements. A l'aide de son lasso spatial, il attrape un réservoir de carburant, une caisse de matériel, un étage de fusée voire un bloc d'urine dérivant... Le dernier morceau en date qu'il doit attraper est un objet ovoïde aux reflets bleutés, quelque chose qu'il n'a jamais vu que personne n'a jamais vu... !
Voilà l'un des personnages que nous allons suivre pendant les 650 pages du roman. Et ils sont nombreux les protagonistes, aussi divers que variés comme cet écrivain à succès membre d'une secte, cette riche héritière passionnée d'astronomie dont le fils a disparu en mer lors d'une course suborbitale, une journaliste qui va voir sa vie changer radicalement ou cet accosté (un réfugié climatique) embarqué dans un monde qui le dépasse, pour n'en citer que quelques uns. 

dimanche 13 novembre 2016

Avec joie et docilité - Johanna Sinisalo


Bienvenue en Finlande !

Non pas la Finlande démocratique que l’on connaît aujourd’hui mais une Finlande qui aurait pris une autre voie historique.  Pas de démocratie mais une République Eusistocratique. Vous l’avez compris nous sommes là en pleine uchronie. Qui dit uchronie, dit bien souvent dystopie… et là pas de doute on est loin d’atteindre le bonheur sous ce régime autoritaire.

Quelques mots sur la République Eusistocratique, c’est un régime autoritaire, totalitaire, eugéniste. Un pays refermé sur lui-même aussi bien intellectuellement que géographiquement. Les frontières sont hermétiques et les technologies ont été bannies.  Un pays entièrement sous contrôle où tout ce qui peut amener du plaisir est interdit, pas de tabac, pas d’alcool, pas de café. La moindre possession et/ou consommation de ces produits sont fortement réprimandées.  Certains ont trouvé une alternative : les piments (aliments interdits mais qui se cultivent assez facilement à l’abri des regards !) En effet les piments contiennent plus ou moins de capsaïcine selon les espèces, une substance psychotrope qui permet d’échapper à la triste réalité.

lundi 7 novembre 2016

Zéro - Marc Elsberg


Zéro, un groupe de hackers, s'attaque au président des Etats-Unis lors d'une de ses parties de golf. Ou plutôt le ridiculise en le suivant par l'intermédiaire de drones munis de caméras. Le tout étant retransmis sur le net et repris par toutes les télés et tous les réseaux sociaux. Démontrant que personne n'est à l'abri des regards "extérieurs" et que tout le monde peut être sous surveillance.

Cynthia Bonsant, journaliste à l'ancienne, est une quadragénaire un peu dépassée par les nouvelles technologies, préférant son papier, son crayon et aller au contact direct de la population. Son patron ne le voit pas de cet œil et lui demande d'essayer la dernière innovation en date, des lunettes connectées high-tech.

Freemee, une start-up en plein essor, propose des objets connectés et leurs applications associées aux utilisateurs de son réseau social. La particularité de ces applications est qu'elles sont entièrement personnalisées. Pour cela les applications ont besoin des données personnelles de l'utilisateur, taille, poids, fréquence cardiaque mais aussi lieux et personnes fréquentés... Chaque utilisateur se voit ainsi donner des conseils pour améliorer sa vie, son apparence, son alimentation, ses achats... et plus les conseils sont suivis, plus on reçoit de points, plus on grimpe dans le classement.

jeudi 27 octobre 2016

Le problème à trois corps - Liu Cixin


Commençons par les choses qui fâchent... Qui a écrit la quatrième de couverture, qui l'a validée ? Il y a là une grosse faute éditoriale. Je m'explique, ce qui doit être la vitrine du livre, ce qui doit dévoiler les prémices de l'intrigue, ce qui doit présenter les personnages et le décor est ici un immense "spoil", un résumé des deux tiers du livre qui ôte tout mystère au roman. 

Ceci mis à part, Le problème à trois corps est un livre que la communauté SF attendait avec impatience. Tout d'abord parce que c'est un roman chinois, plutôt rare dans nos contrées occidentales, qu'il n'a été traduit en anglais que huit ans après l'édition chinoise et qu'il a obtenu le prix Hugo dans la foulée (c'est d'ailleurs la première fois qu'un prix Hugo revenait à un auteur asiatique). Et pour finir, les critiques sont plutôt dithyrambiques. Bref assez pour attiser ma curiosité et me jeter dans l'inconnu...

mardi 25 octobre 2016

Zodiac Station - Tom Harper


Lors d'une "opération spéciale", Bragelonne nous gratifiait de livres numériques à 0,99€. Parmi eux, Zodiac Station de Tom Harper, un thriller qui se passe en Arctique. Intrigué par le lieu de l'action et à ce prix, je me suis laissé tenter. A moi les blanches contrées...

Ce roman qui commence comme un thriller se poursuit en roman d'aventures et en huis clos oppressant et se conclut comme... comme il doit se conclure, je ne vais pas vous dévoiler l'intrigue quand même !

C'est un roman efficace, un page-turner qui se lit très vite. On est d'emblée plongé au cœur de l’Arctique, dans cette station polaire perdue au fin fond de la banquise. On y retrouve une quinzaine de scientifiques, majoritairement des hommes et deux femmes, qui travaillent dans des conditions dantesques.
Tom Anderson se voit appeler pour rejoindre Zodiac Station du jour au lendemain. C'est son ancien directeur de thèse dont il n'a pas entendu parler depuis des années qui le réclame. Tom qui a toujours voulu rejoindre la base polaire ne se fait pas prier et abandonne tout pour réaliser son rêve. A son arrivée, il apprend que son mentor est mort dans de curieuses circonstances : accident, suicide, meurtre... c'est la douche froide ! Y a t-il un rapport entre sa venue et cet accident, c'est ce que Tom va essayer de découvrir.

jeudi 13 octobre 2016

L'homme qui mit fin à l'histoire - Ken Liu


Il faut lire cette novella !! 

Je ne suis pas un adepte des longues envolées lyriques mais c'est vrai que là c’est un peu short. 
Plutôt que de vous pitcher ce roman, cela a été fait à maintes reprises sur la blogosphère et de biens belles façons d'ailleurs, je vais vous expliquer pourquoi je me suis lancé les yeux fermés sur ce nouvel opus de la collection Une Heure Lumière et surtout pourquoi il faut que vous le fassiez aussi.

Tout d'abord parce que cette collection, je le répète quasiment à chaque fois, est excellente. Les textes proposés sont tous de qualité, la plupart ayant reçu des distinctions comme le Nebula ou le Hugo... Ces courts romans sont intenses, bouleversants, intrigants et tous différents. Pour ceux qui sont attachés à l'aspect graphique, cette collection a de la gueule, les couvertures d'Aurélien Police sont justes merveilleuses.

jeudi 29 septembre 2016

Les derniers jours du paradis - Robert Charles Wilson


En cette année 2014, on s’apprête à fêter les cent ans de la paix universelle, d'avancées sociales et de prospérité. Cette paix est en grande partie due à la présence d'une entité extraterrestre qui occupe la radiosphère (couche située au delà de l'atmosphère qui propage les ondes émises depuis la Terre) et qui intervient discrètement dans les décisions humaines.
Cette présence n'est connue que d'une poignée de scientifiques qui ont remarqué des anomalies dans la propagation des ondes, ils sont rassemblés au sein de la Correspondance Society. Leur but, détruire cette entité pour que l'humanité puisse enfin jouir de sa liberté et choisir sa destinée...

Pas de doute nous sommes ici en présence d'une uchronie mais ce roman est avant tout un road movie rythmé sans temps mort mais dont l'intrigue faiblit au cours du temps. Après un démarrage sur les chapeaux de roues, cela s’essouffle en effet assez vite et devient assez prévisible. Heureusement la plume de Robert Charles Wilson est là. c'est toujours bien écrit et cet auteur a le chic pour nous relater le destin extraordinaire de personnes ordinaires : une prose humaniste.

Sur le fond, il y a de nombreuses idées intéressantes assez bien développées comme le concept d'Hypercolonie et son comportement similaire à celui des insectes, les simulacres ou la radiosphère. Comme toujours une part de réflexion accompagne le récit, ici c'est la dualité sécurité-liberté.

Au final, ce n'est pas le meilleur roman de Robert Charles Wilson mais cela reste du Wilson une lecture très plaisante, rythmée et qui nous donne matière à réfléchir. Ne faisons pas la fine bouche !



jeudi 1 septembre 2016

Un pont sur la brume - Kij Johnsson


En cette rentrée 2016, la collection Une Heure-Lumière est de retour avec deux nouveaux livres : Un pont sur la brume de Kij Johnsson et L'homme qui mit fin à l'histoire de Ken Liu (qui sera l'une de mes prochaines lectures !)

Un pont sur la brume est un texte dit de fantasy, genre dont je ne raffole pas, mais qui n'a de fantasy que le contexte : une période que l'on peut considérer comme médiévale par certains aspects, une brume mystérieuse, auxquelles s'ajoutent quelques mythes et légendes. Quant à l'histoire, ce n'est rien d'autre que la construction d'un pont ! Dit comme ça je ne suis pas sûr que ce soit très vendeur et pourtant...

lundi 29 août 2016

Le système d - Nathan Larson


New York dans un avenir proche, décimée par une "supergrippe" et dévastée par une série d'attentats, est vidée de sa population. Les rares survivants l'ont quittée depuis longtemps. Quelques irréductibles sont encore présents dans cette ville où la pénurie d’électricité, d'eau et de nourriture est monnaie courante, excepté pour quelques privilégiés. 
Dewey Décimal, ancien militaire, lui, est resté. Amnésique, hypocondriaque, atteint de TOC et complètement paranoïaque, il vit dans la bibliothèque municipale où il "garde" les livres quand le procureur de la ville n'a pas besoin de lui pour effectuer les sales besognes. La dernière en date, éliminer un Ukrainien soit disant mafieux, une mission de routine pour Dewey Décimal, enfin en théorie...

Navigant entre polar et roman noir, les aventures du héros dans ce monde post-apocalyptique m'ont laissé coi. Roman court d'un peu plus de 250 pages mais qui m'a paru bien long... J'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l'univers, quant à l'intrigue elle m'a semblé bien mince et sans grand intérêt. Bref, j'ai eu l'impression de lire le scénario d'une série Z... 

Pour conclure, je dirais que ce livre, ce genre n'est pas fait pour moi... mais que d'autres, Val par exemple ont adoré. A vous de vous faire votre avis !



       






dimanche 28 août 2016

L'homme qui n'existait plus - Laurent Genefort


L'homme qui n'existait plus est un roman très court de Laurent Genefort. Il nous propose ici un huis-clos spatial. Béla Hicks se réveille seul dans sa station spatiale, abandonné par les autres membres d'équipage. Il se rend vite compte qu'il a été drogué et qu'on l'a empêché de prendre la dernière navette à destination de la Terre. Il va vite s'apercevoir qu'il n'est pas seul dans ce complexe spatial, quelqu'un le suit à la trace par le système de vidéo surveillance de la station et décide de "jouer" avec lui. Mais qui et dans quel but...

Malgré une idée originale et intéressante, un auteur que j'apprécie, pour une fois ça ne prend pas... il me manque quelque chose, une dose d'empathie, une envie d'y croire. Cela reste bien écrit, plaisant mais je suis passé à côté de l'histoire. Dommage !!!

Grosse déception sur ce titre, je préfère de loin quand l'auteur nous dépeint des civilisations extraterrestres. Ce qui m'avait enthousiasmé dans Lum'en et qui devrait me plaire dans Omale (une de mes prochaines lectures !)



        


jeudi 4 août 2016

Voyager - Stéphane Desienne


Que lire quand rien ne vous tente vraiment, voilà la question à laquelle j'ai dû répondre après avoir fini La Grande Route du Nord de Peter F. Hamilton. Je voulais quelque chose de court qui me fasse voyager. En surfant sur le net, je suis tombé sur Voyager de Stéphane Desienne, auteur et livre qui me sont complètement inconnus. La quatrième de couv' me parle des sondes Voyager, ces "bouteilles à l'espace" lancées à la fin des années 70, ni une, ni deux, c'est dans ma liseuse...

En 2177, la capitaine du Lewis & Clark, un vaisseau commercial, a pour mission de retrouver les sondes Voyager. En compagnie des 3 autres membres d'équipage et d'un Chimp, un chimpanzé doté d'une intelligence artificielle permettant de voyager à travers l'espace par saut quantique, la mission qui ne devait être qu'une routine s'avère bien plus délicate et pleine de surprises...

mardi 2 août 2016

La grande route du Nord (tome II) - Peter F. Hamilton


Après avoir lu il y a quelques semaines le premier tome de La Grande Route du Nord, je me replonge dans ce second opus qui est plus exactement la seconde partie du même livre, en effet les joies de la traduction française transforment un livre unique en un diptyque !!

Je n'ai pas grand chose à ajouter à ma première critique, cela reste du Hamilton avec de très bonnes idées, une imagination fertile et le pouvoir de nous transporter ailleurs en quelques mots. Même si ici, il y a un cruel manque d'originalité, de nombreuses similitudes avec le Cycle de Pandore et quelques personnages un peu trop caricaturaux. Sans oublier les traditionnelles longueurs de l'auteur et dans ce roman il y en a un peu trop à mon goût...

Au final, un avis mitigé, déçu par la lenteur du roman et son manque d'originalité mais ravi de me replonger dans le Sense of Wonder de l'auteur. 
Un roman que je ne conseillerai qu'aux fans de Peter F. Hamilton. Pour ceux qui ne connaissent pas l'auteur, il vaut mieux aller faire un tour du côté du Cycle de Pandore ou de Dragon Déchu.


mercredi 20 juillet 2016

Kappa16 - Neil Jomunsi


Petit roman mais grand coup de cœur. J'ai eu l'impression de revenir 25 ans en arrière quand pour la première fois j'ai découvert Isaac Asimov et ses Lois de la Robotique. 

Un couple, heureux en apparence, fait l'acquisition d'un robot de l'avant dernière génération pour prendre soin de leurs enfants dont l'un est autiste. Ce robot, un Kappa16 nommé Enoch, est le plus fiable du marché et comme tout bon robot qui se respecte ne transgresse jamais les règles. Pourtant, on retrouve Enoch perdu dans le métro berlinois, compulsant ses archives pour comprendre les raisons de sa fuite et de son impardonnable erreur....

samedi 9 juillet 2016

La soudaine apparition de Hope Arden - Claire North


Après Les quinze premières vies d'Harry August et Touch, deux coups de cœurs, j'attendais avec impatience ce troisième livre de Claire North. Dès sa sortie, je me suis empressé de l'acheter et l'ai lu dans la foulée.

Comme pour les deux livres précédents, il m'a fallu quelques pages pour me plonger dans l'univers et pour bien appréhender le mécanisme mis en jeu : à son adolescence la vie de Hope Arden bascule, le monde semble l'oublier, d'abord ses amis, puis ses professeurs et enfin ses parents. Elle ne devient pas invisible mais dès que vous lui avez parlé et que vous détournez votre attention, elle ne reste pas dans votre esprit, dans votre mémoire, vous l'oubliez... Ce qui ne va pas sans poser de problème dans sa vie de tous les jours !

vendredi 1 juillet 2016

Le monde caché d'Axton House - Edgar Cantero


Le monde caché d'Axton House fait partie de ces livres qu'on aurait dû aimer, qu'on aurait aimé aimer mais auxquels on n'a pas accroché... sans vraiment savoir pourquoi !!!

A la mort d'un cousin éloigné dont il n'avait pas connaissance, A. hérite de sa propriété. Un bien étrange héritage pour A., la maison est perdue au fin fond de la Virginie, son cousin et le père de celui-ci se sont tous les deux défenestrés à 30 ans d'intervalle.
En compagnie de Niamh, une irlandaise muette de 17 ans, A. s'installe à Axton House et découvre une immense demeure, un labyrinthe végétal et de nombreux documents chiffrés. La visite des voisins, apportant leur lot de rumeurs et de ragots, ne fait qu'ajouter à l'étrangeté du lieu. Niamh et A. vont tenter de percer les secrets de cette maison !

mardi 28 juin 2016

Challenges de l'été !

La blogosphère regorge d'idées pour allier lecture et amusement et comme je suis joueur, je me prête facilement aux petits challenges des blogopotes. N'hésitez pas à nous rejoindre et si comme moi vous...

... voulez lire court, alors participez au Summer Short Stories of SFFF (S4F3) de Xapur.


samedi 25 juin 2016

Hostis Corpus - Christophe Reydi-Gramond


En voilà une bonne surprise... je ne savais pas trop à quoi m'attendre avec ce roman. Je ne connais pas du tout l'auteur, un peu plus la maison d'édition depuis la lecture de l'excellent Black Out de Marc Elsberg. Le genre et le sujet traités ne sont pas trop dans mes habitudes de lecture... Bref, ce livre n'avait que peu de chance de finir entre mes mains. Dans le cadre de l'opération masse critique chez Babélio, j'ai eu la chance de le gagner... (merci à eux et aux éditions Piranha)

Rome en l'an 2000, à la veille du jubilé, le Saint Suaire qui devait être exposé a disparu. Pourtant ce linceul était mis au secret depuis quelques années, depuis qu'il avait failli disparaître dans un incendie. Seules six personnes connaissaient l'emplacement exact. Comment cela a t-il pu arriver ? Le commissaire Rocci est chargé de l’enquête dans laquelle les cardinaux du Vatican, un abbé au passé trouble, les notables romains et la Direction S (les services secrets de l'ex Union Soviétique) vont tous intervenir dans des buts plus ou moins avouables. 

mercredi 22 juin 2016

La grande route du Nord (tome I) - Peter F. Hamilton


En 2143, il est possible de voyager d'une planète à l'autre en empruntant un portail transspatial. Dans la ville de Newcastle, un de ces portails permet de rejoindre une planète orbitant autour de Sirius, Saint Libra dont les ressources (en particulier son précieux biocarburant) sont contrôlées par la famille North, famille richissime, économiquement et politiquement ultra puissante.
L'inspecteur Hurst officie à Newcastle et se retrouve en charge de l’enquête sur le meurtre d'un homme retrouvé sur les berges du fleuve. Cet homme n'est rien d'autre qu'un clone de la famille Hurst et il semblerait qu il ait été assassiné de la même façon qu'un autre membre de la famille North, vingt ans plus tôt sur Saint Libra. Angela Tramelo, condamnée pour ce premier meurtre, a toujours plaidé son innocence en mettant en cause une entité extra-terrestre. L'Alliance pour la défense de l'Humanité décide d'envoyer une mission scientifico-militaire sur Saint Libra.

Ce premier tome du diptyque n'est rien d'autre qu'une longue, très longue introduction. Il ne se passe pas grand chose le long de ses 500 pages, l'auteur comme à son habitude prend son temps pour présenter ses personnages et le monde dans lequel ils vont évoluer. Avec son style caractéristique, lent et détaillé, il nous immerge dans son univers riche, cohérent et intelligent où les nombreux flash-back permettent de ne pas trop se perdre.

vendredi 3 juin 2016

Les Affinités - Robert Charles Wilson


Dans ce nouveau roman de Robert Charles Wilson, nous allons suivre Adam Fisk, un américain exilé à Toronto pour y suivre ses études de graphisme. Cet exil lui permet d'échapper à son père, Républicain raciste et réactionnaire, qui n'a que peu d'estime pour lui.
La société Interalia propose aux citoyens, moyennant finance, de passer des tests afin de définir à quelle Affinité ils appartiennent. Imaginés par Meir Klein, un téléodynamicien, ces tests permettent de classer les Hommes en vingt-deux groupes distincts selon leurs affinités, si toutefois ils ont la "chance" d'entrer dans l'une de ses Affinités.

Adam, lors d'un moment de doute, va passer les tests sans grande conviction... Après quelques jours, le résultat tombe, c'est un Tau, l'une des Affinités les plus puissantes. Il se doit de rencontrer les autres Tau de sa ville et c'est là que sa vie change : pour une fois il est reconnu, écouté, respecté, aimé. Il a enfin trouver une vraie famille, sa vraie famille ! Mais cela n'est pas sans conséquences...

mercredi 25 mai 2016

L'affaire Jésus - Andreas Eschbach


L'Affaire Jésus suite de Jésus Vidéo qui avait fait connaître au grand public Andreas Eschbach, auteur allemand de Science Fiction à l'imagination fertile. Enfin pour être exact ce n'est pas vraiment une suite mais un autre point de vue sur les événements entourant la découverte de la vidéo et ses conséquences, c'est un livre complémentaire qui peut se lire indépendamment (même si je ne le conseille pas !)

On retrouvera avec plaisir certains protagonistes comme John Kaun ou Stephen Foxx et on fera connaissance avec la famille Barron. Samuel Barron, le père multimilliardaire, fervent militant des évangélistes américains qui s'est emparé de la vidéo de Jésus. Et ses fils Isaac et Michael, bercés dans le dogme, dans l'idéologie extrémiste depuis leur plus tendre enfance qui n'ont qu'une raison d'être, favoriser le retour de Jésus. Pour le patriarche de la famille, tous les moyens sont bons (guidés par Dieu) pour arriver à ses fins. 
Entre thriller et paradoxe temporel, Andreas Eschbach nous raconte le fanatisme évangéliste et la mainmise de ses membres sur les milieux économique et politique.

mercredi 18 mai 2016

Book Tag


Ce n'est pas dans mes habitudes de répondre à ce genre de questionnaire mais une fois n'est pas coutume... Cornwall m'ayant gentiment tagué, je vais essayer de me prêter au jeu !


Que penses-tu des adaptations cinéma ?


Première question et première colle, je ne suis pas un adepte du grand écran, ni du petit d'ailleurs... donc on va dire que cela m'est complètement indifférent !


Quel marque-page utilises-tu ?


Ah les joies du numérique plus besoin de ce genre d'artifice. Sinon j'utilise n'importe quel papier qui me tombe sous la main et à défaut je corne les pages (oh que c'est pas bien !!!)


Quel est ton coup de cœur 2015 ?


Si c'est pour un livre que j'ai lu en 2015 c'est sans hésitation The City and The City de China Mieville et si c'est pour un livre sorti en 2015, je dirais Lum'en de Laurent Genefort.


mardi 3 mai 2016

Captifs - Kevin Brooks


Roman angoissant, haletant, qui joue aussi bien sur nos peurs que sur nos nerfs, Captifs est un livre qui sort des sentiers battus, un huis clos étouffant et oppressant qui peut être violent voire choquant.

Linus, un gamin aujourd'hui SDF mais issu d'une famille riche est kidnappé alors qu'il voulait rendre service. Il se retrouve seul, enfermé dans une sorte de bunker. Dans celui-ci, 6 chambres, 6 lits, une cuisine où trône une simple table avec autour 6 chaises et pour vaisselle 6 tasses, 6 fourchettes en plastique... et dans le couloir un ascenseur qui semble être le seul moyen de relier le monde extérieur ! Assez rapidement les 6 chambres vont se remplir. Linus nous raconte son histoire et celle de ses compagnons d'infortune par le biais d'un journal intime qu'il écrit jour après jour.

Pas de temps mort dans ce thriller, entre voyeurisme, dégoût, curiosité et malaise, les pages se tournent toutes seules. Toutes nos peurs, nos phobies resurgissent le long de cette histoire : enfermement, privation, manipulation, désespoir...  Une petite baisse de régime dans la seconde moitié, un peu d’essoufflement rapidement compensé par un final en apothéose. 

Pour conclure, Captif est un livre à la fois dérangeant et passionnant qui joue sur notre dualité de lecteur voyeur-empathique. Un livre "couillu" qui ne laissera personne indifférent.


Les avis de Cornwall, Lune



samedi 30 avril 2016

Le poids du cœur - Rosa Montero


Trois ans, dix mois et vingt-et-un jours... voilà le temps qu'il reste à Bruna Husky, réplicante de combat devenue détective privée avant qu'elle ne meurt ! Nous retrouvons Bruna (héroïne de l'excellent Des larmes sous la pluie) en Zone Zéro, zone la plus pauvre et la plus polluée existante sur Terre. En quittant cette Zone, elle sauve Gabi, une orpheline russe de dix ans qui s'avère être irradiée. Ce qui est normalement impossible puisque toute activité nucléaire est bannie depuis plus d'un siècle.
Dans le même temps, Bruna hérite d'une autre enquête, retrouver un diamant un peu spécial qui aurait été volé. Cette nouvelle affaire va lui permette de revoir l'inspecteur Lizard, de l’entraîner sur Labari, station spatiale interdite aux androïdes... et de faire le lien avec l'irradiation de Gabi !

Sentiments mitigés pour mes retrouvailles avec Bruna...

lundi 25 avril 2016

Cagebird - Karin Lowachee


Cagebird est le troisième roman du cycle Warchild de Karin Lowachee. Ce troisième opus boucle la série. Après nous avoir conté l'histoire du côté Alien avec Warchild et du coté Terrien avec Burndive, ici l'auteur nous propose le point de vue des Pirates sur les événements.
Deux trames narratives s'imbriquent ici, le présent où les Opés Noirs obligent Yuri à infiltrer les Pirates et le passé qui nous narre la terrible enfance de Yuri. C'est ce passé qui est le plus troublant, comment il a atterrit sur le Genghis Kahn du Capitaine Falcone. Et de là, nous allons suivre son éducation, son initiation, son entrainement avec son lot de sévices, de privations, de souffrances...

Roman le plus sombre de la trilogie, très dérangeant, malsain voire glauque avec des scènes assez dures. Karin Lowachee nous raconte, à travers Yuri, la vie de ces enfants esclaves, dépouillés de leur humanité, de leur vie pour le "bien" de quelques uns. Encore une fois, l'auteure nous dépeint avec justesse la manipulation et l'endoctrinement des jeunes qui ont perdu leurs repères. 
Les chapitres sur la vie présente sont un ton en dessous, l'auteure tombe un peu plus dans les facilités et les raccourcis simplistes. Heureusement le background toujours aussi solide, les relations et intrigues entre les différentes factions rendent l'ensemble cohérent et permettent de passer outre ce petit défaut.

Pour conclure, la trilogie Warchild est on ne peut plus recommandable. Originale dans sa construction où chaque livre nous donne un point de vue différent sur la trame commune, cette série sans renouveler le genre du Space Opera militariste nous surprend par la jeunesse des protagonistes : ces trois enfants, trois destins brisés au nom de la guerre et de la paix, trois êtres en souffrance pour le plaisir et l’égoïsme d'adultes. 
A lire, même si on n'en ressort pas indemne...



jeudi 21 avril 2016

Jennifer a disparu - Laurent Genefort


Dans un futur proche les Aliens ont débarqué sur Terre et la cohabitation Hommes-Extraterrestres se passe relativement bien. Dans ce monde bouleversé, un ancien écrivain de SF qui ne fait plus recette est devenu détective privé. Ses affaires dans ce nouveau job ne marchent pas très bien non plus d'ailleurs jusqu'au jour où débarque dans son bureau un Totoro qui demande de l'aide pour retrouver son compagnon disparu...

Ce roman très court, une centaine de pages, commence comme un roman policier classique. Rapidement l’enquête pour retrouver Jennifer se transforme en road-movie totalement loufoque, aux nombreuses références à la culture pop, avec en fond une critique acerbe de notre société actuelle (immigration, racisme, fanatisme...) 

Novella très courte et complètement déjantée, Jennifer a disparu, n'est pas une oeuvre majeure de Laurent Genefort mais l'on y retrouve son indéniable talent pour dépeindre des civilisations extra-terrestres aussi diverses que variées, le tout avec beaucoup d'humour et de tendresse. 

Pour conclure, si vous voulez passer une bonne soirée sans vous prendre la tête, voyager et vous amuser, ce livre fera parfaitement l'affaire.





mardi 19 avril 2016

Le Camp - Christophe Nicolas


Un homme complètement nu, portant un collier métallique autour du coup, s'échappe d'une base militaire. Il est retrouvé mort le lendemain. Francis Le Gall chargé de l'affaire perd la raison en découvrant ce qui se trame sur cette base militaire.
Six ans plus tard, Cyril aide son amie Flora à emménager dans un petit hameau des Cévennes. Marie, la femme de Cyril, les rejoindra le lendemain pour les aider. En arrivant au village, elle découvre que tous les habitants ont disparu...

Efficace, c'est le mot qui résume ce roman rythmé, sans temps mort. En suivant en parallèle la vie des "disparus", celle de Marie recherchant son mari, et l'histoire de Francis Le Gall, l'auteur nous entraîne dans un récit intrigant et prenant qu'il est difficile de lâcher.

jeudi 7 avril 2016

Allison - Laurent Queyssi


Début des années 1990, pour Allison le bac se profile à l'horizon. Elle n'a qu'une hâte, quitter sa petite ville pour aller étudier à Bordeaux. En attendant, il lui reste la musique qu'elle joue, elle est bassiste dans un groupe de rock, et celle qu'elle écoute du matin au soir dans son walkman ou chez elle. Un matin, alors qu'elle écoute Loveless de My Bloody Valentine, Allison décolle, ses pieds ne touchent plus le sol, elle se met à léviter... un phénomène qui va se répéter ! Pour comprendre ce qui lui arrive, Allison va chercher à savoir si son père, mort prématurément quand elle était enfant, avait le même pouvoir qu'elle...

Laurent Queyssi nous transmet ici sa passion pour la musique rock grâce à une culture musicale époustouflante, ce qui m'a permis de découvrir ou redécouvrir (merci Youtube) un certain nombre de morceaux que je ne connaissais pas ou que j'avais oubliés. Tout le long du récit, nous sommes baignés par la musique de Nirvana, The Cure, The Pixies...

mardi 5 avril 2016

Replay - Ken Grimwood


Replay est l'histoire de Jeff Winston qui meurt d'une crise cardiaque dans son bureau et se réveille dans son corps de jeune homme de 18 ans en ayant gardé tous les souvenirs de sa précédente vie. Cette seconde chance va permettre au jeune homme de refaire sa vie et d'y apporter quelques changements, le seul fait qui ne changera pas sera sa mort à l'âge de 45 ans et un nouveau recommencement...

Après avoir dévoré Les quinze premières vies d'Harry August de Claire North basé sur le même principe de la boucle temporelle, on m'a promis un autre grand moment de lecture avec ce livre de Ken Grimwood... alors je me suis lancé !

jeudi 24 mars 2016

Annihilation - Jeff VanderMeer


Annihilation de Jeff VanderMeer, premier tome de la trilogie Rempart Sud, est un véritable OLNI (Objet Littéraire Non Identifié). C'est un roman très court, un peu plus de 200 pages, que j'ai dévoré et pourtant je suis incapable, une semaine après l'avoir fini, de donner un avis sur ce livre. A vrai dire, je l'ai toujours à l'esprit, à me demander ce que j'ai lu et si j'ai bien compris où l'auteur voulait nous emmener. 

Quatre femmes, quatre scientifiques - une anthropologue, une géomètre, une botaniste et une psychologue, dont on ne connaîtra jamais les noms, seulement la fonction - composent la douzième expédition à entrer en zone X. Zone X dont on ne sait pas grand chose, ni comment elle est apparue, ni ce qu'elle est réellement, mais qui semble s’agrandir d'année en année. C'est un monde dans le monde, résultant d'une catastrophe passée, qu'il faut étudier, cartographier pour essayer de le comprendre. Un monde mystérieux, dangereux d'où personne n'est jamais revenu indemne... enfin pour les rares qui en sont revenus !

Chacune des scientifiques tient un journal dans lequel elle doit noter ses observations et ses ressentis. C'est par l'intermédiaire du journal de bord de la biologiste que nous allons découvrir ce qu'est la zone X ou plutôt ce qu'elle croit être la zone X . Elle y consignera également le pourquoi de son engagement, ce qu'on lui a dit, ce qu'elle pense qu'on lui a caché et sa vie au jour le jour au sein de l’expédition...

lundi 14 mars 2016

Cookie monster - Vernor Vinge


Dixie Mae vient de décrocher un nouveau job au service client de la firme Lotsa Tech, spécialisée dans les hautes technologies. Après 6 jours de formation, Dixie est lâchée dans le grand bain, tout comme quelques autres dont Victor son voisin d'open-space. Peu avant la pause, Dixie reçoit un étrange mail qui contient des informations personnelles qu'elle seule est sensée connaître. Elle décide, avec l'aide de Victor, de se lancer dans la recherche de ce mystérieux expéditeur qui semble avoir laissé des indices pour le localiser.

Très difficile de parler de ce livre sans en dévoiler l'intrigue et du coup en faire perdre l'intérêt !

mardi 8 mars 2016

Les enfermés - John Scalzi


Pour Chris Shane, son premier jour au FBI commence par l’atterrissage d'une causeuse sur le toit d'une voiture, causeuse jetée du sixième étage. C'est à cette occasion qu'il rencontre sa collègue et supérieure hiérarchique l'agent Vann. Cette affaire leur revient de droit car outre la causeuse, un intégrateur aurait commis un meurtre dans l'appartement où se trouvait le canapé. Et l'agent Vann a pour mission de résoudre les crimes impliquant les Hadens.

C'est donc dans ce contexte que nous découvrons ce "nouveau" monde, vingt-cinq ans après l'apparition d'un virus extrêmement contagieux et mortel qui a décimé plus de quatre cents millions d'hommes et de femmes sur la planète. Ce virus a également "enfermé" plusieurs centaines de milliers de personnes, parfaitement conscientes mais incapables d'esquisser le moindre geste, prisonnières de leur corps, ce sont les Hadens. Grâce aux nouvelles technologies, les Hadens peuvent se mouvoir par l'intermédiaire d'androïdes qu'ils contrôlent à distance et interagir avec le monde extérieur.

D'autres victimes du virus ne sont pas restées "enfermées", leur cerveau a subi quelques modifications qui font d'elles des intégrateurs, c'est-à-dire des personnes en pleine possession de leurs moyens, susceptibles de servir d'hébergement aux Hadens.

Et j'ai oublié de vous dire, Shane est un Haden et Vann une ancienne intégratrice...

mardi 1 mars 2016

Jésus Vidéo - Andréas Eschbach


En Israël, lors de fouilles archéologiques, Stephen Foxx, un étudiant américain tombe sur des ossements parmi lesquels se trouve une petite pochette. Dans celle-ci est dissimulé quelque chose d'incroyable : la notice en anglais d'une caméra Sony qui n'est pas encore sortie sur le marché ! Après maintes études scientifiques, les examens sont formels, le papier a environ 2000 ans. 
John Kaun, un entrepreneur richissime qui finance les fouilles, en déduit que les ossements appartiennent à un homme du futur retourné dans le passé. Il fait appel à quelques scientifiques et à un écrivain allemand de science fiction pour échafauder des théories et essayer de retrouver la caméra, si elle existe.

Ce livre sorti en 1998 en Allemagne et traduit en 2001 en français me tentait depuis longtemps. C'est en voyant que L'affaire Jésus, suite de Jésus Vidéo, sortira en avril prochain que je me suis lancé dans ce premier opus.

Un peu plus de 600 pages vous attendent, et pour ma part une bonne centaine en trop, le roman s'essouffle un peu par moments. De trop nombreuses coïncidences émaillent le récit, entre les rencontres fortuites et les raccourcis scientifiques, pas de doute on est dans un thriller classique où les rebondissements s’enchaînent facilement...